Chat
Publié le , Modifié le 25 juillet 2014

Avons-nous besoin des autres ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Les autres, c’est souvent super sympa… mais il arrive aussi qu’on en ait marre ! A certains moments, on peut se dire qu’on se sent mieux tout seul, qu’on n’a pas besoin « d’eux » ! Est-ce vraiment possible de vivre sans les autres ?

Est-il possible de vivre sans les autres ?

Si on apprécie parfois de se retrouver seul, de pouvoir trouver en soi-même des ressources, n’est-ce pas finalement parce qu’on est entouré par des êtres vivants et pensants qui nous servent de repères ? Cela peut faire penser aux animaux qui, pour assurer leur survie, évoluent en troupeau…
Que serait un monde sans « idée de l’autre » ? Si les autres n’existaient pas, qu’en serait-il de notre capacité à ressentir (être gai, triste, en colère sont des sentiments qui sont souvent liés à des personnes), à penser (difficile de débattre tout seul!) et à parler (le langage ne sert-il justement pas à échanger avec l’autre ?)… Dans le livre Robinson Crusoé de Defoe, par exemple, Robinson, seul sur son île déserte, s’efforce tous les jours de lire à haute voix la Bible qu’il a avec lui pour ne pas perdre l’usage de la parole.
Enfin, nous qui sommes conditionnés à vivre en groupe, il nous serait sans doute difficile de supporter la solitude quand elle se prolonge…

Pourquoi avoir besoin des autres ?

  • On a besoin des autres pour ne pas être « seul » : c’est la base ! Le fait de se sentir « seul » peut être associé à un sentiment de souffrance.
  • On a besoin des autres pour se sentir exister : on peut exister en soi mais peut-être surtout par rapport au monde qui nous entoure. Ne se sent-on pas plus vivant lorsque les autres sont là, autour de nous ?
  • On a besoin des autres pour se sentir utile : aider, conseiller, écouter l’autre… c’est une vraie valorisation de soi et de l’autre.
  • On a besoin des autres pour se construire soi-même :

¤ de ses parents par exemple, lorsqu’on est enfant, pour vivre et apprendre peu à peu à se débrouiller par soi-même.
¤ de ses amis, pour apprendre à mieux se connaître (émotions, goûts…), pour s’affirmer, pour comprendre ce qu’il se passe en eux et en nous.

  • On a besoin des autres dans la vie de tous les jours : pour partager ce que l’on vit, vivre des expériences, rire, se sentir bien !
  • On a besoin des autres quand ça ne va pas : parce que seul, c’est parfois trop lourd à porter. On n’arrive plus à trouver en soi la force pour aller mieux, on a besoin d’être soutenu, écouté, aidé.

Les proches jouent alors un rôle essentiel : ils sont de véritables soutiens !

Aujourd’hui, dans une société qui nous individualise (chacun dans son coin derrière son écran!), on doit être capable d’être plus fort, plus rapide que les autres… Ces autres peuvent alors faire peur, être considérés comme rivaux, ennemis.
Adolescent, on est en pleine quête d’autonomie, c’est le moment où ceux qui étaient les plus proches deviennent plus encombrants, on cherche alors à s’en dégager un peu !
Mais s’il y a une chose à retenir malgré tout, c’est qu’on a tous besoin des autres tout au long de notre vie… et c’est complètement normal ! Parents, frères et sœurs, amis, profs, collègues… sont précieux.
Il n’y a pas de honte à demander de l’aide quand on se sent seul. A chacun aussi d’être disponible pour un proche qui a besoin d’aide. Alors, pourquoi ne pas appliquer la célèbre maxime « un pour tous et tous pour un » (Les Trois mousquetaires, Alexandre Dumas) !

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « Avons-nous besoin des autres ? »

  1. [i]Des fois on a besoin de rester seul(e) pour réponde a des questions qu’on ce pause, pour ce détendre d’une dure journée.
    On a pas toujours envie d’être avec les proches et de leurs parler de nos problème.
    Souvent quand je veux être seul(e) mes amis ou ma famille ne comprend pas pour quoi est reste avec moi, alors oui on ne peux pas resté seul(e) mais on a besoin d’intimité et sa des personne ne le comprend pas. [/i]

    j'aime 5
  2. L’on n’a pas besoin des autres, pas plus que les autres ont besoin de leur prochain. Dans une société humanisée, l’humain a sa place, mais dans une société où les objets sont au centre de tous rapports, de tous intérêts, le tout un chacun est devenu l’accessoire de l’objet, l’objet est devenu le maître, l’enjeu, le roi de la société. Il n’y a ainsi plus besoin d’amour, de partage,d’écoute etc.. il suffit de consommer; seuls les objets font le lien entre les gens aujourd’hui.

    j'aime 1

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

https://pillsbank.net

https://medicaments-24.net