Chat
Publié le , Modifié le 19 octobre 2015

En amour, tout (ou presque !) est possible

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

amours-multiplesDans la vie, on rencontre, on aime, on fait l’amour… Tout est possible, ou presque ! Dans notre société, certains tabous ou interdits sont tombés, notamment autour des expériences amoureuses et sexuelles. Expérimentations ou styles de vie, petit glossaire des pratiques sur lesquelles on peut fantasmer.

Le trouple

Alors que le couple est sans doute la plus ancienne façon de considérer l’expression de l’amour, le « trouple » sort son épingle du jeu en proposant un amour à trois. La recette ? Dans un couple déjà constitué, on rajouterait une personne, connue et appréciée des deux principaux protagonistes ou, de façon plus « libre », chacun pourrait aller conter fleurette avec qui lui semble bon-ne. Ce qui change ? L’idée du respect mutuel par la connaissance de ce que fait l’autre.

Les polyamoureux

Les « polyamoureux » font aujourd’hui de plus en plus parler d’eux.  A distinguer de l’amour pluriel : il y a d’abord un couple « fixe » puis, au gré des envies, les liens se nouent et se dénouent ! Considérant que le couple à deux « c’est un peu réducteur », ils affichent la multiplicité de leurs choix et de leurs rencontres. Ne pas choisir, un choix en soi ? Et pourquoi pas ? Rien n’est caché, les polyamoureux assument leurs choix : les choses sont dites et ceux qui n’y adhèrent pas ne restent pas…

Les sex friends

Devant la complexité du sentiment amoureux, ou tout simplement parce que l’on n’est pas encore tout à fait prêt à se lancer, le « sexe entre amis » peut rassurer. Dans ces situations, l’amitié semble offrir l’assurance que, quoi qu’il se passe, la relation amicale tiendra. Alors, si on s’apprécie et que l’on s’amuse bien, pourquoi ne pas en profiter en y ajoutant quelques pincées de plaisirs charnels ? Tout cela dans une ambiance où l’on aurait moins peur du regard de l’autre, où l’on serait déjà en confiance… Dans ce cas de figure, les sex friends revendiquent souvent l’absence de relation amoureuse, la « non prise de tête ».

Les sex-plus-tard

Entre « trop tôt », « trop vite », la peur de souffrir, et certaines opinions, on peut aussi décider d’attendre pour rencontrer LA bonne personne ou, en tout cas, celle avec qui faire l’amour, ça comptera. Celle avec laquelle amour et sexe rimeraient avec promesse et confiance. La patience, ça a du bon ! Plus intense et plus sûr, le pas franchi après une longue réflexion peut avoir un goût particulier : on se connaît mieux (soi-même et parfois l’autre), on sait davantage ce que l’on veut et ce vers quoi on est prêt à aller.

L’amour virtuel

Par circonstances ou personnalités, certaines amours ne peuvent/veulent pas se vivre IRL. La distance qu’implique l’écran permet parfois de s’exprimer plus librement, de moins craindre les petites souffrances que causent les rencontres « réelles ». Il s’agit là moins du corps que de l’esprit : l’échange entre deux personnes au-delà de la réalité. Entre rêverie et grands timides, l’amour virtuel permet de s’approcher sans se brûler, de goûter sans se rendre malade et qui sait… d’y prendre plaisir au point d’avoir envie que cela se poursuive IRL ?

L’amour tout seul

Et oui ! L’amour tout seul, c’est bien aussi ! La masturbation est importante (mais pas essentielle, chacun ses envies !). « S’aimer soi-même », c’est découvrir son corps, pour pouvoir, plus tard, le faire découvrir à l’autre. Mais c’est aussi un temps très intime qui permet parfois de se détendre et de se sentir bien. Avant d’être deux, ou trois ou plusieurs, on est d’abord seul : alors pourquoi ne pas en profiter pour se rencontrer soi-même et découvrir ce qui nous convient ?… Les partisans de l’onanisme vous le diront : « au moins, on sait comment se faire plaisir ! »

L’amour à deux

Pour conclure, impossible de ne pas évoquer « la base » : l’amour à deux ! Pour certains, c’est une configuration banale, pour d’autres, c’est l’évidence même… Finalement, à chacun ses désirs, à chacun ses envies. L’important reste que cela soit fait dans le respect : « l’amour comme on veut, parce que c’est mieux ! »

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

2 réflexions au sujet de « En amour, tout (ou presque !) est possible »

  1. salut à tous,

    Bon article, qui résume bien les différentes façon de s’aimer. Toutefois, il existe une façon de s’aimer et de vivre une belle histoire d’amour, à savoir les différences sociales. Pour ma part, je suis étudiant à la fac, et je suis en couple avec une fille, qui a longtemps vécu dans la rue. Comme quoi, l’amour est plus fort que tout, peu importe les différences, qu’elles soient religieuses, ou sociales. Une histoire d’amour avec un grand A peut s’écrire de différentes manières, et l’amour tombe à point à qui sait attendre. Pour tous ceux qui ne croient plus à l’amour, soyez patients, soyez courageux, mais restez heureux, car chacun trouve chaussure à son pied, même si il faut essayer plusieurs modèles

    j'aime 1

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

online pharmacy

еще по теме

подробно