Chat
Publié le , Modifié le 2 juin 2014

Enfin le permis de conduire !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

risques-routeAprès des années à dépendre des parents pour se déplacer, on est enfin autonome, indépendant, maitre à bord grâce au tout nouveau document qui est venu étoffer le portefeuille : le permis de conduire. Obtenir « son permis » c’est une sacrée étape : on devient un peu plus « adulte », on a la responsabilité de soi et des autres (ceux qu’on transporte !), l’obligation de respecter certaines règles (le code de la route), on réalise peut-être le premier achat du tas de ferraille qui fera office de voiture pendant quelques temps…

Le permis de conduire à la loupe…

Le permis de conduire est une « autorisation » à conduire (une permission, comme son nom l’indique), délivrée par la Préfecture de police. A la différence d’un diplôme qu’on conserve toute sa vie, « autorisation » veut dire qu’à tout moment elle peut être suspendue voire retirée si les règles ne sont pas respectées. Cette nuance est importante car elle permet de comprendre que toute infraction au code de la route peut avoir des conséquences sur la possession de ce permis.

Il existe différentes catégories de permis définies par des lettres : A, B, C, D, E. Celui qu’on passe pour conduire une voiture est le permis B. Il permet également de conduire les 2 roues motorisées de moins de 125 cm3 couvertes par le permis A.

Une fois le précieux document en poche, une période « » de 3 ans commence. Cela veut dire que pendant cette période seulement 6 des 12 points que comprend le permis sont attribués. Si au terme des 3 ans aucune infraction faisant perdre des points n’a été commise, alors les 12 points sont totalisés sur le permis. Cette période probatoire est signalisée par le A que collé à l’arrière du véhicule (A comme Apprentissage).

Comment obtenir son permis ?

En France, pour passer son permis il faut s’inscrire dans une auto-école et avoir au minimum 18 ans. Chaque auto-école pratique ses tarifs et propose des « forfaits » incluant des heures de « code » et des heures  de « conduite ». En effet, l’examen du permis de conduire se déroule en deux étapes : la validation de l’épreuve de code (formation théorique) et la validation de l’épreuve de conduite (formation pratique).

Si la réglementation n’impose pas de limite minimale ou maximale à la formation théorique (code), la formation pratique (la conduite), elle, ne peut pas être inférieure à 20 heures. En fonction de son aisance, il est possible d’ajouter des heures de pratique à ces 20 heures.

Une fois que réussi l’ (diaporama présentant 40 questions. Un résultat minimum de 35/40 minimum est requis), on peut s’inscrire à l’examen de la conduite qui se fait en compagnie d’un examinateur. L’dure une trentaine de minutes et consiste en la conduite dans divers environnements et la réalisation de quelques manœuvres comme le créneau, le démarrage en côte, le demi-tour, la marche arrière etc.…
A partir de 16 ans, on peut passer le permis d’Apprentissage de la Conduite Accompagnée (AAC). Ce permis permet de prendre le volant en compagnie d’un adulte qui peut justifier d’au moins 5 ans de permis B sans aucune infraction grave. Un projet proposé par le Centre National de la sécurité routière prévoit d’abaisser la limite d’âge du permis AAC à 15 ans.

Le permis : la liberté… mais aussi le danger

Quelle impression de liberté lorsque pour la première fois on se retrouve seul à bord de son nouveau moyen de transport, sa musique préférée à fond, toute fenêtre ouverte ! Avec la voiture, le monde nous appartient, les destinations ne semblent plus si lointaines et tout est plus simple, plus rapide.
Petits bémols pourtant à ce beau rêve qui se réalise : l’argent et le danger. Tout se paie, et la voiture n’échappe pas à la règle. Le carburant est coûteux, l’entretien ruineux, l’assurance obligatoire. Un budget en conséquence est donc à prévoir.

Les dangers liés à la conduite, on les connait : vitesse, alcool, fatigue, téléphone… On n’est pas invincible dans une voiture. On a beau connaître ces risques, on a souvent du mal à les évaluer. Dans tous les cas, il faut être prudent, cette période d’euphorie peut vite se transformer en cauchemar. Mais qu’il est bon de vivre au rythme de sa « titine », et d’enfin pouvoir se sentir aux commandes. Bonne route  😉 !


Pour plus d’infos :

Site de la Prévention Routière :

Site de la Sécurité Routière :

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

Виагра 130 мг

www.www.generico-pro.com

http://steroid-pharm.com