Tu te sens triste, tu as des idées noires, tu subis des violences... Ce forum te permet de t’exprimer.
18 Août 2015, 20:50
GuideGuide
  • Inscription : 18 Août 2015, 20:04
  • Message(s) : 38

Bonjour,


Je n'aurais jamais cru qu'un jour j'aurai eu le courage d'écrire sur un forum comme celui-ci. Mais pourtant ce jour est bien arrivé.

Il faut savoir que je déteste parler de moi. Surtout de mes sentiments, de mes problèmes. Mais le fait est que j'en ai besoin.

Mais je ne sais pas à qui je dois parler, à qui je peux parler. Nombreux d'entre vous me diront sûrement qu'ici je peux tout dire, me confier, me libérer de mes chaines. Seulement, aussi bizarre que ça puisse paraître, je ne peux pas le faire par le net, et encore moins avec des gens que je n'ai jamais connu de ma vie. Certains penseront, au contraire, que c'est plus facile de parler à des gens que l'on ne connaît pas, qui nous connaissent pas. Mais pas moi. Alors qu'est-ce que je fais là ? Et bien moi aussi je me le demande. J'aimerais parler EN FACE A FACE avec quelqu'un en qui j'ai confiance, qui m'écoutera, qui ne me jugera pas et qui gardera le secret aussi longtemps que je lui en prierais. Mais cette personne je ne la trouve pas. Peut-être ne la vois-je pas ? Peut-être est-elle juste sous mon nez ? J'ai peur. J'ai peur de ses réactions. De celles qu'elle aurait si je lui parlais. Je connais la gravité de mon état et je n'ai pas envie qu'elle aille en parler à mes parents ou à des professionnels de santé. En aucune façons. Pourtant cela prouverait qu'elle tient à moi. Je ne sais plus quoi faire... Je suis complètement perdue...

Que dois-je faire ? Dois-je franchir le pas ? Ou au contraire continuer à faire coomme si de rien était ? À qui dois-je parler ?


Je vous remercie du temps que vous avez consacré à la lecture de ce message (si tant est que quelqu'un l'ait lu...)

Fermer les yeux et ne plus les rouvrir.
20 Août 2015, 15:15
Grand maîtreGrand maître
  • Inscription : 19 Août 2015, 16:01
  • Message(s) : 54

Bonjour et bien entendu que ton message sera lu, tu as sur ce forum plusieurs personnes prêtent a t'écouter sans te juger tu sais ?
Evidemment je comprend ta situation tu as fais ou tu as subis quelque chose que toi tu considère comme grave, et c'est justement pour ça que tu ne dois pas continué a faire "comme si de rien n'était". Ici nous ne connaissons pas ton identité et ne la connaîtront jamais alors si il y a bien un endroit ou tu peux tout avouer sans craindre que cela soit répété c'est bien ici. Je sais qu'il faut du courage pour parler de ce qui nous ronge au fond de nous mais si tu le garde en toi tu te fais du mal, je ne te connais peut-être pas mais je n'ai pas envie que quelqu'un souffre alors que je peux sans doute l'aider a vider ce qu'il a en lui et je ne pense pas être le seul ici a penser ça. J'espère que tu prendra en considération mon message et que tu réfléchira, j'attend ta réponse avec impatience et j'espère pouvoir t'aider prochainement.

20 Août 2015, 18:56
GuideGuide
  • Inscription : 18 Août 2015, 20:04
  • Message(s) : 38

Bonjour Agathon,

À vrai dire je pensais que personne n'allait répondre à mon message. Biensûr je me doutais que quelqu'un allait le lire, sans y répondre. Ton message m'a vraiment touchée, tu sais ?

Je sais que si je garde tout ça enfouit en moi ça finira par exploser. J'ai déjà explosé. Mes parents ont été au courant. J'ai été en thérapie, mais ça ne m'a pas aidé. Peut-être que si j'avais parlé je m'en serais sortie. Mais j'ai préféré ne rien dire, de peur qu'on me prenne pour une folle et qu'on m'interne pour de bon. Mes parents pensent que tout cela est fini. Les médecins aussi. Tout le monde en fait. Personne ne voit. Personne ne voit qu'en fait rien à changer. Que je suis toujours aussi mal. Faut avouer que je le cache bien, derrière un grand sourire et de sales mensonges. Je suis mauvaise en fait. Je déteste les gens malhonnètes, mais en réalité j'en suis une. Je ne vaux rien. Je ne sais même pas pourquoi j'écrit ici. Personne ne peut m'aider. Je le sais. Je ne suis pas au fond du gouffre, non. Mais en chute libre dans un trou sans fin. C'est très gentil de vouloir m'aider. Vraiment. Ça me touche en plein coeur. Mais ce sera plus difficile que tu ne le pense.

Fermer les yeux et ne plus les rouvrir.
20 Août 2015, 20:59
GuideGuide
  • Inscription : 15 Août 2015, 10:26
  • Message(s) : 26

Bonjour,

Effectivement c'est un peu paradoxal de ne pas vouloir parler à des inconnus tout en postant un message sur un forum rempli d'inconnus, mais ça prouve bien qu'il y a quelque chose et que tu ne peux en aucun cas faire comme si de rien n'était.
Nous sommes beaucoup sur ce site à avoir envie d'aider les autres alors pourquoi ne pas essayer puisque comme l'a dit Agathon, nous n'avons aucun moyen de découvrir ton identité,ni d'être en possession de renseignements sur toi tels que ton adresse, l'identité de tes parents etc.

En tout cas saches que nous sommes prêts à te lire et essayer de te conseiller au mieux et que nous attendons ta réponse.

"One person can make a difference,and everyone should try." J.F Kennedy
20 Août 2015, 22:13
Grand maîtreGrand maître
  • Inscription : 19 Août 2015, 16:01
  • Message(s) : 54

Si j'imagine a quel niveau cela doit être difficile de nous révéler la nature de ton tourment mais ce que je vois surtout c'est le mal que ça t'inflige, même si nous n'arrivons pas a te donner de réponses il est toujours bon de vider ce qui envahit notre esprit. L’être humain n'est pas fait pour vivre seul, tu n'es pas seul et beaucoup de gens ici sont prêt a t'écouter sans te juger.
Tu es peut être en chute libre mais moi j'ai envie de te tendre ma main pour t'aider a remonter parmi nous, c'est noble de ta part d'encaisser mais tu n'a plus besoin de ton armure faites d'apparences. Je ne vois pas ton faux sourire ou tes mensonges, moi tout ce que je vois c'est une personne en souffrance qui a juste besoin d'une oreille attentive pour sortir de la noirceur.
Je ne peux pas te forcer a me parler de ton problème et je n'en ai pas envie, je veux que ce soit toi qui prenne la décision de le raconter mais sache que je suis prêt a accorder du temps et de l'attention a tout ce que tu as a me dire. J'espère avoir vite de tes nouvelles.

20 Août 2015, 23:16
Grand maîtreGrand maître
  • Inscription : 03 Août 2015, 01:05
  • Message(s) : 73

Salut Chl2toughts,

Je rejoins Agathon et Manon Sb : On est là, et on essaiera de t'aider le plus que possible.

Tu peux te confier ici si tu le souhaites. Ça aide. Ce n'est peut-être pas comme avec une personne IRL, mais ça aide.

A très bientôt,
Laura

23 Août 2015, 19:03
GuideGuide
  • Inscription : 18 Août 2015, 20:04
  • Message(s) : 38

Vos messages me touchent. Parce que oui, le simple fait de savoir qu'il y a des gens prêts à m'écouter dans ce monde de barges ça me touche.

Mais comment vous expliquer... Par où commencer ? C'est tellement le foutoir dans ma tête, ça part dans tous les sens !

Fermer les yeux et ne plus les rouvrir.
24 Août 2015, 13:34
GuideGuide
  • Inscription : 15 Août 2015, 10:26
  • Message(s) : 26

Donnes nous quelques pistes et on t'écoutera ou plutôt on te liras et te donnerons le meilleur de nous-mêmes sans jugements ni préjugés, ici tu es libre de raconter ton histoire.

Commence par où tu veux, explique nous de la manière que tu veux, ne te sens pas obligé de faire le tri dans ta tête. Ecrit simplement comme ça te vient :)

"One person can make a difference,and everyone should try." J.F Kennedy
24 Août 2015, 16:04
GuideGuide
  • Inscription : 18 Août 2015, 20:04
  • Message(s) : 38

J'en ai marre vous savez, j'en ai vraiment marre. J'en ai marre de devoir sourire tout le temps alors que tout ce dont j'ai envie c'est crier, pleurer, et frapper dans un mur jusque mes mains soient rouges de sang. J'en ai marre de toujours devoir mentir aux gens en disant que tout va bien alors que tout va mal. J'en ai marre de tout ces gens qui me dévisagent dans la rue, au lycée, à la piscine, au supermarché. J'en ai marre de devoir assumer mon passé au quotidien. J'en ai marre de me sentir seule alors que je ne le suis pas vraiment, faut l'avouer. J'en ai marre que mes "amies" ne me voient uniquement comme un "plan B : au cas où j'ai rien d'autre à faire". J'en ai marre qu'elles ne prennent jamais de mes nouvelles. J'en ai marre d'envoyer toujours le premier message. J'en ai marre de toutes leurs excuses bidons pour ne pas me voir. J'en ai marre du chiffre qu'affiche la balance sous mes pieds. J'en ai marre de mon reflet dans le miroir. J'en ai marre de devoir manger alors que je n'ai pas faim. J'en ai marre d'avoir toujours peur, de tout et de rien. J'en ai marre de me sentir fatiguée quelque soit le temps de sommeil que j'ai dans les pattes. J'en ai marre de me lever le matin, tous les jours, dans l'unique but de m'y recoucher le soir. J'en ai marre de la vie banale et monotone qu'est la mienne.

Fermer les yeux et ne plus les rouvrir.
24 Août 2015, 20:47
Grand maîtreGrand maître
  • Inscription : 19 Août 2015, 16:01
  • Message(s) : 54

Tout comme Manon je suis d'accord sur la méthode, tu ne dois pas filtrer tes pensées et laisser ton histoire se raconter d'elle même. Ça ne sert a rien de parler avec retenue, au contraire tu ne ferais qu’atténuer le problème.
Nous sommes tous d'accord ici sur le fait que nous ne sommes pas la pour te juger ou te blâmer, nous sommes ici pour t'apporter le soutien que tu recherchais en te rendant sur ce forum.
J'espère pouvoir bientôt t'éclairer et t’être utile prochainement.

24 Août 2015, 21:39
GuideGuide
  • Inscription : 15 Août 2015, 10:26
  • Message(s) : 26

Bon est ce qu'il y a un sujet que tu aimerais développer en premier plus que les autres ?

Pour tes "amies", un conseil ne t'en préoccupes pas, fais toi de nouveaux amis qui se rendront compte de ta valeur et qui t'apprécieront vraiment. De toute façon plus les années passent plus certains amis deviennent des inconnus pour laisser leur place à des nouveaux amis qui te comprendront bien mieux que les précédents. Tu as quel âge au fait si c'est pas trop indiscret? (bien que je ne penses pas que ça le soit mais si tu as une gêne à ce sujet peux-tu me dire à quel niveau scolaire es-tu histoire que j'ai un repère)

"One person can make a difference,and everyone should try." J.F Kennedy
25 Août 2015, 04:14
Grand maîtreGrand maître
  • Inscription : 03 Août 2015, 01:05
  • Message(s) : 73

Coucou Chl2thoughts,

Agathon et Manon Sb ont raison. Exprime ton mal être. Fais nous part de toutes ces choses dont tu as marre.

En espérant t'aider
Laura

25 Août 2015, 09:01
GuideGuide
  • Inscription : 18 Août 2015, 20:04
  • Message(s) : 38

J'ai 17 ans et suis en première. Je n'ai passé que 30 % de ma vie et veux déjà la quitter.
Ce n'est pas une descision que je prend à la légère, non. Je pense que chaque personne est née avec une mission, que dans les premières années de sa vie elle doit essayer de déterminer quelle est sa mission, de l'accepter, et ensuite de tout faire pour l'accomplir. Je pense qu'une personne ne peut mourrir qu'en ayant achevé cette tâche, aussi lourde soit elle. Je pense que la façon dont nous mourrons est déterminée en fonction de l'ardeur avec laquelle nous avons effectué cette mission. Ainsi ceux qui meurent dans leur sommeil, rapidement et sans douleur, tel un rêve éternel, sont récompensés pour leur dévouement pour cette mission, le temps qu'ils y ont consacré, et tout l'amour qu'ils y ont mit. Tandis que ceux qui meurent suite à une longue maladie sont en quelque sorte punis de ne pas y avoir mit coeur et âme, d'avoir parfois délaissé cette mission. Oui, car je pense que c'est une mission de tous les jours, qui, une fois trouvée, ne doit jamais passer en second, quelques soient les circonstances.
Mais je pense aussi que certaines personnes meurent prématurément, sans avoir achevé leur mission. Certains ne l'ont même pas trouvée, y ont mit tout leur temps, toute leur patience mais ne l'ont pas trouvée. Ces personnes-là sont les plus tristes. Je ne parle pas ici d'un petit chagrin passager, non. Elles sont vraiment déprimées. Elles pensent n'avoir aucun but dans la vie, aucune raison de vivre. Alors elles font tout pour partir quand même. Elles font tout pour retourner au ciel, parmi les anges qui eux ont réussi. Mais elles savent qu'elles n'ont pas leur place là-haut. Que personne ne va les rappeler au ciel. Alors elles font en sorte d'y parvenir par leurs propres moyens, et finissent par y arriver. Les autres appellent ça le suicide. Moi j'appelerai plutôt ça le retour des âmes oubliées.

Fermer les yeux et ne plus les rouvrir.
25 Août 2015, 15:57
GuideGuide
  • Inscription : 18 Août 2015, 20:04
  • Message(s) : 38

Ce n'est pas non plus quelque chose de nouveau. Mourir, j'y pense depuis longtemps. Je me souviens de la première fois où j'en ai parlé avec quelqu'un. C'était avec mon ex-meilleure amie. On était en troisième. Elle aimait un garçon. Elle n'osait pas vraiment lui en parler, mais lui l'avait bien sentit. Seulement il la fuiait. Il disait qu'il ne l'aimait pas. Un jour j'ai vu une blessure sur son bras. Je lui ai demandé ce que c'était. Elle m'a répondu qu'elle s'était frotté la peau jusqu'à ce qu'elle soit ouverte. Elle disait que ça lui faisait du bien, qu'elle arrivait à oublier. Elle n'avait pas tort, la douleur physique soulage l'esprit meurtri. Elle me disait qu'elle n'en pouvait plus, que s'il ne l'aimait pas elle préfèrait mourir. À ce moment-là mon visage s'est éclairé. Je n'étais pas seule. Elle aussi pensait à la mort. Elle aussi pensait au suicide.
C'est ce que je croyait. Quelques jours après elle souriait, riait et affirmait qu'elle ne l'aimait plus. Et la mort ? Y pensait-elle encore ? Et bien non. "C'était complètement idiot de penser à mourir", me livrait-elle. J'ai été stupide. Je l'ai cru sincère. Je l'ai cru sérieuse. Mais non. Il n'y avait que moi qui l'étais. J'étais seule dès le début. J'étais seule et le serai jusqu'à la fin.

"On vit seul, on meurt seul ; le reste n'est qu'illusion."

Fermer les yeux et ne plus les rouvrir.
25 Août 2015, 17:36
Grand maîtreGrand maître
  • Inscription : 19 Août 2015, 16:01
  • Message(s) : 54

J'aime la vision que tu as de la vie, tout du moins la première partie.
N'as tu jamais penser que la mission de chacun était peut être universelle ? Et si notre mission était juste d’être humain ? Certains préféreront faire des recherches pour continuer a faire évoluer le monde et notre société, d'autres préféreront défendre les droits ou les vies des autres de différente façons, et d'autre encore préféreront venir en aide aux personnes dans le besoin qu'il soit économique ou social. Ne crois tu pas que ces trois types de personnes ont tous un objectif différent mais un même point commun ? Oui y sont tous humains, leurs priorités est d'apporter quelque chose en plus, quelque chose qui n'aurait pas pu exister s'il n'avait pas était la. Je ne suis pas d'accord avec toi sur le fait que chacun éprouve le besoin de donner un sens a son existence, beaucoup de personnes se contente d'etre la et de rester immobile dans leur vie, en revanche toi tu te pose des questions sur ton existence tu y cherche un sens sans le trouver mais ne pense tu pas que tu es encore jeune ? Que tu dois profiter de ta vie avant d'accomplir la tache à laquelle tu veux participer ? La question que tu dois te poser n'est pas "Quelle tache je dois accomplir ?" mais "Quelle tache je veux accomplir", on ne peut pas réaliser avec cœur et ardeur une tache qui nous a était imposé tu n'es pas d'accord ?
Tu es en première alors tu as encore la chance de te donner les moyens de réaliser ce que tu souhaite, n'écoute pas ceux qui te diront que c'est trop dur ou que tu n'es pas fais pour ça, si c'est ce que tu veux faire et que tu y mets toute ta volonté tu peux le faire.
En revanche je vais te contredire sur une chose, étant donné que tu parle de paradis et d'anges je suppose que tu dois etre croyant, alors sache que le suicide n'a jamais était un raccourci vers le paradis mais au contraire le chemin le plus court pour tomber dans les lymbes. Maintenant comme je ne suis pas catholique je me permet de te donner mon avis personnel, tu as 17 ans et comme tu l'a dis tu n'a vécu que 30% de ta vie, alors pourquoi tu ne te dis pas qu'il te reste encore du temps pour faire ce tu souhaite faire ? Le suicide n'est en rien un soulagement, ce n'est rien d'autre qu'une fuite réservée aux lâches devant la "mission quotidienne" qui s'appelle la vie. Dans la vie d'un homme il y a toujours des hauts et des bas, et c'est dans la façon dont il surmonte ses peurs et ses faiblesse que l'on reconnait une personne courageuse, le suicide n'a jamais fait gagner le respect de personne, tout ce qu'il apporte c'est de la peine pour les autres et de la pitié pour celui qui y cède.
Tu as l'air d’être quelqu'un d'intelligent, malheureusement tu as laisser ton esprit être envenimé par ce qui t'entourent mais il n'est pas trop tard tu peux encore relevé la tête, ne te laisse plus influencer par les mauvaises ondes, au contraire analyse les et essaye de les comprendre voir même de les aider a trouver le but que toi même tu cherche tant.
Je suis sur que tu peux accomplir de grande chose, ça ne tient qu'à toi mais n'oublie pas que celui qui se demande ce qu'il peut apporter en existant a toujours au fond de lui les prémices de la grandeur.
Tu es quelqu'un de réfléchi et je pense que tu comprendra pleinement le sens de mes paroles, j'attend ta réponse en espérant pouvoir t’être encore utile.

Suivant

Retour vers Mal-être


cron
pillsbank.net

У нашей фирмы интересный web-сайт , он рассказывает про интернет книжный магазин.
www.iwashka.com.ua/katalog-tovarov/zhenskaya-gigiena/tampony/