Chat
Publié le , Modifié le 25 février 2014

Grosse fringale pour petit ennui…

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

alimentation15h… pas cours cet après midi… tu es avachi devant la télé mais il n’y a rien, personne dans la maison, dehors il fait gris et le téléphone ne sonne pas… que faire ? Soudain une des pièces de l’appartement se rappelle à toi : LA CUISINE ! C’est vrai lorsqu’on s’ennuie on a parfois tendance à manger pour remplir le temps, se remplir soi même. Manger pour ne pas s’ennuyer n’est-ce pas la solution de facilité ? Quand ennui rime avec envie… de manger, on peut se demander si ces « incursions » dans le frigo font toujours du bien.

Bon p’tit goûter ou goinfrage ?

Quelques indices pour différencier le bon p’tit goûter, du « picorage anti-ennui »… Pas facile de trouver la juste mesure entre quantité, fréquence et contenu, j’en suis où moi ? Je mange 2-3 gâteaux ou le paquet entier, en une fois ou toutes les cinq minutes, une pomme ou des chips ? Je prends le temps de disposer la nourriture dans une assiette et de m’asseoir ou je me jette dessus ? Bref tu auras compris l’idée !

Des douceurs qui réconfortent

Elles portent bien leur nom ces « douceurs » car c’est bien de cela dont il s’agit, adoucir un moment d’ennui qui va parfois avec d’autres sentiments : la tristesse, la lassitude, la déception. La nourriture et le réconfort c’est une longue histoire. Souviens-toi des goûters que ta maman te préparait enfant, comment cela apaisait toutes tes inquiétudes.

Trop pour le ventre

Et puis lorsque les papilles se réveillent au moins il se passe quelque chose. Si rien n’arrive d’intéressant autour de soi, voilà souvent un moyen de se provoquer des sensations à l’intérieur. A ce moment-là la bouche demande mais pas le ventre, si si écoute bien : « encore une bouchée et je m’y mets »
Manger peut aussi être utilisé comme moyen de repousser ce qu’on a à faire. Le pain au chocolat est savouré pour ne pas ouvrir son livre de math. Ça t’arrive ?

Après ça ?

Entre l’avant tablette de chocolat et l’après, peu de temps s’est écoulé mais il arrive qu’on ne se sente pas dans le même état, physique et moral. On regrette, on aurait pas dû… En plus de continuer à s’ennuyer, on se met à culpabiliser. Alors pour se faire du bien…

… quelques pistes

  • Se surprendre soi-même en train de se diriger vers la cuisine. Ce moment est le bon pour revenir à soi et se souvenir qu’on peut faire autre chose que de manger pour se changer les idées.
  • Quand cette envie arrive, on peut aller écouter plus particulièrement son ventre, est-ce lui qui crie famine ou est-ce d’un autre besoin dont il s’agit ?
  • Bientôt, si on mange trop, ce sera la faute du paquet de gâteau qui est « trop bon » ! C’est tout bête mais quand il n’y a rien à grignoter dans la maison, on ne grignote pas. Parle-en avec la personne qui fait les courses chez toi. Qu’il n’y ait pas en permanence un stock de chips, ça peut aider.
  • Attention aux trop grandes privations qui font qu’à un moment on craque carrément et on mange deux fois plus.
  • Enfin et surtout, petit rappel : manger n’est pas interdit, pourvu que cela reste un plaisir!

A prendre au sérieux

Se retrouver parfois à manger juste parce qu’on s’ennuie peut arriver à tout le monde. Le tout est de ne pas trop exagérer, et surtout de se faire plaisir… Ce n’est pas très bon pour soi mais on ne met pas sa santé en danger. Nous ne sommes pas tous à égalité face à cette tendance qui peut devenir un véritable problème voire une maladie.

Lorsque la nourriture devient une obsession et prend beaucoup de place dans sa vie, c’est le reflet d’une souffrance et c’est important de se faire aider, d’en parler à quelqu’un. Dans les établissements scolaires, les infirmières sont là pour ça par exemple. Quand on sent qu’entre la nourriture et soi cela devient compliqué, il ne faut pas hésiter à en parler.

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

2 réflexions au sujet de « Grosse fringale pour petit ennui… »

  1. Moi je craque au gouter parce que a midi je ne mange que une petite assiette au collège car si je prend un dessert je me tape une réflexions :cry: et puis les gens me critiques tellement que je met plus de jean parce que sa me grossi un peut :negative: je suis tellement mal que des que l’on me parle je stress et en cours je Deviens rouge écarlate c’est limite j’ai envie de partir en courant

    Un conseil :unsure:

    j'aime 1

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-(  :unsure:  ;-) 
 

dapoxetine comprare

read more

www.farm-pump-ua.com/sustanon.html