Chat
Publié le , Modifié le 3 janvier 2017

Homosexualité : du pareil au même

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

gay flagElle m’attire, il m’attire… mais nous sommes du même sexe. Suis-je homosexuel-le ? Est-ce normal ? Je me sens perdu-e dans ce que je ressens.

L’« homosexualité », qu’est-ce que c’est ?

On dit que quelqu’un est homosexuel lorsqu’il ou elle est attiré-e par les personnes du même sexe : une fille par une fille, un garçon par un garçon. Cela inclut l’amour et le désir sexuel, mais il est aussi possible que ce soit uniquement l’un ou l’autre. Le terme « homosexualité » se distingue de l’hétérosexualité (attirance pour les personnes du sexe opposé), de la bisexualité (attirance pour les personnes des deux sexes) et des autres orientations sexuelles moins fréquentes.

Des sentiments parfois difficiles à discerner

Quand on est ado, le corps change, se développe. Des émotions et sensations nouvelles apparaissent et amènent à se questionner sur soi et l’attirance que l’on peut ressentir pour les autres. On s’éveille à la sexualité.

Parfois, les sentiments peuvent devenir confus entre amitié et amour, à tel point que l’on se demande si on ressent de l’amour pour un ou une ami-e. On se sent tellement proche de cette personne qu’on a envie de la connaître le mieux possible, de passer tout son temps avec elle. Mais alors, est-on homosexuel-le ? Cette question peut parfois se poser, et on comprend son importance. En effet, elle détermine autant notre rapport à nous-mêmes (qui suis-je ?, comment je me perçois ?), que notre rapport à l’autre (comment les autres me perçoivent ?), et à notre avenir (dans quoi je me projette ? Dans quelle vie de couple, de famille… ?).

A la découverte de son homosexualité

L’adolescence est un âge où l’on se cherche. On se demande qui l’on est et chaque expérience nous aide à y apporter peu à peu des éléments de réponse. Se connaître passe aussi par savoir ce que l’on aime, et donc qui l’on aime. C’est pourquoi les expérimentations auprès d’un sexe et de l’autre peuvent avoir lieu, et ne sont pas anormales.

Parfois aussi, à l’âge des premières relations sexuelles, il peut arriver que l’on se sente plus à l’aise avec les personnes du même sexe, car elles nous ressemblent, on a l’impression de mieux les comprendre. Cela peut évoluer en homosexualité, comme cela peut être passager. Il n’y a pas de règle.

Pour certain-es, la relation homosexuelle restera un essai, une expérience unique, tandis que d’autres se sentiront pleinement épanoui-es dans cette orientation et n’auront plus que des relations amoureuses et sexuelles avec les personnes du même sexe. D’autres encore sentiront qu’une attirance se maintient pour les deux sexes, et se diront bisexuel-les. Quoi qu’il en soit, à l’adolescence les choses sont très mouvantes, et elles peuvent prendre du temps à se stabiliser sans que ce soit préoccupant.

Se savoir homosexuel-le

Se sentir ou se reconnaître homo peut être très perturbant. Qu’on y ait pensé à l’avance ou pas, la difficulté majeure peut être de l’assumer à ses propres yeux, ou aux yeux des autres, si on décide de faire un « coming out ».

On peut se sentir troublé-e, honteux-se, voire coupable, parce que la norme des relations amoureuses et sexuelles est hétérosexuelle. L’homosexualité est peu fréquente (on estime qu’elle représente entre 4 et 10% de la population), mais elle a toujours existé, et existera toujours. Ce n’est pas une anomalie, ce n’est pas une maladie, c’est juste moins commun. Et être en dehors de la norme peut être inconfortable, c’est pourquoi il est utile de pouvoir se confier si on en ressent le besoin.

Pas toujours facile de trouver à qui parler

Parler, oui, mais à qui ? Il peut être difficile de trouver un ou une confident-e digne de confiance. Plusieurs possibilités s’offrent à vous : vos amis, vos parents ou un autre membre de la famille, des associations militantes, l’infirmier-e scolaire, un psychologue… De votre côté, si un ou une ami-e vous confie des questionnements concernant son orientation sexuelle, se montrer à l’écoute et respectueux-se de ce qu’il vous livre est important, car c’est quelque chose qu’il doit sûrement lui être difficile d’aborder.

Dans tous les cas, l’équipe de Fil Santé Jeunes est à votre écoute 7j/7 et vous orientera vers un interlocuteur adapté si besoin.

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « Homosexualité : du pareil au même »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

www.medicaments-24.com

https://pillsbank.net