Chat
Publié le , Modifié le 20 juin 2016

Je perds mes cheveux

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

perte-cheveuxUne chevelure de rêve comme on voit dans les pubs pour shampoings, qui n’en voudrait pas ? Les cheveux sont une arme de séduction incontestable. Ils sont depuis toujours un symbole de force et de vitalité. Mais les cheveux, comme la peau et les ongles, sont soumis à de nombreuses agressions extérieures. Comment prendre soin de son cuir chevelu ? Pourquoi perd-on ses cheveux ? Comment accepter d’en avoir moins, voire plus du tout ?

Pourquoi perd-on ses cheveux ?

C’est ce qu’on appelle l’alopécie, qui désigne la chute de cheveux ou de poils. Elle mène à la calvitie, qui est le stade plus avancé de la perte des cheveux. Différentes raisons peuvent expliquer cette chute de cheveux :

Des causes psychologiques : l’état de nos cheveux peut refléter ce qu’on a plus profondément en nous : une angoisse ou un mal-être. En période de stress intense, de fatigue accumulée, ou quand on est déprimé, il arrive que les cheveux soient tout raplapla !
On entend parfois : « cette situation est à s’arracher les cheveux ». Certains le font vraiment quand ils sont très angoissés et ne peuvent pas s’en empêcher. Cela s’appelle la « trichotillomanie ». Ce comportement fait partie de ce qu’on appelle les troubles anxieux. Il correspond à un tic d’arrachage qui consiste à enrouler ses cheveux dans ses doigts en tirant dessus jusqu’à se les arracher. Ce mouvement répétitif est exécuté inconsciemment dans la journée mais aussi pendant le sommeil sans vraiment s’en rendre compte.
Le dernier sérum prôné par les magazines féminins n’y changera rien, en vous accordant des moments de détente, et si nécessaire un soutien psychologique, votre corps et vos cheveux ne s’en porteront que mieux !

Des causes hormonales : les fluctuations hormonales jouent pour beaucoup dans la vitalité de nos cheveux. Puberté, grossesse, ménopause, sont des périodes riches en émotions/hormones, durant lesquelles notre chevelure peut faire des siennes.

Des causes médicales : on en dénombre beaucoup, mais parmi les principales on peut citer :

•    Les carences alimentaires ou en minéraux. Le fer est un élément important, un bilan martial (en fer) sera conseillé par le médecin qui jugera de vos éventuelles carences.
•    Certains contraceptifs oraux peuvent provoquer la perte de cheveux, une autre méthode contraceptive sera dans ce cas envisagée.
•    Les traitements telle que la chimiothérapie, suite à un cancer, sont connus pour faire perdre les cheveux.
•    Certains parasites ou champignons (comme la teigne), provoquent des problèmes dermatologiques au niveau du cuir chevelu.
•    La calvitie est la cause la plus fréquente d’alopécie. Elle touche le plus souvent les hommes.
Elle est très fréquemment héréditaire, et il est n’est pas rare de voir des « familles à calvitie ». On peut dans ce cas s’y préparer et l’accepter plus aisément. Beaucoup d’hommes sont très anxieux à l’idée de perdre leurs cheveux précocement, et pourtant c’est un évènement naturel contre lequel il n’y a pas grand-chose à faire.
On peut malgré tout, se créer un style, une identité au travers de coupes courtes très à la mode. Certains acteurs ou chanteurs connus ont adopté la « boule à zéro » qui leur confère un charme fou !

Que faire devant une perte de cheveux ?

S’interroger sur la cause, et se tourner vers les bonnes personnes. La perte de cheveux peut avoir des origines génétique, psychologique, médical… Il est donc important de garder un œil à son système capillaire et pileux qui peut révéler beaucoup de choses de notre santé psychique et physique. Votre médecin traitant sera en mesure de vous guider et de trouver des solutions adaptées.

Comment en prendre soin au quotidien ?

Pour que les cheveux aillent jusqu’au bout de leur croissance, il leur faut un environnement favorable : peu de stress, des apports nutritionnels suffisants et des soins adaptés.
Le tabac, l’alcool, les UV, les bains de mer, les permanentes et les colorations répétées sont les ennemis jurés de nos crinières adorées.
Certaines coiffures, comme le tressage ou les chignons très tirés peuvent fragiliser le « bulbe » qui est la partie initiale du cheveu. Les différents produits qualifiés de « miraculeux » étouffent parfois nos cheveux. Pourtant ils ont besoin de respirer : de temps en temps, laissez-les détachés, sécher à l’air libre sans laque ou gel pour les adeptes des coupes structurées qui ne bougent pas d’un poil !
Nos cheveux ont donc besoin d’être chouchoutés, et vous aussi par la même occasion ! Prenez soin de vous, vous le valez bien ;-)!

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

steroid-pharm.com

http://steroid-pharm.com

виагра цена