Chat
Publié le , Modifié le 3 mars 2014

Je suis maltraité-e

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

maltraitanceCoups, gifles, humiliations, sévices, insultes, rejet, ignorance, brimades…. La maltraitance, qu’elle soit physique ou psychologique, au sein de sa famille, le fait de ses parents, ou de ses camarades, ça fait mal. C’est pour ça en outre qu’elle est interdite par la Loi et condamnable.

Je suis maltraité-e par mes parents

Être victime de violences par un de ses parents quel que soit notre âge, c’est terrible. Comment les personnes qui sont censées nous aimer le plus au monde et nous protéger peuvent nous infliger de tels supplices ? Il arrive même parfois qu’on soit maltraité par un ou plusieurs de ses frères et sœurs.

Quand la violence est insidieuse, psychologique et que l’on grandit avec, on ne se rend pas toujours compte qu’il s’agit de maltraitance parce qu’on n’a pas les mêmes repères que les autres. Pour nous c’est la norme. Mais, avec la maturité et quand on compare avec les familles des copains, on prend conscience que c’est très grave et pas normal.

Prisonnier de toute cette violence et humilié, on ressent de la colère, de la honte, de l’insécurité, de la désillusion, et souvent un profond désarroi. Pourquoi moi ? Pourquoi on me punit ? Qu’ai-je fait pour le(s) décevoir ? Pourquoi l’autre (parent) ne me protège t-il pas ? Dois-je le/les dénoncer alors que je les aime ? Que leur/lui arriverait-il ? On ne se sent mal aimé, l’estime qu’on a de nous et notre confiance en soi sont détruites. On ne se sent pas portés, tenus, aidés pour avancer dans la vie et grandir. Plus on se sent maltraité, plus on essaye d’être parfait pour enrayer les violences et enfin se sentir aimé.

La maltraitance entre les parents (conjugale)

Quand un parent tape sur l’autre, le dénigre, le rabaisse, le brime physiquement ou moralement, l’impact sur nous est très éprouvant. Toucher à son père, à sa mère c’est comme toucher à soi-même. Quand on n’est qu’un enfant ou un ado et qu’on assiste impuissant à de tels événements, on se retrouve souvent dans un conflit de loyauté : dois-je prendre parti contre celui/celle qui maltraite ? Dois-je le/la dénoncer alors que lui/elle ne m’a rien fait ? Comment le/la défendre ? Souvent on se sent désarmé, seul (avec ses frères et sœurs si on en a), avec de multiples questions en tête. A qui peut-on en parler ?

Je suis maltraité-e par mes camarades

Parfois au collège, au lycée, à la piscine, au sport, on est victime de brimades (humiliations, coups, isolement…) de la part des autres. Ça peut aller jusqu’au harcèlement. Triste, fragile et seul-e, c’est souvent la peur au ventre qu’on y retourne avec l’espoir qu’un jour ça s’arrête. Tellement rabaissé, on a parfois le sentiment de ne rien valoir ; pire, de mériter ce qui nous arrive. Alors avec un tel manque d’estime de soi, la peur des représailles, la crainte que ça s’envenime, comment oser alerter les adultes, comment leur faire confiance ? Ne sont-ils pas censés nous protéger ? Comment arriver à grandir face à de tels obstacles.

Je me maltraite

Parfois c’est soi-même qu’on violente. C’est comme ça c’est plus fort que nous. C’est comme si se maltraiter permettait de maîtriser la souffrance qu’on ressent et ne plus la subir. Ça peut prendre différentes formes : scarifications, tentatives de suicide, négligences physiques, se cogner, casser des objets. S’infliger de telles violences a probablement un sens. Elle est le signe en tout cas d’une immense souffrance et d’une grande fragilité. Alors comment sortir de cette violence, de ce sentiment d’enfermement ?

Comment s’en sortir

Parler de la maltraitance qu’on subit c’est très difficile. On a envie d’être pris au sérieux, d’être cru, compris. On a besoin de compassion, de soutien. Mais on a peur d’empirer la situation et qui acceptera de croire que notre père, notre mère ou notre meilleure amie nous humilie quotidiennement, et que c’est devenu insupportable ?

L’important en premier lieu est de se dire que toute maltraitance physique ou psychologique est interdite par la Loi et qu’il est légitime et important de demander de l’aide auprès d’un adulte en qui on a confiance : une tante, une grand-mère, un prof, le CPE, l’infirmière scolaire… Après, il est aussi possible de contacter des professionnels de santé qui sauront nous écouter et nous orienter vers les bons relais, comme Fil Santé Jeunes au 0800 111 111 , Jeunes Violences Écoute au 0808 807 700 ou bien-sûr Allô Enfance en Danger au 119.

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

23 réflexions au sujet de « Je suis maltraité-e »

  1. Il vous est arrivé un jour d’être maltraité par votre proffoeun ou un de vous parents qu’est-ce que vous avez ressent.
    Quelqu’un pour me aider

    j'aime
  2. voilà j’ai 16ans jai ete battu physiquement étant plus jeune mais maintenant c’est moralement mes parents me rabaisse constamment maintenant je suis en internat la semaine mais je rentre chez moi le week end et je n’ai pas le droit de sortir de ma chambre à part pour manger bref maintenant je suis dépressive et j’ai clairement envie de suicide je ne sais plus comment faire pouvez vous m’aidez ?

    j'aime
    • Bonjour,
      Ton message nous inquiète. Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions »,ou nous appeler au 0800 111 111, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’).
      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime
  3. j’ai 16 ans mon père boit tout les jours est le soir après manger quand il a bien but il me reparle de ma mère qui est décédé il n’y a pas longtemps je déprime a rester a la maison a faire toute les corvée pendant que lui il travaille est revienne est commence a boire mon copain a 18 ans est j’aimerais partir chez lui car il fait tout pour que je sorte un peut mon père ne veux pas mais de-fois il arrive a convaincre mon père de me laisser sortir c’est rare mais voila moi je suis chez moi est je déprime de plus en plus je vais finir par fuguée

    j'aime
    • Bonjour,
      La situation que tu décris semble très difficile à vivre. Il est important que tu ne restes pas seul avec tout cela. Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions »,ou nous appeler au 0800 111 111, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat).

      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime
  4. j’ai 17 ans et je vis un enfer avec ma tante elle passe son temps à m’insulter, m’humilier devant mes amis et dit des choses fausses à ma mère pour qu’elle me frappe et me gronde aussi des fois j’ai envie de fuguer mais je me retiens toujours qu’est-ce que je peux faire pour que la situation s’arrange entre nous?

    j'aime
    • Bonjour, ce que tu traverses est difficile nous te proposons de nous contacter au 0 800 111 111 ou sur le chat pour échanger. Si tu préfères tu peux également nous écrire dans notre espace “Pose tes questions” A bientôt L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 1
  5. J’ai 18 ans mon beau père m’a virer de chez moi en me menacent de me planter avec le plus gros des couteaux de la cuisine je sais plus quoi faire je suis en terminale je dois absolument passzr mon bac mais la je peux plus je peux pas travailler j’y penses tout le temps je peux plus rentrer chez ma mere a cause de mon beau père et mon père habite pas dans la ville ou je suis au lycée (je suis au lycée à montpellier il habite Perpignan) du coup je suis perdue je voulais savoir si des aides existaient, si je pouvais habiter autre part j’ai pas d’argent je peux pas me prendre un appart je peux pas travailler en meme temps que je lycee meme si je voulais prendre un appart j ai aucun garant je sais vraiment plus quoi faire je suis trop perdue la aidez moi je vous en supplie j’ai peur et je veux pas rater mes études

    j'aime 1
    • Bonjour,
      La situation que tu décris est grave et tu as besoin d’aide. Nous t’invitons à nous contacter directement. Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes en toute confidentialité, n’hésite pas à nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », nous contacter par chat’ ou nous appeler au 0800 111 111, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (20h pour le chat).

      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 1
  6. Bonjour
    Je suis maltraité par mes parent et il me frappe pour rien et aller me blaiser sans raison parfois jai envie de tout dire a la police mais je n’ai pas envie car ce sont les parents merci jai 12 ans.

    j'aime 1
    • Bonjour,
      La situation que tu décris nous préoccupe. Nous ne pouvons pas rester sans réagir. Nous t’invitons à nous contacter pour que nous puissions en parler et chercher ensemble comment t’aider. Tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », nous contacter par chat’ ou nous appeler au 0800 111 111, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat).

      Tu peux également appeler le 119 pour parler avec eux de ce qui se passe avec tes parents.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime
  7. Bonjours
    J’ai une amie a moi qui se fait tout le temps rabaisser par sa mère , elle cours pour éviter les gifle et des que son frère fait une bêtise c’est elle qui prend puis-je savoir qu’est ce qui faut qu’elle fasse ? faut-elle qu’elle aille a la gendarmerie déposer plainte pour maltraitance ou pas ?elle a 15 ans . merci d’avance pour votre réponse

    j'aime 2
    • Bonjour,
      Pour une réponse de l’équipe de Fil Santé Jeunes, tu peux nous joindre dans notre espace confidentiel : « Pose tes questions » ou nous appeler au 0800 111 111, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h. Tu peux aussi poster un message sur notre forum pour avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes.
      A bientôt.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 1
  8. Je suis maltraité par ma mere elle me frappe sans raison avec des chaussure , bout de bois , ceinture , rallonge , elle me gifle , m’etrangle me jete par terre me choute je suis maltraités tout le temps des fois j’ai envie me suicidée ma mere je l’aime mes comment denoncer quelqu’un qu’on qu’on aime ? je agée de 13 ans

    j'aime 1
    • Bonjour,
      La situation que tu décris est grave et il est important que tu ne restes pas seule avec tes questions. Nous t’invitons à nous contacter. Pour obtenir une réponse individualisée et gratuite de la part d’un professionnel de l’équipe tu peux nous joindre dans notre espace confidentiel : « Pose tes questions » ou nous appeler au 0800 111 111, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h.
      A bientôt.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime
  9. bonjour a tous. Mon pere nous a maltraite depuis toujours mais je n’en ai pris conscien que lorsque j’avais 13 quand rentrant dans un voyage il nous a insulte et fait sortir puis nous a demander de ramper a genoux devant lui et que mes ptites soeurs et freres pleuraient ca a commence a me faire mal. mais quand on ne peut pas compter sur notre famille(tante, …) on fait de notre mieu pour se proteger et s’entraider. nous sommes 6 g 20 ans.

    j'aime
    • Bonjour,
      Vous témoignez d’une situation familiale extrêmement violente. Des choses peuvent être mises en place pour mettre à l’abri vos frères et sœurs si certains sont encore mineurs. Pour une réponse personnalisée de la part d’un professionnel de l’équipe écrivez-nous dans l’espace « Pose tes questions » ou appelez-nous au 0800 111 111 (appel anonyme et gratuit).
      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime
  10. Bonjour
    J’ai 15 AND et demi et Mes parents, et en particulier ma MERE, ont l’habitude, quand ils sont en colère, de me traiter de “conne”, d'”égoïste”, ils disent que je m’habille comme une “fille de mauvaise vie” et souvent ils me tirent les cheveux et me jettent par terre. Je voudrais savoir si c’est de la maltraitance et si ils agissent comme ça parce que j’ai fait quelque chose de mal… Merci.

    j'aime 3
    • Bonjour,
      ce que vous décrivez est préoccupant. Comme nous le disons dans l’article que vous commentez : “toute maltraitance physique ou psychologique est interdite par la Loi (…) il est important de demander de l’aide auprès d’un adulte en qui on a confiance”
      Pour une réponse personnalisée de la part d’un professionnel de l’équipe vous pouvez nous écrire dans l’espace “Pose tes questions” ou nous appeler au 0800 111 111 (appel anonyme et gratuit).
      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 2
    • Coucou
      Je m’appelle oceane est g 12 ans je vie un peut prêt pareil que toi on fait que de minjurier me traiter g l’impression d’être un chien 😥 enfin bref je pense qu’on vi la même chose toi en moi est celon moi c de la maltraitance.
      COURAGE ❤

      j'aime
  11. c est exactement se que je ressens : Être victime de violences par un de ses parents quel que soit notre âge, c’est terrible. Comment les personnes qui sont censées nous aimer le plus au monde et nous protéger peuvent nous infliger de tels supplices ? Il arrive même parfois qu’on soit maltraité par un ou plusieurs de ses frères et sœurs.

    Quand la violence est insidieuse, psychologique et que l’on grandit avec, on ne se rend pas toujours COMPTE qu’il s’agit de maltraitance parce qu’on n’a pas les mêmes repères que les autres. Pour nous c’est la norme. Mais, avec la maturité et quand on compare avec les familles des copains, on prend conscience que c’est très grave et pas normal.

    Prisonnier de toute cette violence et humilié, on ressent de la colère, de la honte, de l’insécurité, de la désillusion, et souvent un profond désarroi. Pourquoi moi ? Pourquoi on me punit ? Qu’ai-je fait pour le(s) décevoir ? Pourquoi l’autre (parent) ne me protège t-il pas ? Dois-je le/les dénoncer alors que je les aime ? Que leur/lui arriverait-il ? On ne se sent mal aimé, l’estime qu’on a de nous et notre confiance en soi sont détruites. On ne se sent pas portés, tenus, aidés pour avancer dans la vie et grandir. Plus on se sent maltraité, plus on essaye d’être parfait pour enrayer les violences et enfin se sentir aimé.” 🙁

    j'aime 1
  12. mes parent se dispute devant moi ,je pleure tous je temps a cause de sa .j ai adopteée des animaux pour me sentir moins seule mon pere dis qu’il que sa va mal se finnir quand j aitée petite ils se tapait s’insulait devant moi je sais pas si c’est une forme de maltraitance .j ai douze an et sa a commencé j avai 4 ans depuis j ai toujours peur quand le ton monte entre deux personnes

    j'aime 2

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

www.steroid-pharm.com

www.medicaments-24.com

www.biceps-ua.com