Chat
Publié le , Modifié le 4 mai 2015

Jeux vidéo et réseaux sociaux : comme du théâtre ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Jeux-video-réseaux-sociauxA l’adolescence les relations avec les autres permettent de se construire en dehors du cercle familial. Grâce à Internet, les relations (virtuelles) sont démultipliées. Selon les résultats de l’enquête « Ta pratique des jeux vidéo et des réseaux sociaux », vous êtes 85% à jouer à des jeux vidéo, 80% à être inscrits sur les réseaux sociaux et 29% à estimer qu’ils représentent un univers qui vous appartient. Alors pourquoi joue-t-on et pourquoi utilise-t-on les réseaux sociaux ?

Les jeux vidéo : une scène de théâtre virtuelle

Dans tous les jeux, que ce soit des jeux de société, des jeux de rôles, des jeux vidéo ou des jeux en ligne, on pourrait dire que l’on joue à être quelqu’un d’autre, un personnage. Les jeux vidéo sont un peu comme une scène de théâtre virtuelle. On joue à se mettre dans la peau de son personnage. Un personnage un peu différent (et parfois un peu pareil) de ce que l’on est dans la vie de tous les jours car il est souvent plus fort, plus agile, plus vieux, plus grand, plus beau, plus cruel etc…Un personnage qu’on aurait pu appeler « Supermoi ». Deux réalités cohabitent alors le temps du jeu, on est à la fois l’acteur/ le gamer et le personnage que l’on crée et imagine selon les règles du jeu.

Jouer ses émotions

On a tous le souvenir d’histoires ou de contes qu’on nous a racontés, soit à la maison, soit à l’école. Ces histoires qui nous parlent d’ogres, de loups, de trolls, de gobelins terrifiants… Ces monstres, ces personnages terrifiants ont pu nous faire peur mais l’histoire se termine souvent bien. Ils ont été inventés pour nous permettre de mettre un visage sur nos peurs les plus enfouies telles que la peur du noir, la peur d’être dévorés, la peur de mourir, la peur de l’autre.

Dans les jeux vidéo c’est un peu le même mécanisme. Le jeu a des règles précises et le plus souvent une fin. On peut, dans un jeu, extérioriser ses émotions agressives, affronter des démons (intérieurs ?), on peut tuer, exterminer, faire exploser, « buter » un ennemi imaginaire, ou des adversaires sans risque d’être détruit, ou de détruire véritablement et définitivement. Comme le font également les comédiens sur scène !

D’après ce que vous nous en avez dit, pour 50% d’entre vous, jouer aux jeux vidéo permet d’évacuer le stress et pour plus de 58% cela permet de passer le temps. Pour d’autres, ils ont une fonction de défouloir et permettent de se vider la tête. Cela signifie que l’utilisation des jeux vidéo sert de soupape de décompression permettant de se divertir et de se détendre. Ils peuvent donc aider à ne plus penser aux problèmes de la vie ou au contraire à les extérioriser en mettant en scène les émotions, la colère, les peurs etc… ou aider à combler l’ennui et/ou le temps.

Se mettre en scène

Le jeu vidéo permet d’être spectateur de nos propres actions, de mettre en jeu nos propres compétences et d’apprécier l’efficacité de nos propres interventions ou actions. Il permet en quelque sorte de prendre conscience de qui l’on est et de qui l’on n’est pas (plutôt aventurier partant à la chasse au trésor ou plutôt Mario évitant les obstacles etc…).

Les résultats de l’enquête montre que vous ne choisissez pas le même type de jeu, car 48% apprécient plutôt les jeux d’aventure ou d’action, 41% les jeux de plateformes où il faut sauter, éviter des obstacles et 40% les jeux de simulations de la vie réelle. Alors pourquoi choisir un jeu plutôt qu’un autre ? Ce n’est peut-être pas complètement par hasard !

Il semble aussi que les jeux vidéo permettent de développer certaines compétences. 58% d’entre vous déclarent avoir l’impression d’avoir développé leur rapidité d’analyse de l’information, 51% leurs capacités à concevoir une stratégie et 48 % ont développé leur concentration ou leurs capacités de réflexion. Comme au théâtre, les jeux vidéo, tout en s’amusant nous poussent à aller jusqu’au bout et à oser (toutes les stratégies possibles pour gagner par exemple). Ils permettent aussi de se voir autrement, et d’expérimenter tout ce que l’on peut être et que l’on ne voyait pas.

Les réseaux sociaux : un théâtre à ciel ouvert

Les réseaux sociaux sont en quelque sorte une mise en scène de nous-mêmes. D’ailleurs, pour environ 71% d’entre vous, votre profil correspond à votre vraie identité. Comme au théâtre c’est un espace de création de soi. Ils permettent également de se montrer et de donner une certaine, (souvent bonne), image de nous-mêmes. Plus on aura de « like » sur un post et plus on sera fier de nous !

« Une vie que l’on montre, l’autre que l’on cache »

A l’inverse, ils servent aussi à jouer sur différents tableaux et à se créer plusieurs identités car l’on a la possibilité d’avoir plusieurs comptes, pseudos etc… et de choisir à qui l’on veut montrer quoi. Comme au théâtre, on peut choisir d’être masqué, de mettre un costume ou non. 37% d’entre vous, ont déjà ouvert plusieurs comptes sur un même réseau social. Ceux qui ont ouvert plusieurs comptes l’ont fait principalement pour séparer deux parties de leur vie qui ne devaient pas se rencontrer : le monde professionnel / le personnel, le monde des amis / et celui de la famille, pour les jeux/ pour les vraies relations.

Que l’on joue à être quelqu’un d’autre, à être soi, que l’on se mette sur le devant de la scène ou que l’on soit dans les coulisses, n’oublions pas que les relations virtuelles ne remplacent pas les relations In Real Life : elles se complètent :yes: .

Pour en discuter sur le forum

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

steroid-pharm.com/turanabol.html

http://steroid-pharm.com

steroid-pharm.com