Epilepsie | Fil santé jeunes - buyviagrasoft.info
Chat
Publié le , Modifié le 27 octobre 2014

L’épilepsie

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

épilepsieL’épilepsie est une maladie neurologique se manifestant par des crises qui perturbent les neurones du cerveau.
Cette maladie est souvent vécue douloureusement par les malades et leurs proches car ils peuvent se sentir rejetés dans leur vie sociale et professionnelle.

Le mécanisme de l’épilepsie

Il existe de nombreuses formes d’épilepsie mais le mécanisme des crises d’épilepsie repose toujours sur une décharge électrique excessive au niveau des neurones. Ces décharges peuvent se produire dans tout le cerveau en même temps et donnent des épilepsies généralisées ou “grand mal” mais elles peuvent aussi se produire dans une zone particulière du cerveau et donner des épilepsies partielles.

Les causes de l’épilepsie

Il existe diverses causes à l’épilepsie. Elle n’est génétique que dans un faible pourcentage des cas. Par contre, de nombreux facteurs susceptibles de perturber l’équilibre neuronal peuvent être à l’origine de crises : les lésions cérébrales, une tumeur, une maladie vasculaire, des anomalies métaboliques ou une intoxication.

Description de l’épilepsie

Avoir une crise d’épilepsie ne signifie pas être épileptique. C’est la répétition des crises qui définit la maladie. Il existe plusieurs formes d’épilepsie : les crises peuvent être généralisées, ou partielles (on dit aussi focales).

Les 3 types de crises généralisées :

  • les crises de Grand mal, très impressionnantes, elles se manifestent par une perte de connaissance avec chute, accompagnée de mouvements convulsifs et parfois de perte d’urines.
  • Les mouvements convulsifs massifs et brefs sans perte de conscience.
  • Les absences se traduisant par une brève rupture du contact.

Les crises partielles :

Les symptômes sont les mêmes à la différence que les crises simples n’entraînent aucune altération de la conscience et les crises complexes s’accompagnent d’une perte de conscience.
Les crises partielles sont susceptibles de se généraliser.

Comment confirmer le diagnostic d’épilepsie ?

Pour confirmer le diagnostic, le médecin prescrit un Électroencéphalogramme (EEG) qui consiste à déposer des électrodes sur le cuir chevelu et faire un enregistrement de l’activité du cerveau.

Épilepsie et hormones féminines

Bien que les hormones féminines ne soient pas épileptogènes (c’est-à-dire à l’origine de l’épilepsie), elles peuvent avoir un lien avec la fréquence des crises. Elles peuvent changer au moment de la puberté ou selon la période du cycle menstruel.

Épilepsie et contraception

Certains médicaments antiépileptiques peuvent diminuer l’effet contraceptif de la pilule. En revanche, il n’y a pas de contre-indication à utiliser d’autres méthodes (stérilet, etc.).

L’épilepsie au quotidien

La personne atteinte d’épilepsie est amenée à suivre un certain nombre de règles simples mais nécessaires :

  • la prise régulière et quotidienne de son traitement
  • un temps de sommeil suffisant
  • un mode de vie bien rythmé
  • la limitation des boissons alcoolisées, du tabac et des boissons contenant de la caféine (café, thé…).
  • Apprendre à mieux vivre avec le stress et tenter de bien gérer les émotions fortes (peur, colère, etc..).
  • Éviter les sources lumineuses clignotantes (jeux vidéo, éclairage des discothèques, phares, etc.)

Que faire en cas de crises ?

La plupart des crises surviennent de façon inattendue. Elles sont de courte durée et s’arrêtent d’elles-mêmes. La victime perd brutalement connaissance. Ses muscles se contractent et son corps se raidit.
Ensuite surviennent des convulsions qui affectent d’abord les membres, puis s’étendent au tronc et à la tête.
Quand les convulsions cessent (généralement après quelques minutes), les muscles se relâchent,  provoquant parfois une perte des urines.
Après la crise, la victime peut présenter un état de confusion et de somnolence et ne pas se souvenir des faits.
La majorité des malades n’ont en général pas besoin d’une hospitalisation ou de l’intervention d’un médecin sauf :

  • s’il s’agit d’une première crise
  • si la crise dure longtemps
  • si les crises se succèdent rapidement.

Si on assiste à l’une de ces crises avec ou sans perte de connaissance, il faut garder son calme car la crise va s’arrêter. Ensuite, quelques précautions s’imposent :

  • Restez calme.
  • Si c’est nécessaire, aidez la personne à s’allonger sur le sol.
  • Écartez tous les objets contre lesquels elle pourrait se cogner.
  • S’il y a lieu, desserrez le col de ses vêtements.
  • S’assurer que la personne respire sans difficultés.
  • Protégez sa tête contre d’éventuels chocs à l’aide d’un coussin ou d’un vêtement roulé.
  • N’essayez pas de retenir ou de maîtriser la victime par la force, cela ne fait pas cesser la crise et peut se révéler dangereux pour soi et pour la victime.
  • Ne pas mettre les doigts dans sa bouche et ne pas forcer de l’ouvrir, si non, risque de lui casser les dents.
  • Tournez la victime sur le côté.
  • Alertez ou faites alerter les secours (Samu=15 ou Pompiers=18) ou le médecin traitant.
  • Après une crise, rassurez la personne en l’aidant à se réorienter. Parlez-lui doucement.
image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

https://pillsbank.net

medicaments-24.net

medicaments-24.com/viagra-sildenafil/viagra-100-mg/viagra-super-active-100-mg-fildena-super-active