Chat
Publié le , Modifié le 9 janvier 2014

La famille : quelle Histoire !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

famille recomposéeTraditionnelle, recomposée, monoparentale, homoparentale, d’adoption, d’accueil… la famille se décline actuellement sous diverses formes.
Elle peut être composée de père, mère, frère, sœur, belle-mère, beau-père, demi-sœur, quasi-frère… Comment la famille a-t-elle évoluée au cours de l’Histoire ?

Depuis la nuit des temps

La famille est le groupe social le plus ancien de l’histoire de l’humanité !  Elle est antérieure à la division du travail, à la naissance de la société, à la formation de l’Etat.

En 2013, la base d’une famille, c’est l’amour. Mais cela n’a pas toujours été le cas.

Sous l’Antiquité, c’est le lien de filiation qui prime avant tout. A Rome, la filiation par adoption est aussi naturelle que par la naissance. Le père a le droit de vie et de mort sur ses enfants quel que soit leur âge. Il peut aussi les abandonner. Le mariage romain n’est pas fondé sur l’amour. Son but est la reproduction des citoyens romains.

En Grèce antique, plusieurs personnes sont rattachées à un « oikos », terme qui désigne à la fois la cellule familiale et le patrimoine. Ils ont un même lieu d’habitation et de production, une « maisonnée ». Il y a peu d’intimité entre les époux. La femme est mariée par son père ou son tuteur.

Au Moyen Age, l’Eglise met l’accent sur la famille nucléaire : un homme, une femme et des enfants. Elle interdit l’adoption, la polygamie, le divorce, le concubinage. A partir du XVIe siècle, l’Eglise fait du mariage un sacrement.

Jusqu’aux années 1950, c’est ce modèle de la famille nucléaire qui domine. Un couple marié avec des enfants. La contraception est quasi inexistante et l’avortement interdit. Le divorce est rare. L’homme détient l’autorité paternelle. Il décide de tout, personne ne conteste son autorité.

Des formes diverses

Entre les années 1950 et 1980, ce modèle familial évolue. La femme travaille depuis la Seconde Guerre Mondiale, elle prend de plus en plus son autonomie et revendique son égalité face aux hommes. A partir de 1965, elle a le droit de travailler sans l’accord de son mari. La loi du 4 juin 1970 remplace l’autorité paternelle par l’autorité parentale. Elle consacre ainsi l’égalité des droits et devoirs du père et de la mère dans l’éducation des enfants.
La loi Neuwirth (1967) qui autorise l’usage de contraception orale et la loi Veil (1975) qui autorise l’avortement participent également à ce mouvement de libération des femmes.

Depuis les années 1980 : les divorces et remariages sont aussi courants que les mariages traditionnels. De plus, on assiste à une multiplication des PACS et des unions libres. De nombreux enfants naissent hors mariage. En 2012, plus de 50% des enfants sont nés hors mariage contre seulement 7% en 1970 ! Une nouvelle étape dans l’histoire de la famille : la loi du 18 mai 2013 ouvre le mariage et l’adoption aux couples homosexuels.

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

viagra sin receta

http://rezeptfrei-viagra.com/

www.dopingman.com.ua/pkt/proviron1/proviron.html