Chat
Publié le , Modifié le 12 avril 2017

La mutuelle

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

se-soignerQu’est ce qu’une mutuelle ? A quoi ça sert ?

C’est un organisme auquel on adhère et qui nous rembourse, en partie ou en totalité, ce que la Sécurité Sociale ne rembourse pas, lorsque l’on a effectué des dépenses de santé (médecin généraliste ou spécialiste, examens médicaux : radios, échographies, prises de sang, etc.…) Il s’agit donc d’un complément de l’assurance maladie (d’où le nom complémentaire santé) et son adhésion n’est pas obligatoire.

Alors que la cotisation à la Sécurité Sociale varie selon les revenus, la cotisation à une mutuelle est généralement fixe (sauf pour certaines).

On peut être couvert par la mutuelle de nos parents jusque 19-20 ans, mais lorsque l’on décide de prendre son indépendance – que l’on soit étudiant, dans la vie active ou sans activité et que des frais de santé s’annoncent, il est parfois utile de trouver une mutuelle adéquate.

Les mutuelles étudiantes

Tout étudiant de plus de 18 ans inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur (agréé par la Sécurité sociale) est obligatoirement affilié au régime étudiant. Les mutuelles étudiantes (il en existe deux groupes: l’USEM et la LMDE) sont à la fois des centres de Sécurité Sociale et des mutuelles complémentaires. En tant qu’étudiant, on possède son propre numéro d’assuré social et sa carte vitale ; en revanche on est libre de profiter ou non de la mutuelle qui y est associée. C’est-à-dire qu’on peut en utiliser une autre.

(Union nationale des Mutuelles Étudiantes régionales) est une fédération de mutuelles régionales adhérentes (comme la SMEREP, la SMERAG etc..). D’autres mutuelles régionales restent indépendantes et n’adhèrent donc pas à cette fédération.
(La Mutuelle Des Étudiants) est une mutuelle à elle toute seule et possède plusieurs agences (du même nom) dans toute la France.
En plus d’assurer des prestations de complémentaire santé, ces mutuelles mènent des actions de promotion de la santé afin d’informer les jeunes sur les conduites à risque (alcool, tabac, IST, drogue, nutrition, etc.…)

Les mutuelles d’entreprises

Lorsque l’on travaille et que l’on bénéficie du régime général ou spécial de la sécurité sociale, et qu’une mutuelle existe au sein de l’entreprise, il se peut que le contrat de travail prévoit que l’on adhère automatiquement à cette mutuelle. Si ce n’est pas le cas, il faut alors trouver par soi-même une complémentaire santé adaptée à nos besoins de santé.

C’est quoi la C.M.U. ?

La CMU (Couverture Maladie Universelle) permet à toute personne résidant en France de façon stable et régulière et n’étant pas déjà couverte par un régime obligatoire d’assurance maladie, de bénéficier de la Sécurité sociale pour la prise en charge de ses dépenses de santé. Elle est gratuite et renouvelable chaque année. Les personnes bénéficiaires du RSA (Revenus de Solidarité Active) y sont automatiquement affiliées. Sinon il n’y a pas de condition de ressources : c’est le revenu fiscal de référence qui détermine le montant de la cotisation.

En matière d’affiliation à la sécurité sociale, les enfants sont les ayants droits de leurs parents, c’est-à-dire qu’ils leurs sont rattachés, jusqu’à leur insertion professionnelle. En cas de revenus trop faibles, les caisses d’Assurance Maladie financent une complémentaire santé dont la CMU-C (CMU-complémentaire), les revenus fiscaux des parents servant de référence. En cas de rupture familiale ou simplement de prise d’autonomie du jeune d’un point de vue fiscal, le jeune majeur doit pouvoir disposer d’une déclaration fiscale en son nom propre pour accéder à la couverture maladie complémentaire.

L’article 63 la loi “égalité et citoyenneté” du 27 janvier 2017 simplifie cet accès en complétant le code de la sécurité sociale. Désormais, il suffit au jeune majeur d’attester sur l’honneur qu’il déclarera à l’avenir ses revenus distinctement pour bénéficier à titre personnel et de manière anticipée d’une protection complémentaire en matière de santé.

Comment ça marche ?

Le remboursement se fait généralement automatiquement par télétransmission dès lors qu’il existe des accords entre la Sécurité Sociale à laquelle on est affilié et notre mutuelle. Si ce n’est pas le cas, l’organisme de sécu auquel on est rattaché nous envoie la feuille de remboursement, et il faudra alors ensuite envoyer ce papier à la mutuelle pour qu’elle rembourse le complément. Généralement on peut suivre le cheminement des remboursements sur le

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

代理母

cialis-viagra.com.ua

medicaments-24.net/cialis-tadalafil/cialis-10-mg/