Chat
Publié le , Modifié le 28 juillet 2015

La peau au soleil

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

peauAh, les vacances ! Pour beaucoup synonymes de plage, de liberté et de SOLEIL ! En été, on en profite à fond ! On se déshabille, on fait du sport, des bains de soleil, on se promène dans les bois, on se baigne… Bref, on expose quotidiennement sa peau au soleil sans trop penser aux conséquences ! Or une exposition excessive aux UV peut être très dangereuse notamment pour la peau. Il la fait vieillir plus rapidement (rides et taches brunes), et augmente le risque de cancers de la peau. Alors, il faut en profiter, tout en se protégeant !! Petit rappel des précautions à prendre !

Les UVA et les UVB

Il existe deux types différents de rayons ultraviolets dangereux pour l’organisme : les UVB, responsables du bronzage, mais aussi des coups de soleil, et les UVA, qui provoquent un vieillissement cutané prématuré, perturbent le système immunitaire et sont un important facteur de risque de cancer de la peau. Les UVA et les UVB diffèrent en intensité, en longueur d’onde et dans leur capacité à pénétrer la peau. Les UVA représentent 98% des rayons ultraviolets, ils ne chauffent pas, mais pénètrent profondément dans la peau. Les UVB, eux, représentent 2% des UV. Ils sont très énergétiques, mais pénètrent peu dans la peau. Ils agissent au niveau de l’épiderme en stimulant la production de mélanine. C’est ce qui donne le teint hâlé.

Comment éviter les coups de soleil

Le message mérité d’être répété : L’utilisation systématique d’une crème solaire avec une protection élevée, adaptée à votre type de peau et renouvelée régulièrement (toutes les heures et après chaque bain), est indispensable à toute exposition ! On évite le soleil entre 11h et 16h, et on pense à sa crème solaire même quand le temps est gris (les nuages n’arrêtent que 50% des ultraviolets). En fait, pour obtenir un joli bronzage, il vaut mieux y aller progressivement, et allonger au fur et à mesure la durée de l’exposition. Une fois bronzé-e, il faut continuer de se protéger car si une peau bronzée est moins sensible aux coups de soleil, elle ne protège absolument pas contre le risque de cancer.

Par ailleurs, nous avons souvent tendance à trop associer protection solaire avec bain de soleil. Du coup, on risque d’oublier toutes les autres situations où on s’expose au soleil : lors d’une partie de tennis, de beach-volley, à la piscine, lors d’une promenade en ville ou à la campagne. En fait, ceux qui sont perpétuellement en activité doivent se protéger parfois plus encore et avec des produits bien adaptés à leurs activités ! Cela est particulièrement vrai pour ceux qui pratiquent des sports nautiques par exemple, ou qui passent leurs vacances en altitude à la montagne ou sous les tropiques. Dans l’eau, on ne pense pas toujours à mettre de protection et pourtant, même si on ne sens plus la chaleur, les UV sont toujours là. Ils pénètrent d’ailleurs jusqu’à 20cm sous l’eau ! En surface, la réverbération est elle aussi, très forte.

Enfin, il ne faut pas oublier que le soleil tape aussi fort dans les villes qu’au bord de la mer. La réverbération sur les murs blancs ou les façades vitrées est aussi très intense. Donc, même si vous passez vos vacances en ville cette année, vous risquez d’attraper un coup de soleil. Les premiers coupables : les terrasses des cafés. Quant aux vêtements, il faut savoir que si les tissus fins stoppent les UVB, responsables des coups de soleil, ils n’arrêtent pas les UVA, qui attaquent la peau plus en profondeur. Ce n’est donc pas parce qu’on ne lézarde pas sur la plage que l’on doit oublier sa crème !

Les crèmes et huiles solaires

Même les produits solaires les plus efficaces ne peuvent pas offrir une protection totale contre les UV. En fait, « l’écran total » n’existe pas. Aujourd’hui, l’indice le plus fort que l’on puisse trouver sur le marché est 50+. Quant aux nombreuses crèmes de jour qui contiennent un indice de protection, elles ne sont pas adaptées à une exposition solaire intense et prolongée. Les huiles (monoï), elles, n’offrent aucune protection face aux dangers du soleil ! Enfin, il faut savoir que les crèmes solaires sont périssables : elles comportent une date de péremption au-delà de laquelle la protection n’est plus efficace !

Acné

Les peaux acnéiques méritent une attention particulière car acné et soleil ne font pas bon ménage. Des traitements préventifs existent.

Grains de beauté et risque de mélanome

L’exposition au soleil augmente le risque de développer un cancer de la peau. Il se développera soit sur un grain de beauté, soit sur la peau saine, sous la forme d’une petite tache colorée, qui ressemble à un grain de beauté. Ainsi, toute tâche qui apparaît et grossit rapidement doit conduire à consulter et il faut être très vigilant lorsqu’on s’expose au soleil. Un coup de soleil sur la peau n’est jamais bon, mais sur les grains de beauté c’est encore pire !

Avec ces quelques précautions, vous passerez un été en tout sécurité !

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « La peau au soleil »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

link

steroid-pharm.com/tren-e-200.html

steroid-pharm.com