Chat
Publié le , Modifié le 1 juillet 2014

La précarité chez les étudiants

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

précaritéDifficultés de logement

Souvent le début des études supérieures est marqué par la nécessité (et/ou l’envie) de partir de chez ses parents. La question du logement dans la ville des études se pose. Certains arrivent à se loger dans les cités universitaires mais pour les autres s’ouvre une chasse au logement “décent” et abordable. Chaque solution offre des avantages et des inconvénients qu’il faut connaître afin d’éviter de se retrouver dans une situation sociale difficile.
La colocation peut être une solution à condition de poser les règles de vie avant l’emménagement et de signer le bail à plusieurs. En effet, le loyer et les dégâts sont à la charge des signataires. Donc attention, le risque de se retrouver dehors si on n’a pas signé ou de devoir payer pour quelqu’un d’autre dans le cas contraire existe. La clause de solidarité présente sur certains baux lie les colocataires entrent eux, “pour le meilleur et pour le pire”.
Attention aussi aux pièges de l’hébergement dans la famille plus ou moins éloignée. Si la solution peut être intéressante, il y a aussi des éléments à prendre en compte. S’il y a quatre enfants en bas âge, les pleurs, les cris et autres jeux bruyants pourraient rapidement se transformer en disputes puis en nécessité de partir… vite !
Le logement chez l’habitant (à condition qu’il soit recommandable) est aussi une solution en plein développement.
N’hésitez pas à prendre contact avec les assoc’ étudiantes, il y a souvent des petites annonces et le bouche à oreille peut protéger de l’arnaque et des conditions insalubres !

Manger équilibré : un casse-tête quand on n’a plus beaucoup d’argent

Certaines périodes peuvent être critiques au niveau alimentaire quand on n’a pas beaucoup d’argent : la très connue période “fin de mois”, celle de la “fin de trimestre” quand l’argent de la bourse se trouve épuisé mais aussi celle de la fin de semaine quand les petits plats maternels du week-end précédent ont disparu !
La solution pâtes/gruyère, pâtes bolognaises, pâtes aux pâtes, est l’une des plus connues ! Des pâtes oui, mais il faut essayer de manger des légumes et des fruits en plus. Sans eux, la fatigue risque de s’installer rapidement. Il y a une possibilité pour en avoir à de meilleurs prix : la fin des marchés où les invendus sont proposés à un prix intéressant. Les légumes en boîte gardent des qualités nutritives, bon à savoir !
Et puis, même si c’est assez loin du resto gastronomique, le Restaurant Universitaire propose un vrai repas pour pas cher. A vous de miser sur autre chose que les saucisses/frites.

Où chercher de l’aide ?

Avant de se retrouver dans des situations difficiles, il ne faut pas hésiter à contacter les associations étudiantes, l’assistante sociale du CROUS ou de l’établissement scolaire, mais aussi le service de médecine préventive. Ces lieux peuvent permettre de rebondir, de trouver un espace d’écoute et d’aide. Alors n’hésitez pas, il n’y a pas de honte à avoir : étudier en essayant de subvenir à ses besoins peut parfois être dur et le but, c’est de pouvoir aller au bout de ses études sans décrocher !

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « La précarité chez les étudiants »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

comprar avanafil

www.medicaments-24.com/viagra-sildenafil/viagra-50-mg/

buysteroids.in.ua/tabletirovannyie-anabolicheskie-steroidyi/turinabol/turanabol-turanabol.html