Chat
Publié le , Modifié le 2 mars 2015

La voie générale : le bac S

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

avenir“Je me sens plutôt scientifique : j’aime la logique, j’apprécie la rigueur scientifique et je m’intéresse à la recherche. Les chiffres et les formules ne me font pas peur et j’envisage d’exercer un métier lié aux sciences. Je pense m’engager dans la “. On a souvent tendance à entendre que le bac S « ouvre toutes les portes » et pourtant quand on y est, face aux nombreuses possibilités, pas toujours facile de repérer et choisir la filière dans laquelle on s’épanouira le plus.

L’université

Plus de la moitié des bacheliers S choisissent de poursuivre leurs études à la fac. Beaucoup d’entre vous vont s’inscrire dans un cursus de santé, en particulier en médecine mais aussi en “pharma”, dentaire ou sages-femmes. Ce sont souvent des études longues, entre 5 et 9 ans. Les domaines purement scientifiques, comme les maths, la physique, la chimie, l’informatique, l’électronique vont aussi attirer beaucoup d’étudiants. Mais il vous est également possible de vous orienter dans les filières économie et gestion ou dans la filière sport.

Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) – DUT (Diplôme Universitaire de Technologie)

En 2014, les « filières courtes » ont été un bon compromis pour les 18 % des bacheliers S qui ont souhaité poursuivre les études tout en commençant à avoir une expérience professionnelle. La majorité s’oriente vers un DUT, dans des spécialités comme l’informatique, la chimie, la biologie, la diététique… Tandis que les autres s’orientent vers un BTS, qui mène à une profession ou à un secteur bien précis. Une fois le diplôme obtenu, on a le choix de commencer à travailler ou de poursuivre ses études en licence pro ou en école.

Les écoles spécialisées

Un bachelier S sur dix en 2014 a choisi d’intégrer une école spécialisée, présentée sur concours ou dossier. Il existe des écoles dans des domaines aussi variés que l’ingénierie, la santé (paramédicale, ostéopathe, vétérinaire…), commerce ou encore architecture. Ces écoles permettent d’obtenir, en deux à cinq ans selon la filière, un diplôme professionnel ou d’État.

Les « prépas » (ou CPGE : Classes Préparatoires aux Grandes Écoles)

Pour intégrer les grandes écoles d’ingénieurs (Polytechnique, Centrale, Supélec…) ou l’une des trois Écoles Normales Supérieures, il faut passer par deux ou trois ans en classe prépa, avec plusieurs voies possibles en première année après un bac S : MPSI-MP (maths-physique et sciences de l’ingénieur), PCSI-PC (physique, chimie et sciences de l’ingénieur), PTSI-PT (physique, technologie et sciences de l’ingénieur) et BCPST (biologie, physique, chimie et sciences de la Terre à dominante biologie). Il est également possible de s’inscrire en prépa économique ou littéraire pour préparer notamment les écoles de commerce, les écoles de statistiques ou les écoles ENS économiques.

Pour plus d’infos et de détails, n’hésite à te rendre sur le site de l’et sur le mis en place par le Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

https://viagra-on.com

на сайте pills24.com.ua

подробно medicaments-24.com