Chat
Publié le , Modifié le 27 novembre 2015

Le bad trip

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

cannabisVous avez certainement entendu parler du « bad trip », cette expérience désagréable voire angoissante que l’on peut vivre à la suite d’une consommation de drogues. En quoi consiste un bad trip ? Pourquoi a-t-il lieu ? Que faire si cela arrive ?

Un « mauvais voyage »

L’expression anglaise « bad trip » veut dire « mauvais voyage ». Il s’agit en fait d’une mauvaise expérience liée à une consommation de drogue. Elle peut survenir dès la prise du produit (au moment de la « montée ») ou bien plusieurs heures après (au moment du « plateau », avant la « descente »). Le bad trip peut très vite tourner au cauchemar. Toutes les drogues sont susceptibles de provoquer un bad trip.

C’est l’apport massif de drogue qui déclenche le bad trip. On parle d’intoxication aiguë. La personne qui a consommé de la drogue commence à être envahie par l’angoisse, la paranoïa, la phobie, les hallucinations agressives. Elle est alors en proie à une crise de panique qui peut la mener à avoir des actes violents contre les autres ou contre elle-même (comportements à risques, par exemple). Dans un bad trip, on perd la notion de qui l’on est, de qui sont les autres, de la réalité. C’est le chaos dans la tête. C’est cela qui est dangereux car chez certains ce chaos peut durer une fois les effets de la drogue partis. On a alors affaire à une « décompensation psychiatrique » qui aboutit à une consultation en psychiatrie.

Pourquoi a-t-il lieu ?

Plusieurs facteurs peuvent être mis en cause. Le bad trip survient plutôt chez les personnes qui sont fatigués ou dans un état de fragilité psychologique (passager ou durable) : tristesse, déprime, anxiété, angoisse…

A cela s’ajoute la consommation d’autres drogues comme l’alcool ou les médicaments. Ces mélanges favorisent la survenue du bad trip. Enfin, la quantité, la qualité des produits et la résistance de chacun aux effets des drogues peuvent aussi jouer un rôle important. Cependant, ce n’est pas parce qu’on consomme beaucoup et/ou souvent que l’on est à l’abri du bad trip. Il n’est pas réservé aux débutants ! Chacun peut vivre cette mauvaise expérience tant les facteurs favorisants peuvent être nombreux.

Comment l’éviter ? Que faire si cela arrive ?

Consommer des drogues est interdit et sévèrement puni par la loi. Cependant, certains sont ou seront tentés d’en consommer tout de même, alors autant mettre toutes les chances de son côté pour que le (very) bad trip ne reste qu’un titre de film… C’est ce qu’on appelle la Réduction des Risques.

Tout d’abord, la condition physique et psychologique a son importance : si on se sent fatigué, particulièrement triste ou mal, ce n’est justement pas le moment de consommer des produits. Ensuite, il faut s’entourer de personnes de confiance qui sauront gérer, si la situation échappe, en rassurant, en mettant à l’abri, en expliquant ce qu’il se passe. Si à l’inverse, c’est à l’un de ses amis que cela arrive, il faut le changer d’environnement en le mettant au calme, en lui expliquant qu’il est sous l’effet d’une drogue et que ça va s’estomper…

Enfin, consommer une drogue n’est jamais obligatoire. Si on le fait pour « frimer » devant les potes, ou parce qu’ils mettent la pression, le bad trip a de fortes chances de se produire.

Pour avoir plus d’infos, on peut contacter Fil Santé Jeunes au 0800 111 111 ou contacter au 0800 23 13 13.

Pour échanger avec d’autres sur vos ressentis, vos expériences, vos peurs à propos du bad trip, n’hésitez pas à participer aux discussions forum :

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

72 réflexions au sujet de « Le bad trip »

  1. perso j’ai fait beaucoup de bab mais le pire n’etais pas tres violent car j’arrive tjr a garder le controle au bout d’un moment,je fumais devant mon internat avk des amis et il m’on demander de prendre une sousou car je refuse jamais une sousou j’ai donc acepter et j’en est pris une j’ai garder la fumer pour etre plus défoncer et quelqu’un d’autre c approcher pour m’en faire une et g pas eu le temp de recracher la 1er alors je l’ai pris avk 1/4 de la place maximal de mes poumons que je pouvais aspirer et j’ai senti que que je commençais a bader pendant que la 1er montait j’avais les poumons plein mais g qd meme garder cette 2eme sousou surprise et g eu 3sec de pause apres avoir recracher la fumer des 2sousou avant qu’on me force un peu mais j’voulais qd même a prendre une 3eme sans savoir que j’en avais deja pris une avant la 2eme g pris une 3eme enorme car ct un 3feuilles avk un tonc bien large et donc beaucoup de trop de fumer pour mes jeune poumons de 15ans j’ai tousser comme un porc ,j’ai meme roter de la fumer puis j’ai commencé a mal me sentir comme si je pouvait perdre connaissance a tt moment j’me suis lever en m’disais qu’j’allais contrôlé et j’ai commencer a entendre de moins en moins et a me sentir de moins en moins bien alors que j’arrivais a penne a marcher j’me suis assis sur un banc beaucoup trop loin pour moi dans mon etat j’ai dit a mes pote que j’faisait un bad et je voyais tt flou comme si j’etais tres tres miope j’ai pris une pomme ds mon sac (tres dur a ouvrire parseque je tremblais et je voyais rien) que je garde tjr pour la foncedal j’l’ai manger j’voyais tjr flou et j’entendais tjr rien mais j’me sentais mieux g ete manger et gt heureux et bien défoncé et y’a pas longtemp g fait un reve indien et j’me suis ouvert la lèvre et le menton en tombant en avant parsequ’on ma pas rattrapé parseque celui d’avant (mon tt 1er) j’avais marcher inconscient comme un somnanbule pendant que je revais et donc pour mon 2eme c pas vrm un bad mais j’avais un glaire de sang coincé dans la gorge parseque j’avais manger le coin d’un etagere en tombant et j’me souvient juste mettre réveillé au sol sans savoir où et qui gt encore trop def pour bouger avk mon pote en train d’appui sur mon diaphragme pour me faire cracher le sang coincé dans ma trasher ct vrm bzr comme moment en plus du reve qui etais un trip vrm unique parseque qu’on se nique pas tous pendant un reve indiens bref mrc d’avoir lu tt ça slt

    j'aime 3
  2. Bonjour, je ne sais pas si ce que j’ai fais est un Bad Trip, mais un soir j’ai pris des médocs pour la concentration en dose supérieur en pleine nuit….des psychotropes,au début j’ai un immense sentiment de joie ,que j’avais un ange en face de moi(une impression pas une hallucination).puis je me suis mis à tremblée du bout des membres et eus très froid aux pieds et mains, et extrêmement chaud au cœur.pendant plus de 4h c’était térrifiant 😫 j’ai eus l’impression de ne plus rien ressentir …effets secondaires du trucs, j’avais 14 ans.j’ai crus que j’allais mourir,et j’ai mis une demi-heure à me rendre compte que j’étais debout à regarder dans le vide,franchement un peu plus longtemps…et je ne sais pas se qui me serais passer par la tête!

    j'aime 19
  3. Salut, hier j’ai fumé un joint avec un ami ( je ne fume pas frequement la c’était execptionnel car j’avais envie ) et j’ai commencé a faire un putain de bad trip. Je contrôlais plus rien mes gestes, ma mémoire. J’était dans un reve éveillé et ça m’a fais flipper du coup j’ai vraiment paniqué mon ami m’a rassuré il m’a expliquer tout ce qu’il y avais autour de moi et qu’on était bien dans la réalité. Mais la c’est lendemain et j’ai encore l’impression d’etre pas bien, beaucoup moins que hier mais je suis quand meme angoissée a l’idée que ça ne vas jamais descendre completement.
    Dites moi ce que je dois faire car je suis pas bien vraiment

    j'aime 27
  4. moi j ai fait un bad hier soir hyper violent , ça m etait deja arrivé il y a 6 ans suivie d une deprime de qui a duree 7 mois . hier j ai passé la journée avec mon pote a geek et a fumer biensur .. arrivée en fin de soirée j ai ramené mon pote cher lui et je suis revenue cher moi . bref je me suis calé et j ai commencé a rouler un joint de weed avant de me coucher , et aprés celui ci finit je me suis allongé et je me suis endormit , et peut etre aller 30 min aprés m etre endormit une douleur a l avant bras ma reveillé une douleur brève comme un picotement mais qui a quand meme reussit a me reveiller !! ducoup je me suis demandé pourquoi et j ai du surement me lancer une pannique sur le coup par ce que je me suis sentit vraiment bizzard (sensation de ne plus etre dans la realité ) . et 2 min aprés des picotements sont venue progressivement dans ma mains droite et ensuite dans le pied droit une grosse opression et venue forcement et la le pire ne fesait que commencer je n avait pas mangé le soir ducoup je pensais que peut etre c etait ça qui avait engendré le truc ! je me suis levé du lit et j ai commencé a me preparer a mangé et la d un coup un j ai sentit un gros poids sur ma poitrine avec une grosse crise d engoisse par dessus et j ai commençais a faire gros malaise je ne marchais plus droit je ne pouvais plus sortir un mot c etait flippant !!! j ai cherché a aller a l exterieur et quand j ai reussit a mettre le pied dehors ma vision a commençais a devenir noir mes yeux etait grand ouvert mais je ne voyait plus !!! ça a duré 5 seconde le temps que la vue revienne je me voyais mourrir vraiment , une grosse monté de sueur et venu j etait trempé je me suis rallongé en attendant que la pannique se calme parce que forcement quand tu subit un choc d une tel empleur ça te calme aprés !!! bref j ai pu me rendormir genre 2h aprés et la aujourd hui je me sent vite fait j ai la tete comprimé . pour moi c le cerveaux qui a fait un trop plein et qui ma foutu un STOP genre arrete c trop et j avoue que j avais pas mal de probleme on va dire moral a coté de ça qui ont du s ajouter !! mais franchement tout les symptomes que j ai eu m ont fait penser a un AVC (arret vasculaire cerebrale ) tout etait la ! sauf que je me rappel trés bien avoir fumé avant tout en etant pas bien . merci d avoir pris le temps de lire .

    j'aime 14
    • Salut tout le monde, Hier soir j’ai eu un problème similaire aux votres, Je vous explique sa fait maintenant 1 mois et 1 semaine que j’avais arreter totalement le Cannabis apres une longue consommation régulière ( je fumais tout les jours allant jusqu’a 8 joints par jour meme plus des fois ) Les effets était comme ceux de tous les fumeurs chroniques sensqtion de bien etre, plus détendu tout les effets d’un fumeur chronique qui avait besoin de son joints pour faire descendre la pression. Mais hier soir, il ‘mest arrivé quelque chose d’assez inexpliquables … J’ai donc refumer avec un ami 1 joint tout seul pour me destresser car j’étais tres enerver, et la a ma plus grandes surprise après avoir fumer le joint je me sentais pas du tout comme quant je fumais tout les jours, j’etais pris de panique, j’avais des sortes d’accouphènes, les effets n’étais plus bienfaisant mais completement mauvais faisant de moi quelqu’un de bizarre je me sentqis stresser et opresser quelque chose clochait vraiment après ce joint comme si mon corps le refusait j’ai eu le tete qui tournait comme si j’allait perdre connaissance et comme si j’allais mourir je n’avais aucune idée de ce qu’il se passait c’etait vraiment bizarre et inexpliquable.. Je pouvais parler et marcher, manger boire mais quelque chose dans ma tete clochait , je me suis decidé a rentrer mon ami m’a ramener chez moi et la je mesuis mis a manger pour essayer d’estomper ses effets désagréables, mais rien a faire sa ne partait pas par la suite je me suis coucher et allumer la télé puis bizzarement sa allait un peu mieux mais encore sous l’effet désgréable que m’a fait ressentir le joint comme si ce n’etait plus du tout moi. Le lendemain en me reveillant sa allait mieux je n’avait plus tout les efffets nefastes mais me sentait mal a l’aise dans mon corps, une sensation d’etre bizarre mais vraiment comme si les effets ne se sont pas estomper pour de bon. Je me suis vriament senti bizarre apres cette nouvel prise de cannabis alors que pourtant quant je fumais tout les jours je n’ai jamais eu ces effets la au contraire c’etait bien, Est ce que c’st un probleme psychique j’ai envie de comprendre se qu’il m’était arrivé ce jour la. Si quelqu’un a une réponse qu’il m’aide a en savoir plus ..

      j'aime 6
      • Bonjour,
        pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes en toute confidentialité, n’hésite pas à nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », nous contacter par chat’ ou nous appeler au 0800 111 111, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (20h pour le chat).

        Si tu souhaites le soutien ou les témoignages d’autres jeunes nous t’invitons à venir sur nos Forums.

        L’équipe Fil Santé Jeunes

        j'aime 1
  5. Bonjour je viens vous faire pars de mon expérience, quand je fume à chaque fois j’ai l’impression de ne plus être moi meme et de devoir etre normal c’est une sensation vraiment bizzare par exemple la derniere soiree que j’ai faite je revoyer et mes actions était toute au ralentis et quand je fume seul je suis bizzare j’ai l’impression de ne pas être dans la réalité quand ve bouge j’ai l’impression de faire 10000 actions je comprend pas je ne rigole pas du tout je suis toute fade, toute molle

    j'aime 17
    • Moi aussi!!! C’est exactement la même chose, j’ai l’impression que je ne suis pas moi-même et je me force à rester normale. Et je vois mes actions mais c’est super bizarre et c’est comme si je ne controlais pas mes gestes parfois. Bref hyper bizarre, ca me fait ça quand je fume de la marijuana mais quand c’est du shit c’est différent je ressens pas ça.

      j'aime 2
  6. Bonjour , j’ai 16ans , je fume pas trop ( environ 3/4 pars mois s’il n’y a pas de soirées ) je n’ai jamais fais de badtrip mais par contre avant hier soir je me suis fait un gros joint avec un ami , d’habitude les effets que j’ai sont presque toujours les mêmes ( je rigole et je suis bien et j’ai TOUJOURS des picotements des que je bouge ) après ce joint j’étais dans le même état que d’habitude sauf qu’une chose a changée , ça va bientôt faire 48h que j’ai fait ce joint et j’ai encore les picotements dans tout mon corps a chaque mouvement ! C’est à dire que je n’arrive pas a écrire correctement car je tremble énormément , si je me cogne je ne ressent rien , aucune douleur ! Je ne peux en parler a personne car mon copain à arrêter la bédane et il veut que je fasse de même et ma mère me tuerais .Je sais que ce n’est pas très grave par rapport a certains cas mais j’aimerais quand même savoir si c’est déjà arrive a quelqu’un et si ça reste longtemps ? Car je commence vraiment a m’inquiéter et je ne comprends pas pourquoi ça dure aussi longtemps , j’espère que c’est juste une question de temps et que ça ne restera pas à vie ….

    j'aime 59
  7. Je sais pas si c’était un bad trip mais en tout cas jetait pas bien j’ai fumé avant les cours (mauvaise idée même si beaucoup le font ) Tout allais bien les effets commençais a monté je e sentait grave bien on rigolait bien avec des potes c’était tranquille mais quand ma pote ma dit faut qu’ont aille en Français j’ai eu une montée d’angoisse directe; Je lui ai tout de suite dit elle ma dit faux rigoler on a bien parler je pensais que c’était passer mais arriver devant la salle c’est revenus j’angoissais plus plus. fallait que je marche, raconte ma vie ce que j’ai fait avec ma pote je me sentait pas d’aller en cours alors je suis aller a l’infirmerie en lui disant que j’avais une migraine et que j’avais déjà pris un e****n 1000 il y a 1 heurs je n’ais pas pris les autre medoc qu’elle ma donner. je suis aller me reposer en écoutant de la musique dans 1 des lit de l’infirmerie ont m’avais dit de pas écoutée de transe puisque elle peux te faire complètement planée surtout si vous éte pas bien écoutée un truc qui garde les pieds au sol dans mon cas Italo brothers je ne me suis pas endormis j’ai continuer a bouger de peur que je tombe en bad trip après 1 h je suis retournée en cours et je suis redescendu tranquillement.
    Voila je vais essailler de plus fumée avant d’aller en cours parce que ça me fait vraiment trop stresser et trop peur. :bye:

    j'aime 22
  8. j’ai déjà fais 2 bad trip notamment un cet après midi.. j’étais dans le mal, tout m’engoissait, sachant que je n’avais presque plus de batterie, mon père devait bientôt venir me chercher, je devais l’attendre seule car mon copain devait rentrer…
    Mes yeux partaient sérieusement en couilles, je me suis mise à loucher et j’ai crus que j’allais m’étaler par terre. j’avais la tête qui tournait, je me sentais oppressée alors que j’étais dehors, en pleine campagne, mes jambes avancaient toutes seules, ma tête chauffait de ouf et j’avais l’impression que tout les bruits venait de loin, mon copain était juste à côté de moi et j’avais l’impression qu’il était loin, limite je me posais certaines questions des fois avec qui j’étais, j’étais complètement perdue…

    j'aime 24
  9. Ptite histoire d’un bad asser lourd. mon dealer habituelle nest pas la ducou jver voir a mon bahu la un mec me refile un 20 balle un carotte (beaucoup) mais alors aparament ses dla bonne ducou jdi rien jla teste avec une pote ********* en 2 tafe jai meme pas fait atention jetait deja mor il men reste donc je decide de mo rouler un gros pure melanger avec un autre ****(en pasant il y avait plein de graine je ne ses se que cetait) arriver le jour ou on fume on avait super froid on se lallume a 3 desus il commence a prendre juste 2 taff juste moi jme fume tout le reste seul 5 min je rigole et la grosse halu les gents avec qui jetait traverse la porte je decide de les suivre jouvre la porte et la tout et noir vraiment je retourne en arriere je tombre par terre jecoute les gents qui parle je voi image par image javait deja fumer beaucoup dans ma vie alors que jai 13 ans donc a ce moment je me di trouve quelqun pour taider sinon tu meur des gent me prenne avec eux me mette des gifle pour reveiller un peut et la je devient vraiment parano jai le coeur entre 150 et 200 battement il on verifier avec un apareil pendant 1 h avant dappeler le samu car un etait medecin (au passage grose dedi a se gats je le remercie) et il penser que javait prie de la cocaine le samu vien me chercher mon couer relentit je ne stresse plu je suis bien dans leur camion poser en trin de poser des question au mec sur mon trip genre (pourqoi jsuis parie aussi loin et tout mais il me di ouai on ta peut etre filer un truc inconnue les je flippe ma race grave et pour me rassurer me di non mais on connait tkt 😥 arriver a l’hopital des enfant oui jai que 13 ans malheuresent triste jeunese me parent matende mon pere bourer me di que ses pas grave donc moi chui tranquille jattend quond me fasse des teste pour savoir se que jai prie qui ressembler beaucoup a du cannabis mais qui ne le senté pas bein non il menmene dormir dans une autre chambre lendemain rien je sort tranquille avec une bonne lecon de moral de mon pere alors que jaurait meriter de claque sensuit des centaine de crise de panique une depression 6 mois deffer et un deale qui me di nan enfaite ton truc jles trouver dans un champs. aujourdhuit a 14 ans jai reprie un peut les pedale puisque se produit na enfait pas refait effet avec lalcool comme je me le disait et puit je me suis poser les bonne question si cette plante que jai inhaler etait vraiment dangereuse les amie avec qyui jai fumer meme si il on fumer moin que moi aurait u des sequelle alors que non voila mon histoire je vouler la partager avec vous et peut etre aider un jeune qui se pose lui aussi des question maintenant je compte re tester donc ******mais faire attention aujourdhuit je ses pourquoi

    j'aime 32
    • Bonjour,
      Vraiment ton histoire est très intéressante et surtout sera, je l’espère utile, à d’autres Personnes
      Sans vouloir te critiquer, je pense que tu devrais plus aujourd’hui te concentrer sur l’orthographe.
      Cordialement.
      Cris. En toute amitié

      j'aime 1
  10. Bonjours je vien vous raconter une de mes experience,

    un soir vers 20h30 avec un pote on decide d’aller fumer, en voyant qui nous rester beaucoup de boeu et de shit on decidat de se faire un joint chacun, on arrive a notre endroit on se pose, on commence a rouler et a effriter, cela fait on allume notre join et on tire on tire jusqua environ la moitier, j’usque la tout se passer bien et on attendait que l’effet monte puis je decidat de poser mon joint sur le coter et de planer avec de la bonne music :yahoo: . Environ 10m apres je commense a avoir le tete qui tourne je trouver sa plus-tot marran et je ne senter plus mes jambe, en fin j’avais du mal a la bougeait.Apres je commense a ne plus sentir mon corp ces comme si j’etais dans un reve, j’entendais juste la music, j’etais incapable de faire coi que se soit, mon coeur aller a 2000 k/h j’etais sorti de mon corp, j’avais une vision a 360° je rester dans la meme position au moin 30m sans bouger, je trambler des mains et je me suis rendue conte que qu’an je pensait au cour ou des chose negative que j’ai vecue j’avais mal a la tete et je tremblais. Apres on decide de partire et de marcher un peut, je peut vous dire que ceter dure je ne voyer plus rien mais j’ai beau avoir vecu sa ces l’un des meilleur trip que j’ai fait il eter enorme :wacko: :yes: , un conseil pour ce qui veulent fumer un seul conseille pour vous ne penser que a une seul chose et savourer l’instant present.

    j'aime 25
    • T’es insconscient de dire ça. Conseiller à un fumeur non avertis ( surtout les gamins ou quelqu’un se trouvant seul pour essayer ) de ce qui va lui tomber sur la tronche en recherchant le moment présent sous drogue c’est dangereux.S’il n’a jamais voyagé là bas sous drogue le premiervoyage dans l’instant présent pourrait lui être fatal psychiquement.

      j'aime 2
  11. J’ai moi aussi vecu un bad trip mais il ne semble pas ressembler au votre je vais essayer de le decrire avec le plus de detail possible je fume partout chez moi au travail au lycee et en soiree je n’avais jamais eu de bad trip avant sa a commencer quand je sortai de cours javai deja fumer le matin ce que jai fait rarement et je navai pas manger depuis 12h jetait affamer cest peut etre cela qui a tout declencher jai commencer a me sentir lourd et je sentai des fourmi dans tout mon corps jai du sortir du tram avant mon arret pour sortir respirer de lair frais et masseoire car javai limpression de bouillir tellement javait chaud je transpirer a grosse goute javai mal au ventre et la gorge tred seche ensuite jai commencer a me plier de douleur a cause de mon ventre mais la douleur ma fait reprendre conscience et jai commencer a reagir jessayer de me calmer et je prenais de grande respiration puis a ce moment la ma vue cest eclairci la douleur a disparu mon ventre cest calmer et jai commencer a voir des chose inimaginable javais limpression que tout mets sens etait renforcer je sentait le vent froid sur mon visage je voyai tout un vision a 360° je sentai une odeur de parfum incroyable jentendai la discussion des deux personne assis a coter a 10metre et je les entendais comme si elle parler en face de moi a 10cm et je sentai le gout de ma bouche celui du repas que je vener dingurgiter ensuite mon corps cest alleger au point que javai limpression de voler je me sentai tellement leger je me suis dit cest bon je peux aller en cours je me suis mis a marcher avec mon pote qui savai pas trop ce que javai puis en marchant mets sens se sont de nouveau developper je ne sentait pas mets jambe elle marchait toute seul javai limpression de ne faire aucun effort comme si tout mon corps etait engourdit jarrivai a voir tout au ralenti puis je suis arriver au lycee et la tout cest appaiser en quelque heure sa ma griser de ressentir tout sa et de voir tout sa sappaiser doucement etait agreable je pense que cest une experience unique lier a la personne a son etats phisique et mental elle ne doit pas etre forcement negative jai cru mourire puis ensuite cest devenu merveilleux et agreable. Je tenais a faire part de mon ressenti qui peux etre cela fera reagir certaine personne aurevoir :good:

    j'aime 12
    • moi les effets que tu décris m’arrive a chaque fois que je fume ^^ sa doit dépendre des gens peut être que certains ( comme moi ) ressentent les effets mais décupler.

      j'aime 4
      • Non comme dit plus haut pour les personnes non avertie, c’est ce qui arrive à chaque être humain fumeur de produit illicite comme nous quand il se rapproche du “Un”. La prise de conscience intérieur de sa propre vie développe vos sens au delà de l’entendement, des milliard de fumeur, d’Erudit, de Philosophe l’ont compris avant vous, et c’est pour ça qu’on fait la guerre à la drogue. Fumer permer d’être présent, et réelement dans le moment.

        j'aime 2
  12. J’ai 14 ans et je suis une fille. Je fume de temps en temps le joint depuis quelques mois. Hier à midi, avec deux de mes amies, on a fumé du cannabis. C’était un pétard pas spécialement chargé. D’habitude, les effets me mette de très bonne humeur, je rigole pour un rien et c’est très agréable : je me sens bien et c’est pour ça que j’aime fumer. Sauf que cette fois-ci, les effets se sont transformés en un réel cauchemar vivant : j’ai fait un bad trip.

    Je vais essayer de faire partager mon horrible expérience en vous racontant de mon mieux mon histoire et mes ressentis. Après le temps de midi, nous avons gym. Je me sentais bien jusqu’à ce que je rentre dans la salle ; je me suis sentie oppressée par tous ces gens qui parlaient, le bruit, la petite taille de la pièce, la lumière. Et là, tout s’est mis à changer. On aurait dit que je n’avais plus du tout la même vision du monde, je voyais et sentais les choses comme je ne les avais jamais senties. Je pensais à des choses auxquelles j’étais sûre de n’avoir jamais pensé auparavant. Je me croyais dans un film. Mes amies, mon école étaient différents. Je voyais tout flou, mon rythme cardiaque était plus rapide, je respirais fort, mon cœur bouillonnait. Il y avait de la lave dans mon ventre. Je vivais l’instant comme si je n’étais pas dans mon corps et que je pouvais me regarder moi-même d’en haut, du ciel. Je venais de partir dans un monde au-dessus de moi-même, mon esprit n’était plus dans mon corps, c’était atroce. Je criais, je hurlais, je pleurais. Je voyais ma vie étalée sur une table et je pouvais revoir chaque moment. J’étais partagée entre deux univers : celui où je voyais les gens me parler autour de moi ; où mon corps était et celui dans lequel mon esprit était en train de partir. Un monde parallèle que je qualifiais comme l’enfer où tout est monstrueux, terrifiant et je n’arrivais pas à lutter contre tout ça. Je voulais rester dans mon corps mais je n’y arrivais pas. C’était un véritable combat contre moi… Et moi. Je devais me battre pour rester consciente, c’était affreux. J’avais l’impression que dans le monde où j’étais, je pouvais voir autrement qu’avec mes yeux. Tous mes sens étaient dilatés et d’autres même m’étaient poussés. Un 6ème, 7ème sens m’était parvenu et j’étais capable de ressentir des choses inimaginables, je me disais que c’était surnaturel, ce n’était pas possible, j’étais dans un rêve ! C’était tellement puissant. Mais non, ce n’était pas un rêve. Je croyais mourir. Je préférais même mourir, que cette douleur insupportable s’arrête enfin. J’étais détruite par la peur et l’angoisse. On était en train de me manger de l’intérieur, je n’avais plus aucune force. C’était de la pure torture. C’était ce fameux bad trip.

    Cela à durer 3h et ça m’a semblé une éternité. Maintenant, je ne fais qu’y penser. Je me dis que c’est une horrible expérience mais ça reste une expérience tout de même. Je pense que je m’en souviendrais toute ma vie. Cet état est gravé dans ma mémoire. À présent, je vais me calmer à ce niveau et surtout, ne plus fumer à l’école ! Mais je pense que ça reste dans la tête. Si on se dit que tout va bien et qu’on reste calme, ça ira. En fait, c’est l’angoisse et l’agitation qui déclenche tout. Si vous êtes en fasse de quelqu’un qui fait un bad trip, surtout il faut la rassurer. Lui dire qu’elle passe juste un mauvais moment car elle est sous l’effet mais que quoi qu’il arrive il se terminera bientôt. J’espère vous avoir fait part de mon expérience ! 🙂

    j'aime 16
  13. Mon premier bad c’était ce matin avant mon exposé. Je suis de nature timide donc je voulais assurer et avoir une bonne note. Je l’avais déjà pris une fois avec des amis c’était trop cooool j’avais de l’énergie je rigolait je saurais partout puis aujourd’hui c’était pas ça hein. J’avais pris une cigarette et enlever lebtabac dedans puis remplibiennn de cannabis. Je l’ai vite terminé pour pouvoir aller en cours. J’ai commencé à avoir le vertige. Je sentais(j’ai jamais autant senti de ma vie ptdr) que quelque chose n’allait pas j’ai donc paniqué je suis descendue chez mes cousins pour éviter le pire. Arrivé la bas je pouvais pas parler j’étais ailleurs je ne me sentais pas présente du tout.je me suis couchée et là j’ai vécu la pire expérience de ma vie. Le bruit de l’eau qui coulait de la douche d’un oiseau et du marteau sur l’enclume me parvenaient en même temps alors que je devais qu’en distinguer une seule. Le bruit de l’eau me parvenait à telle point que je pensais que c’était juste à côté de moi. Je me parlais toute seule dans la tête j’arrivais pas à stopper je pensais tellement que je croyais qu’on allait m’enfermer à l’asile. Puis quelques secondes après quand je ferme les yeux je sens pas que je suis sur un lit. C’est comme si mon corps flottait dans l’air. Tout ce que je me disait maintenant dans la tête était comme au ralenti c’était dingue. Je sentais aussi des fourmi dans ma tête tellement que je pensais que j’allais mourir. Après je me redresse et je pense que c’est la fin de moi. Que je vivais mes derniers instants. L’horreur. On se croit dans un cauchemar. Puis je me suis dit ou bien je suis morte. J’ai regardé le lit pour voir s’il y avait pas mon corps la bas. Puis avec les mains tremblants j’ai réussi tant bien que mal à aller sur Google. Je stressais de fou pour mon exposé donc j’ai suivi les instructions je me suis lavé bu du café puis tourner en rond pendant 5min pour aller mieux. Arrivée à l’école je vous dis même pas pour l’exposé j’ai lu et j’avais peur de mes camarades. S’ils me poseraient des questions à moi seule ils me regardeaient trop bizzaremnt en plus. Bref j’ai pas assuré et la je suis rentrée de l’école mais je suis un peu vulnérable faible triste je parle pas beaucoup j’ai peur en voyant vos commentaires parce que je veux pas que les effets durent plusieurs semaines j’ai des devoirs

    j'aime 15
  14. Moi aussi j’ai eu un bad trip j’étais en soirée j’ai fumer 2 joint pure et j’ai bu des boissons énergisante tous allait bien puis o bout de 10min a peu près je cherchait la sortie de la soirée que je ne trouvais pas puis soudain grosse crise d’angoisse j’ai cru que j’étais enfermé dans un labyrinthe avec plein de gens qui voulais me voler j’ai demandé a une personne de me montrer la sortie j’ai cru qu’il ouvrait une porte dans le mur et en sortant j’ai cru qu’on me volait mon téléphone j’ai crié o vigile en lieu expliquant que je me sentait pas bien je pensais qu’on m’avait mis un truc dans ma boissons et qu’on m’avait volé mon téléphone (qui était dans ma poche) je parlait a tous le monde j’avais l’impression d’être dans un rêve éveillé et je pensais que j’allais mourir ou devenir fou finalement une ambulance ma amenée a l’hôpital ou j’ai dormir environs 1h puis les effet ce sont dissipée j’ai vraiment eu une grosse crise d’angoisse et de panique sur le coup mais je pense que ce bas trip était du au boissons énergisante mélanger avec les joint dans un lieu pas très rassurant et a mon état de fatigue

    j'aime 9
  15. La deuxième fois que j’ai fumé j’ai fait un bad trip, ou quelque chose qui y ressemblait. J’avais fumé une première fois la veille (le soir) avec mes cousins et ça c’était super bien passé, on était comme des bisounours. Le lendemain j’ai fumé un autre joint avec mon cousin, vers midi. Sur le coup il ne s’est rien passé de particulier, mais quand j’ai commencé à redescendre je suis descendue très bas. Je n’avais pas de crises d’angoisse ou d’hallucinations, j’avais juste horriblement envie de mourir, alors que j’étais dans une période plutôt cool de ma vie. Je me suis assise au bord d’un lac et je suis resté là 2h, j’ai finalement réussi à redevenir zen. Mais quand j’ai retrouvé mes cousins mon moral est aussitôt redescendu. C’est horrible de penser qu’on veut mourir, sans le moindre motif rationnel (aucune pensée du genre “la vie n’a aucun sens”), juste une phrase qui tourne en boucle “je veux mourir”. J’arrivais pas à regarder un couteau sans penser à m’ouvrir les veines.
    Le lendemain ça allait beaucoup mieux mentalement même si j’ai été déconnectée pendant encore quelques jours. Conclusion, si je refume un joint, je le ferai le soir et sûrement pas le midi, pour que la “descente psychologique” soit stoppée par le sommeil.
    Le cannabis est un amplificateur d’émotions, alors ne fumez pas si il y a une mauvaise ambiance. Je pense que mon bad trip, ou cette espèce de dépression extrême, était lié au fait que ma cousine me faisait la gueule (parce qu’on ne l’avait pas attendue pour fumer un joint).

    j'aime 5
  16. Je tenais à laisser un message ici, car je n’aime pas vraiment la présentation de cet article. Il faut savoir qu’a moins d’être malchanceux, les bad trips arrivent principalement lors de la consommation de drogues dites dures, et non avec un petit pétard comme il est indiqué avec la grosse image illustrant l’article.
    Comme beaucoup de mes amis, et comme beaucoup de jeunes, je suis une très grande consommatrice de cannabis. Cependant, JE N’AI JAMAIS EU DE BAD TRIP ! Ou du moins, jamais de bad trip sous cannabis, uniquement sous champignons ou LSD. Cela dépend vraiment des gens, et il faut faire attention, au meilleur des cas, un bad trip est juste un moment désagréable a passer. La situation peut rapidement virer au cauchemar, et oui, il est vrai que certaines personnes sont déja restées perchées, mais il faut se convaincre que l’on va bien et se battre avec ce mal qui tente de nous envahir. Avant de prendre n’importe quelle substance, que ce soit un petit pétard ou un carton, il faut se renseigner, et toujours consommer avec modération. Juste, si on vous propose un pétard, ne paniquez pas, vous n’avez que peu de chance de faire un bad trip, ahah !
    C’etit juste un petit message pour vous rassurer, devant cette affluence qui de message qui diffuse la paranoïa dans tous ces commentaires, ahah !

    j'aime 8
  17. J’ai 16 ans et il m’est arrivé de fumer quelques fois. J’ai souvent entendue parler de ‘bad trip’ et certaines personnes se vantaient (oui c’est ridicule) d’en avoir vécu un. Maintenant je peux dire qu’ils ne savaient pas de quoi ils parlaient, j’ai eu la mauvaise idée de faire une soirée dans un endroits glauque avec eu de gens que je connaissais. Le premier joint est bien passé mais au second j’ai ressenti une soudaine panique, je me suis assise persuadée que c’était passager mais les effets n’ont fait qu’empirer. C’était une lutte avec moi même j’essayais tant bien que mal de ne pas paniquer mais ma respiration s’accélérait et j’avais des palpitations. Mon corps s’est ensuite mis à trembler et les effets ont duré plus d’une heure ( ça m’a paru une éternité). J’avais vraiment vraiment l’impression que j’allais mourir e. TOUTE la journée du lendemain je ne pensais qu’à ça et je me suis sentie dans le flou total. La nuit rebelote, j’ai prévenue mes parents car j’étais en pleine crise d’angoisse. Et aujourd’hui encore ce matin je me suis sentie bizarre heureusement que je suis redevenue normale ce midi. Je sais que fumer est tentant, je sais qu’être ‘foncdé’ c’est cool mais je vous assure que lus jamais je ne toucherais à cette connerie. J’ai eu bien trop peur

    j'aime 5
    • je peux confirmer tes dires , c’est comme ça que j’ai foutu ma vie en l’air , mes études , mes pertes de repères , plus de vie sociale , avec la différence et de taille, que je n’ai jamais réussi à le dire à mes parents , ni le formuler , peur d’un jugement trop sévère , ou l’angoisse créant de l’angoisse , bref , si je peux dire tout y est passé ! il y a bien longtemps déjà et c’est ainsi que j’ai vécu si toutefois on appelle ça vivre . Je me suis marginalisé , rencontrant les personnes qui ne fallait pas… résultats années de prison , ma vie amoureuse faite de tout et de rien ,bien des gens m’ont pris pour un fou , c’était facile , rien ne me prédestinait à cette “merde” de vie et au rejet de la société pourtant j’étais sous une bonne étoile, et puis ça ! si vous lisez ces mots , pensez y c’est tout…

      j'aime 4
  18. Ecoutez, ya une semaine en fumant un ******beuh j’ai commencé apres quelques minutes à avoir la “boule chaude” dans ma poitrine qui me brulait et mon rythme cardiaque à augmenté violemment, tete qui tourne et je vous passe le reste, de là je quittte le lycée et je rentre chez moi, je pars litteralement en gros badtrip, rien a faire sa ne passe pas je sentais que j’allais mourir je peinais a garder le “controle”… puis je me souviens que j’ai toujours ete persuadé d’etre fort mentalement de là je pars dans un “combat” entre moi et ..moi je commence à me donner des coups tres fort (jme disais que mon corps créerait des anti douleurs jsais pas quoi) de là mon rythme cardiaque ralentit (oui c une bonne technique 🙂 ) ensuite je fonce prendre une douche apres avoir passer 15 minutes a me les geler a la fenetre (le froid dissipe un peu les effets) puis je reste bien une demi-heure sous l’eau, ensuite je sors et je me refrappe (persuiader que je frappe le moi defonce) et au bout d’environ 1 heure sa passe. je suis heureux de n’avoir casi aucune sequelles :yahoo: vos histoires sont flippantes vraiment… je n’ai retenu qu’une lecon, n’avalez JAMAIS de morceau de canabis sa envoie direct en bad trip (en lechant la feuille on peut en manger sans faire expres!!!) voila stoppez la weed je vous jure juste pour eviter sa c’est fou comme cela nous rend vulnerable et faible, restez fort n’abandonnez rien frappez vous sans deconner sa marche !!!!!!! PEACE ps : pensez a dieu mm si vs n’y croyez pas (je suis athé) sans rire c grace a lui que j’ai pu me sortir de la sans sequelle

    j'aime 6
    • Coucou, je voulais savoir exactement si c’était plus proche d’une crise cardiaque ton bad trip ? car hier, j’ai fumé deux joins , et d’un coup j’ai eu des vertiges, et des nausées, besoin de m’asseoir, ce que j’ai fait. Ensuite je me suis dit que je n’avais peut être pas assez manger. Donc je me suis lever, je ne tenais pas, mon cœur battait à une vittesse incontrolable. Et j’ai du m’allonger par terre attendre que mon cœur ralentisse. J’étais parfaitement consciente, d’ailleurs je me suis mise à compter et à réfléchir pour être sur que je ne perdre pas connaissance. J’étais même prete a appeler une ambulance. SAuf que à un moment donné, étant de culture chrétienne, mais sans pratique. Je me suis mise à prier, à appeler mon père (décédé) et à prier encore, en disant que je me consacrerait à nouveau à la religion et que j’y croirait plus que tout…et instantanément mon rythme cardiaque est redescendu à la normal sans transition, comme si on avait décidé de me laisser en vie. Je ne rentrerai pas dans plus de détails , mais je suis redevenu croyante depuis hier soir. c’est une experience très étrange…

      j'aime 3
  19. Moi perso c’est y a mm pas 1 jour qua ça met arrive deja au nouvel an je me suis fais 2 roulés au the la ça passer jme sentais bien après une semaine après 2 autres petit oinj pure et la y 2 jour un autre pire que long quand jsuis alle en cour je rigolais pour rien et la moment de panique je regardais l’écran, la souris bougeait toute seule jme suis fais une petite frayeur du coup j’me suis lève la tête tournée j’ai crus que j’allais tomber , en rentrant quand j’ai crus que ca allé j’ai commençais a voir des bouts de pain sur moi les gens qui me regardait trop mal j’entendais des voies du coup je me relaxer et c passer franchement avant de me refaire une pure j’vais entendre 1mois psk la ct violant :wacko:

    j'aime 5
  20. Mon premier bad a commencé quand j’avais 17 ans à peu près : une sensation de paralysie et de fragilité intense. C’est pourtant bizarre, je bedavais depuis déjà 2 ans et jusque là sans problème donc j’ai continué de fumer. Et l’année dernière, après avoir pris un joint avec des potes, j’ai eu la plus grosse psychose de ma vie : j’avais l’impression que les gens étaient agressifs et étranges et la paralysie est revenue :wacko:
    J’ai dû mettre 6 mois avant de m’en remettre complètement grâce à des techniques de relax, etc
    Depuis je ne fume plus définitivement, dommage d’avoir attendu aussi longtemps pour arrêter les joints car ça m’a fait perdre une bonne partie de ma vie!! Un conseil, après un bad, évitez de recommencer de fumer, les sensations sont souvent de plus en plus intenses.

    j'aime 2
  21. moi je savait pas que c’était le bad trip il y a deux semaine j’ai fait du musculation et samedi dernier aprés avoir fait de la musculation le soir meme j’était invité a un annivaisaire et on a bus de l’alcole pris de la weed c’était cool parfait soiré !! mais le lendemain matin j’était vraiment fatigué j’ai roulé un slim et j’ai fumé avec un pote et lui il c’est t’endormie et la moi j’était tout seul a regarder la télé et la je commencé a mal respiré et mon coeur battai trés fort sa me fessai mal je croyait que j’allait mourir j’ai bu de l’eau sa passe pas je savait plus quoi faire et je voulait dormir c’etait l’érreur j’arivai pas du tout a respiré jme disait putain je vais mourir et j’ai esseyai de me calmé mais non j’arrive pas je m’était de l’eau sur mes cheuveux a chaque instant je me regarde sur la glasse mon coeur battai trés vite mais quelque heure plus tard je me suis calmé je voulait plus fumée du weed sa me dégouté mais je refumerai c’est sur mais aprés 5 mois conseil avant de consomé du weed i faut bien mangé et ne pas etre fatigué :good:

    j'aime 2
  22. Moi ça m’est arrivé à 16ans quand j’ai fumé mon premier join (et donc mon dernier bien évidemment!). Pourtant on était deux à le fumer mais mon amie l’avait beaucoup chargé et je pense que le gars qui lui avait vendu était pas clair donc y’avait aussi pas mal de merde dedans j’imagine.
    Mais je croyais vraiment que j’allais mourrir, enfait je m’entendais parler dans ma tête et j’ai même dit tout haut ‘mais attends je suis morte, là’ c’est une sensation horrible, j’étais angoissée comme jamais je l’avais été, j’étais déconnectée de la réalité, je ne me rappelais même plus de ce que j’avais fait le matin même! HEUREUSEMENT mon amie a été super, elle m’a dit écoute, je sais ce qu’il t’arrive j’en ai entendu parler, c’est un bad trip, à cause des effets de la drogue, mais ça va passer ne t’en fait pas! et elle m’a énoooormément rassurée! Mais c’est juste horrible de ressentir ça. Du coup après quand j’entendais des gens dire “ouai, hier j’ai fait un bad trip tellement j’ai fumé, je planais j’avais des hallucinations!” mais je me disais mais mon pauvre on voit que tu n’a jamais eut cette affreuse expérience, et je le souhaite à personne!
    Donc le “pic” en quelques sortes a duré peut être un petite demi-heure, mais après tout le reste de l’après-midi j’avais toujours cette angoisse et un peu cette sensation d’être déconnectée, et inutile de préciser que j’ai passé une nuit horrible parce que j’arrêtait pas d’y penser et j’avais des coups de stress! Par contre dans les semaines qui ont suivi j’ai fait des crises d’angoisses avec palpitations, sensation de danger, fourmillement et engourdissement des membres! Donc là je me suis vraiment renseignée sur internet sur que faire contre les crises d’angoisses, etc, pour se sentir mieux, et j’ai lu un livre qui s’appelle la sérénité de l’instant et qui m’a hyper aidée à retrouver le calme on va dire! Maintenant je suis très tournée vers tout ce qui est méditation, spiritualié etc parce que c’est justement ce qui m’a fait redevenir apaisée, et heureuse!
    Donc si vous avez quelqu’un à coté de vous qui fait un bad trip surtout rassurez-le et soyez présent pour le réconforter parce que c’est un moment très mauvais à traverser! Et si c’est vous qui faites un bad trip eh ba vous aviez qu’a pas fumer aussi! Moi j’ai retenu la leçon et j’ai jamais plus retouché à ces drogues et autres merdiers.

    j'aime 2
    • pareil pour moi, sensation d engourdissement des membres, angoisses. le pire c est que je fume deja depui longtemp et jusqu en janvier y a pas longtemps je fais mon bad je vois les gens avec leurs tete qui se deplace , la terre bouge , j arrive plus a me concentrer. une semaine apres ca va (le pire c est que j ai refumer une dizaine de fois depuis) mais toujours avec cette peur qui predomine me donnant cette affreuse sensation a chaque fois que je fume de refaire un bad ce qui est faux en plus ce matin je pars surfer (la veille j avais refumer) les effets sont noremalement parti et d un seul coup au surf je repense dans ma tete, et si la maintenant je refaisait un bad, comme un con je me fais angoisser tout seul ce qui engendre des angoisses, fremissement, engourdissment bref des frissons dans tous le corps.
      heuresement que je trouve ce topic car sans toi jusqu a maintenant je pensais que j etais les seul a qui ca arrivais

      j'aime 1
  23. Bonjour a tous ! Je vais faire court, donc j’avais fait un bad trip en mai le jour ou mon meilleur amis devais partir, j’avais fumer pas mal de join puis avec 2 autres amis on a décider de rentrer chez nous… Sur le chemin, j’ai entendu un ” toc ” et j’ai commencer a être angoisser et au bout d’un moment mes jambes refusais d’avancer et devenais dur et lourde.. puis tant bien que mal, on n’est arriver a l’abri de bus ou j’ai commencer a vraiment partir en bad trip (cœur battant fort et vite a m’en faire mal, du mal a respirer, tout le corps qui s’engourdissait, fourmillement partout, tremblement). cela a recommencer 3 fois.. le pire étais aux urgences ou mes deux mains ce pliai et étais rester dur avec ma machoir qui étais rester bloquer… enfin bref j’avais été uriner après et puis je suis retourner mallonger et la LE TROU NOIR TOTAL, je me souvient plus de rien après cela. Enfin bref maintenant tout vas super bien les choses s’arrange avec le temps, j’ai pris des vitamines, sorti entre pote, tout sa pour dire que vaux mieux pas prendre des medoc genre anti dépresseur ect sa vous rendra dépendant (sinon j’ai mis genre 2 mois avant d’aller complétement mieux) j’ai même re-fumer sur un join mais bon je suis pas reparti en bad trip mais j’avais juste la peur, a l’heure actuel je reste sur le ” tabac ” de temps en temps.

    j'aime 1
  24. moi aussi j’ai eu un bad trip k j oublierais jamais , mes mains tremblait , mon coeur battait trop vite , je me sentais étouffer et je n savais plus ce que j disais , les mots m’echappait , ma langue et ma gorge sont devenu seches , et j entendais les battements de mon coeur , je tremblais bcp et j avais froid et j’ai cru ke si j dormais j pourrais mourir que je ne me reveilleras pas le lendemain donc mon amie est rester eveillé avec moi toute la nuit et m’a apporté un verre d eau avec du sucre et là ça allait mieux, je me suis pas endormie par peur de mourir , c etait vraiment une mauvaise experience ! 🙁

    j'aime 1
  25. Bonsoir moi j’ai 22 ans et à 18ans j’ai fait un bad trip je fumer un joint en allant au travail résultat les gens on appeler les pompier le lendemain sa allez mieu dut coup j’ai refumer grosse érreur sous antidépresseur pendant 1 ans mon coeur s’accélérer a la moindre émotion 130btm.
    à 22ans (je n’ai pas fumer de drogue depuis) je suis devenu un strésser de la vie j’ai mal au coeur de temp en temp je fait d sursaut avant de dormir et j’entend ma circulation dans ma téte une vrai horreur SI VOUS AVEZ D2JA FAIT UN BAD TRIP NE REFUMER PAS AVANT LONGTEMP CAR LE PROCHAIN FERA TRES TRES MAL JE M EN SUIS PAS REMIT APRES 4 ANS SA COMMENCE A ME SOULER

    j'aime 1
  26. Bonjour , Moi je me suis tapé un bad tripe il y 3 jour étant consomatrice normale ( un paks de 30 par semaine ) . Ce jour la mon pere m’avait mise dehors , j’était triste et mal et j ai étais me posey au square grosse erreur etait seule , j’en ai roule un bien charger et j ai en commencer a avoir la nausée mais je l ai quand meme terminé , apres ça j ai eu le vertige , puis mes mains et mes pieds s endormais puis ma tete est devenue lourde et ma langue dormais , ensuite j ai eu tres froid et les sons s’eloignais de plus en plus et apres 30 min c’est passer j ai vrm fliper j ai cru que j ‘allais mourir :wacko:

    j'aime 1
  27. Bonjour alors voilà il y a 8 mois environ j’ai vécu une expérience assez bizarre et je n’ai jamais su si j’ai vécu un BadTrip ou pas mais en tout c’est une expérience qui ma fait arrêter ma consommation pendant 5 mois tellement j’ai eu peur. Je vous explique, j’était en ville avec une pote et on a fumer avec un pote qu’on a croiser pis ensuite on est parti pour aller au parc. Les effets sont vraiment vite monter et je pensée vraiment que la défonce aller vite redescendre mais non. J’ai commencer à avoir la tête qui tourne (c’était vraiment bizarre)du coup je suis aller m’asseoir sur un trottoir dans une rue isolée. Ma pote ma rassurée, j’avais du mal à respirer pis je me suis dis qu’il fallait que je me calme. J’ai appelé ma meilleure amie et du coup je me suis calmé. On est donc parti au parc mais le soucis c’est que arrivé à une intersection j’ai eu un problème avec les 3 routes. Je voyais le même panneaux à droite, en face et a gauche. Du coup on est aller tout droit puis on est revenu sur nos pas et la j’était complètement pommer. Du coup ma pote ma amener manger un kebab et boire parce que j’avais tellement la pateusse que j’avais l’impression d’étouffer. Les effets sont partis dans les 3 jours qui suive. Je sais pas si j’était en grosse défonce totale ou en BadTrip mais sa ma fait un peu flippé quand même.

    j'aime
  28. Bonjour a tous, ça va faire 3 mois que je n’ais toucher a aucunes drogues. Mais j’ai déjà vecu un “Bad trip” en cours il y a 5 mois …
    Après manger, avec des amies, nous sommes partis au jardin pour s’en rouler un, car nous avions 3h de creux je ne me sentais pas très bien (je rigole beaucoup mais j’ai aussi un coté dépressif). Après l’avoir fumer il nous rester 1h30 pour s’en remettre. Assises prêt du lycée j’ai commencer a ne plus sentir mes pieds. Je sentais des fourmis monter sur mes jambe, puis l’effet désagréable de voir chaque élèves passer devant moi mais ils étaient décupler. Ne sachant que faire j’ai expliquer a mes amies se qui m’arrivait. Malheureusement leur seul réaction fut de rire puisqu’elles aussi en avait pris.
    Pour moi je savais que je n’étais pas normale et pour cela je devait absolument mourir pour redevenir celle d’avant. Finalement mon conscient a pris le dessus.
    Nous sommes aller en cours et au moment de s’asseoir je me suis sentie lourde. Le prof m’a demander de lire une question se qui était impossible. je suis devenue pale on m’a sortie et j’ai vomi heureusement le professeur pensait que j’avais la gastro. Je suis aller a l’infirmerie et ais dormis pendant 4h.
    Mal grès ça je ne souhaite a personnes se qui m’est arrivée encore aujourd’hui j’en ais toujours les effets : quelque fois je n’arrive pas a me située entre le rêve et la réalité, je me sens absente, et quelques hallucination sonores. Ne sachant quoi faire j’en ais parler a ma mère et je vais aller voir un psy. Je veut simplement redevenir comme avant.

    j'aime 2
    • Salut, j’ai fait un bad trip moi aussi mais rien à voir avec le tien, j’ai failli en mourir (j’ai d’ailleurs été morte médicalement un moment (coeur et respiration qui s’arrêtent quelques instants) et j’avais des flash extrêmement intenses.. Depuis c’est resté un traumatisme, c’est arrivé le 26 avril 2014, j’y pense tous les jours. J’ai fait pas mal de crises d’angoisses j’ai perdu du poids (bon côté ^^). Et j’avais aussi comme toi, cette sensation d’irréalité. Mais ne te tracasse pas, c’est normal c’est parce que tu y penses et que ça t’a marqué, ça s’appelle une dépersonnalisation t’as l’impression d’être dans un rêve, peut être même (en tout cas dans mon cas) l’impression que tu n’arriveras plus à vivre comme avant, mais au fil du temps ça va de mieux en mieux, sois entouré(e), rigole avec tes amis… Compliqué au début mais faut te forcer, juré que ça marche. Maintenant je me sens bien grâce à ça malgré que j’y pense encore souvent, mais c’est normal 🙂 Bon courage en tout cas !

      j'aime
      • Il m’est arrivé exactement la même chose, je suis mort cliniquement pendant un petit moment… C’est vraiment une expérience traumatisante! Heureusement que je suis assez fort mentalement. j’ai réussi, au bout de quelques mois, à ne plus souffrir de cette pensé qui me hantait et m’empêchait de dormir. Es-tu resté conscient durant ce moment “mortel”? Moi j’en ai l’impression!

        j'aime
    • bonjour, mon expérience c’est déroulé il y a une semaine alors que je venais de tirer quelque latte sur un joint, je me suis sentis vite foncdé et plus le temps passait plus je me sentais mal (pas comme d’habitudes). Je me suis vite sentis très mal au point de m’asseoir sur la route heureusement j’étais avec des copain qui sont resté avec moi et qui m’ont apporter de quoi manger et boire même si j’en avait pas la possibilité. Je sentais comme un pois énorme dans ma tête j’ai eu des hallucinations je ne sentais plus mon corps dans ma tête chaque sons ou la voix de mes amis me faisaient très mal, j’étais angoissé mal a respirer bouffer de chaleur et je tremblais. Cela a durer environ 2h avant la redéssente. depuis mon bad sa fais une semaine que je suis cloué chez moi avec des crises d’angoisse, étouffement, palpitations au coeur, quand je sors dans la rue je me sens bizarre, main mouatte etc… je voulais savoir si des personnes avaient également vécu sa et combien de temps sa durait parce que sa fais déjà une semaine et c’est très inquiétant sachant que je n’ai pas fait usage de cannabis, même une clope me fais tourner la tête. merci de bien vouloir donner réponse. bonne journée.

      j'aime 1
  29. perso je suis consommateur de toutes drogues (cannabis, extasie, cocaïne, Mdma, quantième, LSD et j’en passe) depuis que ma vie est partis en vrille et je mets jamais fait de bader packs je me suis persuadé que quand je prenais ces substances j’oubliais tout et du coup je trouve le réconfort à chaque fois donc pour moi la meilleure façon de ne pas faire de bad est qu’avant chaque prise ne jamais penser au bad et plutôt pense qu’effect positif et tout roulera après je ne dis pas que consomer est bien mais parfois cela permet de décompresser tout simplement
    merci et a la prochaine :bye:

    j'aime 1
  30. ajd mon pote a roulé comme d’hab il avait bcp chargé cette fois ci on a fumé au parc puis je suis rentrée chez moi , j’étais seule , je me suis assise dans mon canapé je regardais mon téléphone il bougeait quand je me suis levée ma tête tournait , je me suis donc rassise mon pote m’a appelle je parlait tout doucement j’étais hyper ko puis qd on a raccroché j avais des vertiges , nausée , puis je voyais flou et j’avais tellemnt chaud.. je suis donc allée m’allonger sur mon lit.. erreur! j’arrivais plus à respirer , j avais trop de salive , j ai cru que j allais mourir et j’avais envie de vomir ,, j ai juste eu le temps de me redresser et là j’ai tout galette j en pouvais plus j avais ma tête entre les mains c’était horrible car ça ne m’étais jamais arrivé , a la base c'”tait tjrs ouf ont rigolaient h24.. ça m’a dégouté de la verte à vie

    j'aime 1
  31. Les gars, les meufs, vos histoires font trooooooooop badder de ouf ! A moi de raconter la mienne !
    18 ans, fumeur régulier depuis 2 ans, c’était il y’a environ 8 mois..
    Je fumais tranquil chez moi un soir et j’ai décidé de rouler un fat pilon, qui m’a décalqué et j’en ai reroulé un après ..
    30 in plus tard je descends manger, je commence à manger un plat chaud, ça ne voulait pas descendre de ma gorge, j’avais l’impression de m’étouffer, j’ai bu de l’eau mais je transpirais toujours, de plus je ne pouvais pas m’empêcher de rigoler (tout seul, oui oui) .. Je suis partis sur mes chiottes, je me suis assis pour me calmer mais là j’avai l’impression d’être lourd, tellement lourd que ma tête tombait toute seule et mon corps suivait, donc je ne faisais que me redresser tout en ayant l’impression d’être un peu un zombie ..
    J’ai eu du mal je ne me souviens plus quand cela s’est terminé mais ça allait de mieux en mieux après le quart d’heure de folie, je ne garde acunes séquelles mais attention si vous êtes débutant, ne vous défoncez pas la tête de trop (même si j’ai bien rigolé)!! PEACE AND LEGALIZE IT!

    j'aime
  32. Hier pour la première fois de ma vie j’ai vécu un “badtrip” en fumant juste un gros joint sachant que je suis un gros fumeur de 20ans. Cependant, je rentrais de vacances et j’étais très fatigué.
    Alors me voilà rentrer chez moi, je me fume ce joint devant un film et après l’avoir fini, j’ai commencé à perdre pied.
    J’ai eu l’impression de sortir de mon corps, j’étais là sans être là. J’ai perdu le contrôle de moi même, je bougeais de partout, j’avais chaud puis froid. Je tournais en rond chez moi en pendant que j’étais devenu fou, paranoiaque. Puis je me suis allongé, en tremblant de partout, j’avais des fourmis partout dans mon corps, j’avais mal à la tête, mon coeur bâtait tellement vite que j’ai eu l’impression qu’il allait explosé. Mon coprs me brûlait de partout. Je me suis recouvert de toutes les affaires qui pouvaient me réchauffer. J’arrivais plus à bouger, j’ai vraiment cru mourir, puis sont venus les hallucinations.
    En ne comprenant pas ce qui m’arriver, j’ai commencé à devenir incontrôlable. J’ai pensé qu’il y avait une fuite de gaz de mon appart alors je suis sorti dehors et enfin, j’ai demandé de l’aide à mes voisins. J’étais encore plus mal, ils ont appelés les pompiers qui m’ont emmené en Urgences. Je suis resté une nuit entière et je peux vous dire que les effets se sont estompés au bout de 8h…
    Je ne souhaite à personne de revivre ce moment pour cela, éviter de fumer quand vous êtes fatigués ou stresser puis buvait de l’eau si possible et manger.
    J’ai cru que je vivais mes derniers instants, la veille de la reprise des cours…

    j'aime 1
  33. URGENT QUESTION QUI ME PREOCCUPE DEPUIS PLUS D’UN AN. Il y a un an (l’été passé) jai esseyé d’en prendre, j’était avec ma meilleure amie qui elle avait 18 ans et moi 13 (je suis plus mature que mon âge et je la connaissai depuis longtemps) je lui avait parler que je voulait tenter l’expérience. Elle était contre. Mais elle m’a dit que si je tenais vraiment a l’esseyer… de l’esseyer avec elle aulieu de d’autres personnes qui peuvent avoir de mauvaises intentions. J’ai trouvé son offre raisonnable ,car j’avais et jai toujours 100% confiance en elle, je n’avais aucun doute. Un soir ses amis (plus agées) étaient venu et en avait apporté (je ne le savais pas, je ne m’y attendais pas).Quand il mon demandé si je voulais en prendre, je me suis dit pourquoi pas? J’ai une personne de confance qui est avec moi et qui en a déja prit, donc il y a aucun risques. Alors, jai fumé 10 super grosses “pofs” en asprirant très fort dans mes poumons comme eux le faisaient ce qui me fesait tousser fort. Je me rapelle de m’assoir et de me sentir très très lourde comme si je ne pouvait plus bouger. J’avais des picotement dès que je bougeait un peu. Après quelques minutes que j’expérimentais le “feeling”, j’ai commencé à ressentir comme des chocs j’entendais des (dzoum dzoum dzoum) passer de mon estomac à ma tête j’ai eu l’impression de perdre le contrôle de moi-même, j’ai paniqué et j’était convaincu que c’était ma fin. Je croyais que j’allais mourrir. orgueilleuse que je suis, je ne l’ai pas dit pour pas que l’on me trouve bizarre, donc je me suis concentré, je me suis calmer et me suis dit sa va passer concentre toi. après je ne sais combien de temps, car j’avais perdu la notion du temps, ça sait passé et je riais pour rien j’avais oublier ce moment et bref je me rapelle seulement d’avoir la conviction de mourrir j’était convaincu que c’était ma fin, heureusement j’ai réussit à reprendre le dessus et me concentrer je ne parlais à personne et fixait un point je me parlait à moi même dans ma tête et finalement, mes palpitations sont devenu plus lente… après un certain temps le badtrip avait terminé. Je riait à rien pendant je ne sait combien d’heures jusqu’à ce que je m’endorme. La journée d’après je me sentais pas d’énergie et vide, je ne sait expliqué ce sentiment d’être là, mais inactif, sans émotions,( j’était peut être traumatiser de l’expérience?) Après deux jours, je n’avait plus d’effets. Je n’en est jamais repris depuis, j’ai vraiment eu peur de mourir, la pire sensation que l’on peut avoir surtout quand on se débrouille sois-même pour ce sortir de cette sensation qui dure une éternité. Bref, jaimerais savoir si j’ai “badtrip” dû à la quantité que j’ai pris pour une premiere fois? si c’est normale d’éprouver se sentiment au départ? si je risque de revivre cela si je decide d’en reprendre? si mon “badtrip” à un rapport avec ce que la personne à mélangé au cannabis? ou si il se peut que je réagisse tout simplement mal au cannabis? car je n’ai vraiment pas aimer mon expérience. p.s oublier les fautes l’école est terminé à ce temps-ci de l’année.

    j'aime 1
    • Tout le monde peut avoir un badtrip, peut importe si tu es un consommateur régulier ou pas.
      Le vrai problème est que malgré ta “maturité”, ton corps reste relativement jeune et tu es donc encore plus sensible et vulnérable aux effets des substances présentes dans les cannabis.
      Au delà de ça, tu ne savais pas ce qu’il y avait vraiment dans ces joints, il peut y avoir des produits de coupe dangereux. Cette personne de confiance t’a tout de même laissé fumer une dizaine de joints, c’est pas non plus étonnant que tu puisse réagir aussi fortement à cela.
      Après il se peut que tu ne refasse pas forcément une crise si tu en reprend. Ça dépend de ton état, des circonstances, bref beaucoup de choses.
      Mais maintenant que cela t’es arrivé, il faut imaginer le fait que certains n’en reviennent pas de leur “voyage”.
      Bon courage pour ta recherche de réponse.

      j'aime
  34. Voilà bonjour. j’ai fumé ya 2 jours sur du shit (assez fort j’ai l’impression et j’avais oublié de manger avant) je suis parti en bad trip. A l’h ou je parle je n’ai pas totalement retrouvé mon état normal : crise d’angoisse, impression d’irréel, du mal a s’endormir, a certains moments je me sens vraiment bien mais ca me reprend après. Mon cerveau est là mais c’est comme si j’étais absent … Sachant que je n’avais pas dormi les 2 jours précédents (soirées).
    Je ne suis pas un gros fumeur mais j’avais déjà fais un bad trip pour la fête de la musique mais ca s’était estompé le lendemain. La toujours pas. Je ne sais pas quoi faire (attendre peut être encore quelques jours et de bien être reposer ? ou consulter ?. merci de me répondre, ca me stresse un peu de ne pas retrouver mon état complètement normal.

    j'aime 1
    • Salut il m’arrive la même chose en ce moment même, comment t’as fais pour que cette sensation parte? Pcq moi j’ai mangé j’ai dormi après mon bad trip mais j’ai tjs cette sensation d’être engourdie, d’avoir des frissons puis chaud puis froid, je comprend pas trop.. Quand est ce que ça va partir?

      j'aime 2
  35. J’ai vécu mon premier bad trip hier soir. C’était la fête de la musique et nous étions 12 sur un toit dans une bonne ambiance profitant de la musique. Un pote à rouler un joint avec un bon morceau de shit et on l’a fais tourné à 4. Je n’était pas du tout défoncée sur le moment, puis petit à petit j’ai commencée à avoir de la pâteuse comme d’habitude, puis je me déconnecter de la réalité, j’avais réellement l’impression de partir dans un sommeil profond. Puis mon copain est arrivé, je lui ai dis que j’allais très mal, j’ai commencé à pleurée. Il m’a alors fais descendre du toit (J’vous dis pas la galère)et aller chercher de l’aide dans un bar. J’ai pris beaucoup d’eau, je me suis assise, et j’ai commencer à avoir des hallucinations visuelle puis auditive, c’était super perturbant ! Ensuite j’ai eu la nausée, je trembler hyper fort, j’était toute pâle, et mon coeur bâter plus vite que jamais ! Puis le sentiment de malaise revenez avec la peur que ma vie était totalement finis. Puis alterner les phases de malaise avec les phases de tremblement, je me griffer et me morder partout. Je suis ensuite aller retrouver mes amis, parler avec eux, parler avec des passants il fallait à tout prix rester dans la réalité ! Au bout de 2h30 on est rentré, j’ai passer une nuit épouvantable avec pleins d’halu…
    Je suis habituer à fumer et boire, et avoir un bad trip à cause de 3 bière et un joint c’était très bizarre, comme quoi un bad trip peux survenir n’importe quand peux importe les quantités.
    Malgré cette expérience très négative je ne suis malheureusement pas prête d’arrêter.

    j'aime
  36. Salut jai fait un bad trip ya 3 jour.Avec des amis on a fait un gateau a base de beuh netant pas une fumeuse de base on va dire que jetais debutante.L’effet ma pri une heure plus tard..javais les paupieres dilate,les levre qui piquent,paranoia,schyzophrenie,sentiment detre possede,les jambes lourdes etc… et mes amis essayait de me calmer ct pas evident il mon couche et g pri someil javai plus de force.2 jour plus tard g encore les sequelle..g limpression que mon corp tremble,g du mal a dormir la nuit,et g cette sensation de peur parfois…bref je recommencerais plus..faites attention ca peut aller loin.

    j'aime
  37. Alors je vous résume l’histoire.. J’ai 15 ans j’ai commencer a fumer du cannabis à l’âge de 13 ans.. Certes c’est un peu tôt. Il m’est arriver un premier bad trip il y a environ 8 mois. Après cette épreuve je me suis promis de ne plus jamais fumer n’importe quelle drogue. Mais malheureusement pour moi l’envie était trop forte j’ai donc repris à fumer. Il y a peu de temps ( environ 3 semaine ) j’ai fais un second bad trip. Celui ci était beaucoup plus puissant que le premier, les effets du bad trip m’on durés 3 heures. A la fin des 3 heures mon état s’était amélioré mais environ 1 heure après les effet m’on repris ( peur de mourir, ne plus avoir la notion de la réalité, paranoïa etc..) je me suis coucher le soir en pensant que cette état passeré mais ça n’a était en aucun cas le cas, dès le matin des crises d’angoisses sans cesse, des problèmes respiratoires. J’ai donc due en parler à mes parents. Je m’étais déjà renseigner sur internet et j’avais remarqué que cette état pouvais durer plusieurs années. Mais parents m’on donc rassurer on pris soin de moi et cette état est tout simplement passer en une semaine. Tout ça pour dire à certaine personne que lorsque ça arrive il faut vraiment en parler à son entourage, c’est la meilleure chose à faire. PS : personnellement je ne fumerais plus jamais des drogues.

    j'aime 3
  38. Oui c’est ça , il ne faut jamais commencer avec toute cette merde, tu commence avec quelque joint avec des potes après t’en achète de plus en plus, tu fume plusieurs fois par jour même, avec le temps tu ressens presque plus rien alors tu veux teste d’autre drogue et tu fini avec de l’héroïne, cocaïne, LSD, pilules…
    Bon j’vous rassure je suis pas encore à ce stade, je fume des bedos tous les jours depuis presque une année et j’ai beaucoup changé, mes amis d’avant ne me parle plus car ils trouvent que j’ai trop changé alors maintenant je fréquente que des personnes qui se droguent aussi tous les jours.. Je préférais tellement ma vie d’avant quand je consommais pas mais j’arrive plus à redevenir la même personnes..
    Mais voilà, maintenant les joints de me font presque plus d’effet même mélanger avec le l’alcool, alors depuis peu un ami ma présenter des pilules (*****), quand j’en prend c’est généralement la ‘******’ et je kiff à max mais après je me sens pas bien dans mon corps car je n’ai que 16 ans et je me sens mal d’être déjà à ce niveau là..
    Bref, la première fois que j’ai tester une de ces petite pilules je ne savais pas du tout les effets, je savais même pas que c’était presque comme de l****** ! C’était un ‘*******’, je l’ai pris, 30 minute plus tard on est allé fumer un gros joint et les effets commençaient à venir, au début c’était cool, je me sentais légère mais après 20-25min je suis partie en bad trip violent, je transpirais, ma tête tournais, j’avais du m’assoir, je voulais que tout les effets partent et que plus jamais je n’allais prendre cette merde, j’avais peur et aussi très stresser, j’ai passer le pire moment de ma vie, c’était horrible je voulais tout arrêter, rentrer à la maison dans mon lit pour être en sécurité, je souhaite ce moment à personnes j’vous promet c’est pas drôle..
    Mais c’est bon il m’est rien arrivé mais depuis j’en ai repris et j’ai plus jamais eu mais j’ai aussi remit toute ma vie en question, je vous tout arrêter et redevenir comme avant à tout pris!

    Mais bref c’est pas grave , je pense que tout le monde s’en fou de se que j’ai écris mais je voulais en parler, ça me fais du bien de raconter tout ça car j’en ai jamais vraiment parler à quelqu’un..

    Et c’est aussi pour dire que tout commence avec un petit joint. Donc avant de vouloir en consommer réfléchisser bien aux conséquences qui peuvent en suivre parce que moi jamais j’aurais pensé en arrivé là alors que au début je ne savais même pas rouler un joint et je fumais très rarement que quand un ami avait.

    j'aime 1
    • tu joue avec ta vie pense un peu à tes parents leur bebe qui ne va pas aller bien loin dans la vie car les personnes qui se drogue finissent dans un hospital psychiatrique et très tôt dans un trou au cimetière appel au secours demande de l’aide prouve à tes anciens amie que tu es forte et tu t’en sortira.
      Si tu ne fais rien pour t’en sortir tu peux préparer ton cercueil et dire adieu aux personnes qui t’aime.

      j'aime
    • Moi j ai 18 ans et on étais en cour et je suis partir en bab trip je transpirait la tête qui tourne sur le coup sa fait peu.

      j'aime
  39. Bonjours, j’ai 17 ans et j’étais consommateur régulier de cannabis. La plus parte des effets que vous expliquer sont se qu’on appelle (en tous cas les autres consommateurs que je fréquente) une blanchette, qui est en faite un manque d’oxygène (je pense) qui cause une sorte de TRES grosse chute de tensions, j’en eu 2 et oui c’est assez désagréable a vivre. Mais j’ai fais il n’y a pas longtemps un vrai bad trip avec le cannabis qui lui m’as profondémment choquer tellement il était fort. J’étais avec des amis tranquillement en train de fumer, Je tire une douille, tout va bien puis en un coup tout m’a paru irréelle comme si j’étais un extraterrestre qui était rentré dans le corp d’un humain, tout me paraissait bizarre (même respirer me paraissait farfelue) et la je suis partit en grosse crise de panique, coeur qui monte à 200, tremblement, perte de réalité total ect,… ça m’est arrivé 2 fois puis j’ai totalement arrêter de fumer. J’ai consulter un medecin généraliste qui lui m’a envoyé cher un neuropsychiatre qui m’a expliquer que sa serait en faite une accumulation de stresse et de fatigue et que le cannabis à fait ressortir tout sa. Donc ceci n’est pas prévisible puisque cela peut apparaître même sans consommer de cannabis et longtemps après le stresse qui est la cause de se bat trip mais le cannabis peut le déclencher. Donc voilà pour ma petite histoire, les sensations d’irréalité peuvent persister et la seule façon de les faire partir est d’apprendre à gérer le stresse. Et pour terminer, si un jour sa vous arrive, il faut vous relaxer et vous dire que ce n’est que le stresse et que vous ne risquez rien, c’est très difficile mais c’est la seule chose a faire :). J’espère que mon témoignage et mes conseils pourront aider. :good:

    j'aime 1
  40. La plupart des personnes prennent l’expression “avoir un bad trip” lorsqu’ils ont eu un gros moment de fatigue ou ont simplement fait un malaise. Pourtant, ce n’est pas exactement ça, pas du tout même. Un bad trip (ou blanc), te donne littéralement l’envie de mourir, ou l’impression d’être déjà en train de mourir. J’en ai vécu deux dans ma vie, & je peux vous dire que ça a été les pires minutes de ma vie. Au départ si vous êtes entourés & que vous rigolez, ça ira, au pire si vous tapez un blanc, vous serez rassuré d’être avec des personnes de confiance. Si cela doit vous arriver, vous le sentirez monter & monter jusqu’à ce que votre vue soit composée de plein de points noir & blanc comme sur une télé, un voile vous couvrira les oreilles & vous n’entendrez plus rien à part peut être quelques sons aigus, & oui oui vous serez aveugle. Vos jambes tomberont, vous aurez très chaud puis très froid, vous sentirez votre cœur remonter dans votre gorge. Alors si vous vivez ce mauvais voyage, asseyez vous tout de suite, essayez de ne pas paniquer & respirer très fort, l’idéal est d’être à l’air libre. Respirez, déshabillez vous & mettez vous de l’eau fraîche sur le visage, répétez vous que tout va bien dans le meilleur des mondes. Ensuite, écoutez de la musique si vous le pouvez, parlez avec les gens de votre entourage & restez dans un lit c’est le mieux. Puis buvez un coup (sucré si possible), mangez aussi. Après ça vous serez juste épuisé, prenez le temps de dormir quelques bonnes heures & vous verrez tout ira mieux après.
    Mais rappelons que le bad trip peut arriver quelques longues minutes plus tard même après avoir été au top de votre forme, il vous attend toujours au tournant, ce qu’il faut c’est juste s’arrêter au bon moment. Bref, à tout le monde, cette expérience est cette horrible mais sans doute à vivre une fois dans sa vie pour connaître ce que tout le monde appelle le “bad trip”. Rappelez vous, se calmez, se mettre à l’aise & s’occuper. Bonne chance à tous.

    j'aime 4
    • Ce que tu a dis dans ton texte et tout à fais véridique, c’est exactement ce qui sais passer quand j’ai fais mon premier bad, jetais avec deux amies à moi, c’étais mon premier, et on fumer un shon à 3feuilles bien doer, on le fumer à trois, jai commencer a umer, puis je suis arriver à envion ma 10ème taf, au début ca ne ma rien fais j’avais un petit peu les yeux qui tourner c’est tout, puis mn ami ma dis ” alors orlane tes pas pt ” et cest la phrase de trp, la jai comencer a me sentire très très mal , a etre pedu, je me suis lever ( oui j’étais assise sur le toit ) et jai comencer à avoir de spoints noir dans les yeux, exactement la meme sensation que quand on se leve d’un coup trop vite, puis ma pote me parler à coter et jai sentie ca voix s’éloigner, et la j’entender casiment plus rien, sourde et aveugle pendant une minute, on m’a dis qu’il fallait boi du laid et manger,chose que j’ai faite, amis cela ne ma pas aider pour autant, le pire c’est que mes amies rigolais de moi et ne mon pas du tout aider dans se moment la, jetais vraiment seul fasse à l’inconnu,je santais mon corps la, mais mon esprit n’étais pa la, comme après une deuxième journée sans dormir, cest vraiment la pire senation qui me sois arriveret le soir jai cru que pdt mon sommeil j’allais mourir et jamais me reveiller, sensation affreuse, même si jai continuer après ce bad a tirer quelque late de temps à autre mais certainement plus comme je l’avais fais à ce moment la. Je ne conseil à personne d’avoir vécu ce que j’ai véu, cetais il y 6 mois et ai toujours rien oublier croyais moi….

      j'aime 1
  41. Bonsoir,
    A en tirer de mes expériences,je pense que fumer est la pire des conneries. J’ai fait un premier bad qui ne m’a pas servie de leçon. Le deuxieme, c’était il y a une semaine. Déjà je n’avais pas beaucoup mangé, ce qui compte énormément. Alors avant de fumer (évitez de fumer)mangez bien. J’etais en pleine ville avec mes amis, je marchais en direction de mon bus, je me sentais pas bien alors j’essayais de parler, de bouger pour éviter le bad. J’avais la tête qui tournait et je me suis assise. Le bus est arrivé, je m’accrochais à un ami pour ne pas tomber, je luttais. Puis ma vue s’est noircie, j’avais des flashs blancs. Je suis tombée et mon ami n’a pas réussi à me retenir. Au sol j’entendais que très vaguement. Ils m’ont relevée je suis rentrée dans le bus et pendant tout le trajet, je me tenais la tête et ça a fini par passer mais c’était très long. De même qu’on m’a donné 3-4 carreaux de sucre.
    Alors un conseik, ne fumez pas car cette sensation est horrible, on se dit qu’on va mourir, on arrive plus à parler, tenir debout,etc.

    j'aime 1
  42. Moi ça fait plus d’1 an & demi que je fume(du pot). Et il y a 1 mois, j’ai badtripper pour ma première fois. J’étais chez un gars de 18 ans que j’avais connue sur facebook… Et ça fesait longtemps qu’on se parlait, puis un jour on a commencé à avoir des sentiments un envers l’autre donc on a décider de se voir, je suis aller chez lui. On a écouté des films, tout se passait très bien & puis à l’heure du souper, son cousin est arrivé. Ils m’ont fais fumer en me disant que c’était du ”m-39”, mais ce n’était pas ça. C’était du chimique & c’était la première fois que je fumais dans un bong. J’ai pris tout l’blanc. Et après ma respiration n’allait plus du tout. Je respirais de moin en moin. Quand ils ont vue que ça marchait plus, ils n’ont pas voulu appeler la police tout de suite. Ils m’ont mis des verres d’eau au visage, m’ont fait prendre des pompes(J’en prend pas d’habitude.) Et puis après je me suis endormis car j’avais pu d’force&la ils ont appelé la…

    j'aime 3
  43. Arrêtez de frimez, seuls 1/5 des personnes présentes ici auront réellement consommé de la drogue et seulement 1/3 auraient fait un bad trip.Et surtout, arrêtez de faire ceux qui s’y connaissent, je vois très bien que c’est pas le cas!!!
    Bonne soirée

    j'aime 1
    • bonsoir, j’ai vécu mon premier et dernier bad trip de ma vie hier soir, j’ai fumer un pet avec de la beuuu au début ça monter vite délire total c’est après que l’enfer arrive grosse angoisse,envie de pleurer, peur main, moite en fait ça a débuter a la suite d’une contrariété par rapport a mon chauffage d’appoint qui c’est mis à empester dans la pièce,le bad trip n’arrive pas nécessairement à la suite d’une fatigue, j’étais tellement mal que je croyez ma derrière heure arrivé, coucher direct avec des pensées positive pour diminuer mon état, j’ai dormi 12 heure de suite et je me suis senti mieux mais c’est traumatisant un conseil partager votre joint entre potes et le bad ne viendra pas.

      j'aime 1
    • pourquoi s’inventer une vie ? Les gens ont besoins de parler de leur problème alors il en parle ici, je vois pas pourquoi tout le monde irais ” frimer ” en racontant n’importe quoi, je n’en verrais nullement l’interet.

      j'aime 1
  44. XD la premiere fois que jai fumer,de 1 c’etais un bang et de 2 jetais tres jeun(12ans)

    Jai tirer une grosse late de bang et je sui tomber du canaper ‘-‘ ensuite jai cru que j’etais dans un avion qui etais en feu et que ma mere et mon ptit frere allait mourire,ensuite jai vu des anges(cetais mes grand parent en realiter)qui me disait que sa va aller on est la pour toi ect jai pris pas mal de temp pour m’en remettre ensuite jetais normal.tout c’est arreter d’un coup. voila ma propre experiencr xD

    j'aime
    • Ce n’est vraiment pas les effets d’un bad trip je suis désolée mais un Bad trip c’est parano crise d’angoisse impression de mourir etc . donc la faut pas pousser ta un peu abuser sur ce que tu racontes et je suis désolée tous ne redevient pas normal en 5 minutes!

      j'aime
  45. Moi j’ai fais un bad trip à la double zero (beuh coupée a la coc.)c’etais il y a pas mal de temps mais je peut vous dire que j’en garde toujours quelques séquelles ( petites crises parano dans la vie de tout les jours)
    Le bad trip etais un veritable cauchemar, pour tout vous dire c’etais l’enfer au vrai sens du terme. Mon coeur battais tellement vite et fort que j’ai cru que j’allais y passer, j’avais du mal a respirer. J’avais des hallucinations, j’etais completement parano (je pensais qu’une voiture d’ambulance m’attendais en bas de chez moi parce que tout le monde autour de moi savais que j’allais mourrir, alors que ce n’etais pas le cas) je pensais que mes amis pouvaient lire dans mes pensées. Enfin bref,dans ma tête, j’allais rester ainsi pour tout le restant de ma vie et c’est ça qui ma mis l’angoisse.
    En cas de bad trip je vous conseille de garder un contact avec la realité, essayer vous poser et de parler avec vos amis meme si vous allez mal..

    j'aime 6

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

http://ka4alka-ua.com

steroid-pharm.com

узнать больше farm-pump-ua.com