Le plaisir des sens | Fil santé jeunes - buyviagrasoft.info
Chat
Publié le , Modifié le 11 février 2014

Le plaisir des sens

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

plaisirLes cinq sens permettent d’évoluer dans la vie en s’y adaptant le mieux possible, ils ont un rôle fonctionnel : voir permet d’éviter les obstacles, entendre permet d’anticiper les incidents, sentir permet de détecter les odeurs inhabituelles voire dangereuses etc.… Cependant, ces cinq sens n’ont pas que cette finalité. Ils permettent aussi de ressentir des émotions, des sensations qui mènent au plaisir (et au déplaisir, forcément  😉 ! Sont-ils tous les mêmes ces plaisirs ? Y a-t-il des variantes d’une personne à l’autre ? Chacun a-t-il sa « recette-plaisir » ?

Quel sens donner aux cinq sens ?

Laissons de côté l’aspect prévention des cinq sens, et attardons-nous sur ce que ces sens peuvent susciter en nous dans la gamme des plaisirs. Imaginez-vous les yeux bandés, les oreilles bouchées, le nez pincé, les papilles gustatives endormies, la peau anesthésiée… quel ennui ! Rien pour nous solliciter, nous stimuler et provoquer des sensations qu’elles soient agréables ou désagréables. Rien pour nous permettre d’entrer en communication avec les autres, le monde, avec soi. Les cinq sens participent à la survie mais aussi et surtout à la vie en cela qu’ils sont source de ressentis.

Cinq sens = cinq plaisirs différents ?

Voir et regarder, écouter et entendre, manger et sentir, toucher et ressentir sont autant de moyens d’activer nos récepteurs à plaisir. Bien souvent, nos cinq sens travaillent de concert pour rendre compte du meilleur (ou du pire !) d’une situation. Ainsi, pour certains la vue sera prédominante dans un rapprochement des corps, pour d’autres ce sera le toucher, enfin pour d’autres encore ce sont les odeurs qui seront déterminantes. Le plaisir de déguster un bon plat, par exemple, n’est pas seulement gustatif mais peut être aussi visuel ou olfactif (ça vous tenterait du Ketchup bleu ???). Finalement, chaque personne est sensible à des stimulations différentes et trouve donc son plaisir dans la façon de répondre à ces stimulations. On pourrait dire que chacun a sa « recette à plaisir », l’essentiel étant de s’autoriser à se laisser aller, à lâcher prise pour que cette recette donne des résultats.

A consommer avec modération ?

Le hic avec le plaisir, c’est qu’on y prend goût… Il n’y a pas de mal à se faire du bien, me direz-vous. Et bien, oui vous avez raison. Mais, qu’est-ce qui est indissociable du plaisir ? La réalité bien-sûr ! Ce qu’on veut dire par-là c’est que les différents plaisirs que l’on peut ressentir grâce à nos sens sont essentiels, mais sont d’autant plus appréciés qu’ils s’équilibrent avec les contraintes de la réalité, qu’on ne peut ignorer. Se faire plaisir oui, mais sans oublier qu’il existe des aspects moins sympas dans la vie, qu’il faut tout de même assumer !

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

もっと

www.www.kokun.net

www.viagra-on.com/comprare/levitra-generico