Chat
Publié le , Modifié le 2 décembre 2014

Les secrets de famille

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

secretPeut-être as-tu déjà entendu parler des secrets de famille. Peut-être as-tu déjà été porteur ou concerné par un secret de famille. Mais qu’est-ce qu’un secret de famille exactement ? Pourquoi ça existe, quelles répercussions et aussi quel sens un tel secret peut-il avoir ?

C’est quoi un secret de famille ?

On parle de secret de famille, lorsqu’une personne cache à un ou plusieurs membres de sa famille (parents, enfants, frères, sœurs, oncles, tantes, grands-parents) un événement important passé ou présent lié à son histoire personnelle, ou à l’histoire d’une personne qui lui est proche. Par exemple, cacher à son enfant qu’il a été adopté, cacher à ses petits-enfants ce qu’on a fait pendant la guerre, cacher qu’une tante s’est suicidée, ou encore qu’un oncle a fait de la prison, etc… Chaque famille dans son histoire traverse ou vit des moments plus ou moins difficiles, susceptibles de se transformer en secrets. Mais rassurez-vous, il est quand-même rare que tous les événements cités arrivent dans une seule et même famille !

Pourquoi un tel secret ? A quoi ça sert ?

Un secret de famille peut être entretenu par honte ou par pudeur. On peut cacher certains faits parce qu’on veut se protéger soi-même du regard des autres ou de ce qu’ils pourraient penser, comme par exemple le fait d’avoir subi une agression.
On peut choisir de ne pas divulguer certains événements dans le but de protéger les autres membres de sa famille, comme par exemple ne pas révéler les causes du décès d’un grand frère, pour ne pas susciter de l’angoisse.
Il arrive parfois que l’on garde secret un événement par culpabilité, comme par exemple quand on a blessé quelqu’un au cours d’un accident de la route.

Qu’est-ce qu’on ressent quand on est concerné par un secret de famille ?

Il y a des secrets qui restent « actifs » durant des années, c’est-à-dire qu’ils se transmettent au travers de non-dits, au-delà de la volonté de chacun, de générations en générations. Par exemple, une mère qui aurait été maltraitée par plusieurs hommes au cours de sa vie, et qui taira ce fait à son adolescente, aura tendance à le lui transmettre sans s’en rendre compte en la mettant en garde contre les hommes en général, en lui assurant qu’ils sont tous malveillants et violents.

Il arrive alors dans ces cas-là qu’on ressente un certain malaise ou une incohérence dans notre lien avec la personne détentrice du secret. Si on se réfère à l’exemple ci-dessus, une jeune fille qui trouve les garçons autour d’elle plutôt gentils aura ainsi du mal à comprendre les injonctions de sa mère selon lesquelles il faut se méfier de tous les garçons.

Mais d’une manière générale, quand on est ado il n’est pas toujours évident de percevoir la vérité. Soit parce que celle-ci est délibérément cachée, soit parce qu’on est tellement préoccupé par nos propres soucis (l’école, les copains, etc…), que l’on n’a pas forcément le recul pour comprendre qu’il se passe quelque chose. Par exemple, on ne comprend pas pourquoi sa sœur se rend malade à chaque réunion de famille.

Et puis parfois, des zones d’ombres règnent sur l’histoire de la famille, mais on n’en parle pas, on ne pose pas de question, il n’y a pas la place pour ça : c’est comme une loi du silence. Par exemple le fait de ne pas demander à sa tante qui est mariée depuis des années pourquoi elle n’a jamais eu d’enfant. Ou encore vivre seul-e avec sa mère et ne pas demander qui est son père et où il vit.

Quel impact cela peut avoir ?

  • Lorsqu’il est maintenu caché

Un secret de famille peut avoir un effet positif sur l’entourage, notamment lorsque celui-ci est destiné à protéger un membre de la famille. Mais il peut également avoir un impact néfaste comme susciter un mal-être, de l’angoisse, ou des doutes et ainsi être un obstacle au fait de bien grandir. Par exemple, un ado qui aurait une peur panique de l’eau sans comprendre pourquoi.

  • Lorsqu’il est dévoilé

Un secret de famille peut être traumatique sur le moment, puis apporter des réponses, lever des blocages, apaiser des tensions par la suite. Par exemple, apprendre qu’on a été adopté peut bouleverser sur le moment puis lever certaines interrogations qu’on a avait depuis longtemps.

Un secret de famille peut également apporter un soulagement, un réconfort sur le moment, puis provoquer un ressentiment ou un mal-être par la suite. Par exemple, découvrir que l’histoire familiale qu’on pensait être la nôtre est en fait très différente de la vraie histoire familiale à laquelle on appartient. Ces découvertes peuvent abîmer voire briser la confiance qu’on avait en notre famille.

Que l’on soit touché par un secret de famille ou non, quand on est ado il est normal de traverser des moments de doutes, de questionnements, de troubles. C’est pourquoi si on sent qu’on a du mal à gérer la situation, cela peut nous aider d’en parler avec sa famille ou de se tourner vers une personne en qui on a confiance, ou bien encore consulter un professionnel de santé, comme un psychologue, pour comprendre ce qui nous arrive.

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

тестостерон пропионат

viagra-on.com

medicaments-24.net