Chat
Publié le , Modifié le 2 août 2017

Quand le rire nous met la honte…

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Rire de petit cochon, Ahanement d’âne, Gloussement de dindon, Cri de canari… Tous ces rires qu’on associe à des bruits d’animaux et qui sortent de nous sans contrôle, nous mettent parfois la honte, non ? On a envie de se cacher, d’étouffer cette joie soudaine qui éclate de manière si ridicule.

Et à d’autres moments ce sont nos parents ou nos amis, que l’on voit s’esclaffer grossièrement et qu’on voudrait faire taire… Et si le rire n’était pas toujours une partie de plaisir !

Je n’aime pas mon rire

Le rire est un réflexe, une manière de faire éclater l’inattendu, la surprise, parfois sa joie mais aussi d’exprimer ce que l’on pense d’une situation. Il arrive que l’on ne soit pas très à l’aise dans ses baskets et dans son rire. On peut même en venir à ne pas aimer du tout ce bruit qui sort de notre corps, comme si c’était quelqu’un d’autre qui riait à notre place.

Comme par exemple cette fille frêle au rire gras d’un Orque tout droit sortie du film le Seigneur des anneaux, ou ce beau mec ténébreux au rire strident d’une hyène…

Mais le rire c’est justement quelque chose d’incontrôlable. Il y en a de toutes sortes et l’on peut même s’amuser à les collectionner (en les mémorisant, en essayant de les imiter, ou en les enregistrant). Mais chaque rire est unique, il n’appartient qu’à nous. C’est comme un petit trésor que l’on ne peut pas nous prendre. On pourrait peut-être apprendre à l’apprivoiser et qui sait en laissant se développer s’il ne nous réserve pas de bonnes surprises…

Se prendre au sérieux ?

Quand on grandit on a souvent envie de devenir quelqu’un de cool, sympa, élégant, PARFAIT ! Et le rire d’orang-outan ne fait pas partie de notre panoplie imaginaire. D’ailleurs, quand on y pense, James Bond (par exemple) ne rit jamais. Il esquisse parfois un sourire mais il ne s’esclaffe pas comme une baleine en voyant ses ennemis se prendre les pieds dans le tapis… De même pour Rey dans Star Wars.

Parfois on peut avoir l’impression que la vie est sérieuse et que rire aux éclats est une preuve de faiblesse. On n’a pas envie que l’on nous juge léger, ou grossier parce qu’on aurait ri au mauvais moment et de la mauvaise façon. On craint que notre rire ne nous démasque ou nous dévoile et vienne dire des choses de nous qu’on aurait aimé garder secrètes.

Et on n’a plus envie aussi de rire aux mêmes choses qu’avant. Quand par exemple nos parents nous font une  blague qui nous rendait hilare petit et que l’on trouve ça nul aujourd’hui… quelle tristesse de les voir continuer malgré tout à chercher notre rire  « C’est bon on est plus des gamins ! »

Si, parfois, il n’est pas facile de s’assumer, mieux vaut rire franchement que de se cacher pour rire ou pincer les lèvres au point d’avoir mal. Car en se cachant on se prive du plaisir de partager une bonne rigolade avec les autres, et on risque de s’isoler, voire de déprimer sévèrement…Et ça, ça ne fait plus rire du tout !

Plaisir bruyant (des autres)

Quand c’est nous qui rions ça va encore mais parfois ce sont les parents, quelques fois les amis, qui nous mettent la honte en riant bêtement, sauvagement, bruyamment. Ils expriment leur plaisir tellement fort qu’on ne sait plus où se mettre. Comme cette fois au cinéma où notre mère s’est esclaffée à en postillonner sur la nuque du voisin de devant, ou quand notre père s’est mis à raconter des plaisanteries coquines à notre copine au déjeuner en riant à gorge déployée… Rouge pivoine on aurait aimé disparaitre en s’enfonçant dans notre fauteuil !

Dans le rire le corps se relâche. Et on n’a pas l’habitude de partager des moments de relâchement du corps. Cela peut même nous faire penser à d’autres moments de relâchement comme dans la sexualité. Le rire est propre à l’homme mais il n’est pas toujours civilisé et nous rappelle que nous sommes des animaux. On émet des bruits, des cris, des sons pas toujours compréhensibles.
Accepter que l’autre ne se contrôle pas c’est tout aussi difficile qu’accepter que l’on ne se contrôle pas toujours soi-même…il faut lâcher prise ! Pas toujours facile 

Quand ça ne nous fait plus rire du tout…

Il arrive parfois que les autres se moquent de nous, de notre physique, de nos habitudes, de nos choix, ou de nos passions, nos amis ou même de notre rire… allant même parfois jusqu’à nous inciter à avoir honte d’être qui on est. On aimerait participer de ce rire collectif mais on en est le sujet. Le rire des autres peut être cruel et nous blesser profondément.

Dans ces cas il est très important de ne pas rester sans rien dire. La honte que l’on peut ressentir est normale et voulue par ceux qui se moquent pour nous empêcher de réagir. Mais on a le droit de dire par exemple : « STOP, ça va trop loin ! Cette blague est raciste, misogyne, homophobe… méchante ! Je n’ai pas envie d’en rire ! ». Rire n’est jamais une obligation.

Le rire inopportun

Enfin, quelques fois le rire arrive à l’improviste à des moments très embarrassants ou stressant. Comme cet éclat de rire au milieu d’un enterrement, ou quand quelqu’un nous annonce une très mauvaise nouvelle et que l’on en rit bêtement, ou encore lors d’un moment très important pour nous. Surpris, désarçonnés, on ne sait pas comment réagir et le rire est la seule chose qui arrive à sortir pour exprimer l’absurdité du monde, de la situation, notre peur, et/ou la douleur que l’on ressent. On aimerait dire aussi notre sympathie mais ça sort bizarrement. En fait, on est tellement gêné que c’est la seule chose qu’on arrive à faire… Comme si le rire était une défense face à l’imprévu.

Ce sont des réactions normales que tout le monde peut avoir un jour, il ne faut pas en avoir honte. Il faut juste être patient et laisser passer la crise de rire.

Enfin, si ton rire, ou celui des autres, t’embarrasse, te gêne au point de t’en rendre malheureux on peut aussi en parler. Appelle nous pour que l’on cherche ensemble ce qui pourrait te permettre de retrouver le (sou)rire !

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

read here steroid-pharm.com

pharmacy24.com.ua

read here