Se construire dans le placement | Fil santé jeunes - buyviagrasoft.info
Chat
Publié le , Modifié le 1 septembre 2016

Se construire dans le placement

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Placement3-bisVous avez peut-être déjà entendu l’expression « se construire » pour parler de quelqu’un qui grandit, qui devient indépendant. A quoi renvoie cette expression ? A l’image d’une maison, chaque personne a besoin d’une base stable pour tenir debout. Autrement dit, nous avons besoin de nous appuyer sur du solide pour avancer dans la vie. Alors comment fait-on pour se construire quand tout bouge autour de nous ? Comment se sentir chez soi lorsqu’on est placé ?

Des racines pour grandir

Le fait de vivre des placements successifs peut donner cette sensation d’être déraciné ou déplacé d’un endroit à l’autre.
Après vous avoir fait passer pour une maison, imaginez maintenant que vous êtes une plante.

Comme vous le savez la plante se sert de ses racines pour se nourrir, pour se développer. Ce sont les racines qui la rendent plus forte, grâce à elles la plante peut résister aux contraintes environnementales comme le vent par exemple. Les racines sont aussi là pour faire le lien avec le passé, le moment où cette plante n’était qu’une graine dans la terre.

Quelles sont nos racines et comment s’en servir pour se construire ? Contrairement à la plante, nous n’avons pas les pieds enracinés. Ces racines sont nos origines, c’est-à-dire nos parents et plus largement notre famille. Rien ni personne ne peut nous retirer nos racines, car nos origines nous les portons et les transportons en nous.

Le fait d’être placé peut être vécu différemment par chacun, parfois cela provoque des questions qui nous dépassent du style : D’où viens-je ? Où vais-je ?

Pour se construire en tant que personne placée il est important d’apprendre à vivre avec ce qui fait notre histoire. Malgré le placement, tout est fait pour permettre à chaque personne de réfléchir à son histoire, et de continuer à voir sa famille si elle le désire et si c’est possible. Même quand le lien avec sa propre famille est compliqué, que les relations sont difficiles, c’est ce lien qui nous relie à nos origines, et d’une certaine manière à nous-même.

Se sentir bien au quotidien

Maintenant que vous avez conscience que vous êtes une personne irremplaçable, unique avec une histoire extraordinaire ; il y a certainement des détails à peaufiner pour vous sentir chez vous partout. Quel que soit le type de placement, le souci de la famille d’accueil et des professionnels est de garantir un espace privé à chacun. A vous de vous approprier ce lieu, à le personnaliser, pour reconstituer un endroit qui vous ressemble.

Selon vos goûts et vos envies, votre chambre peut prendre une configuration particulière toujours avec l’accord de la famille d’accueil ;-). Si vous aimez admirer les étoiles en vous endormant le soir, vous préférerez placer votre lit tout près de la fenêtre. Si vous sentez que vous avez l’âme d’un écrivain et que l’horizon vous inspire, c’est votre bureau qui trouvera sa place sous la fenêtre.

Pensez également à ces quelques objets qui ont une valeur toute particulière à vos yeux. Qu’ils soient liés à un souvenir agréable, un succès ou une personne, ils disent quelque chose de vous. Ils vous permettent de construire un espace qui vous ressemble et donc dans lequel vous vous sentez comme chez vous.

Prendre son envol après un placement

On ne vous fera pas l’affront de l’oiseau, vous avez déjà eu la maison et la plante. Mais voilà, vous avez grandi comme vous avez pu, avec des bons moments … et des moins bons. Vous aurez bientôt 18 ans et vous vous demandez ce que vous allez devenir. Est-ce que l’on pense l’avenir de la même manière quand on est placé ? Est-ce qu’on est plus ou moins préparé à affronter la vie d’adulte ?

Bien sûr, chaque personne vivra son placement à sa manière, ce qui peut être une fragilité pour certains peut constituer une force chez d’autres. Si vous avez vécu différents placements, prendre son autonomie peut apporter la dose de changement en trop pour vous. Rassurez-vous, on ne devient pas adulte du jour au lendemain, il faut prendre son temps.

Par ailleurs, être autonome ce n’est pas rester seul, c’est surtout savoir s’entourer des bonnes personnes et s’adapter aux autres. Lorsqu’on est placé on apprend, même si on ne l’a pas choisi, à faire avec un environnement changeant, à vivre avec des nouvelles personnes. Pour le coup, les personnes ayant une expérience de placement pourraient être mieux préparées que les autres à s’intégrer dans la société.

Si pour vous le fait de prendre votre indépendance est source d’appréhensions et d’inquiétudes, ou si vous avez déjà passé cette étape mais que vous vous sentez isolé, vous pouvez nous appeler au 0800 111 111. Vous trouverez une écoute de professionnels bienveillants pour vous épauler et vous guider dans votre situation.

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

стоимость суррогатного материнства

www.bestseller.reviews

https://start-sport.com.ua