Chat
Publié le , Modifié le 22 août 2016

Vertiges

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

vertigeLe terme vertige désigne un état d’étourdissement, de désorientation (troubles de la perception de l’espace). Cette notion est utilisée couramment dans la langue française pour décrire des sensations plus ou moins agréables. Faisons ainsi la distinction entre trois troubles de la perception : avoir des vertiges (au sens médical du terme), avoir le vertige (la crainte de la hauteur), et le vertige de l’amour (celui que de loin, on préfère :yes: ) !

Avoir DES vertiges

C’est quoi ? Le vertige est une sensation de mouvement de l’environnement. Il se manifeste par des crises isolées ou répétées, parfois accompagnées d’autres symptômes (des nausées, des vomissements, une baisse de l’acuité auditive…)

Pourquoi ? En situation normale, notre corps maintient son équilibre de manière inconsciente et automatique. Pour cela, il a besoin de se repérer dans l’espace. Le cerveau reçoit en permanence des signaux d’organes « informateurs » : les plantes des pieds, les muscles et les articulations contiennent des capteurs de pression qui informent le cerveau. Les yeux précisent la position de la tête. Les organes de l’équilibre qui se trouvent dans l’oreille interne apportent des informations sur les mouvements du corps dans l’espace. Les causes du dysfonctionnement de l’équilibre peuvent être variées. Toutefois, trois affections sont à l’origine de plus de la moitié des cas de vertiges diagnostiqués :

-Les vertiges positionnels paroxystiques bénins (VPPB), terme barbare pour décrire le déplacement de petites particules (les otolites) dans l’oreille interne, ils empêchent la bonne perception du mouvement. Ces vertiges sont donc déclenchés par les changements de position, le coucher, le lever ou le fait de tourner la tête rapidement (les manèges à sensations fortes sont à éviter !)

-La névrite vestibulaire est une atteinte inflammatoire d’un nerf de l’oreille interne, due le plus souvent à un virus. Elle provoque une seule grande crise de vertige, qui dure plusieurs jours et régresse progressivement.

-La maladie de est due à une augmentation de la pression dans l’oreille interne. Elle provoque des crises de vertiges intenses. Celles-ci s’accompagnent de nausées de vomissements et de troubles de l’audition.

Que faire ?

Ne pas prendre à la légère ces vertiges qui sont un signal d’alerte que quelque chose, dans votre corps, ne va pas. Ils sont parfois très perturbants, mais ne constituent pas une maladie. Le plus souvent un examen clinique dans un cabinet d’oto-rhino-laryngologie suffit (ORL). Il n’est pas forcément nécessaire de faire une batterie d’examens comme un scanner ou une IRM. Heureusement, il y a des traitements pour la plupart des vertiges !

Ne pas confondre vertige et malaise

Les malaises, qui ne sont pas liés à un trouble de l’équilibre, sont souvent appelés aussi, à tort, vertige. Or, les symptômes sont bien différents : on a l’impression d’être tout à coup très faible avec la sensation d’avoir la « tête vide », de flotter.. L’hypoglycémie ou certaines crises d’angoisse peuvent nous mettre dans cet état.

Une perte de connaissance peut être due à une baisse de la tension artérielle, un malaise vagal, un problème cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Dans tous les cas, mieux vaut consulter !

J’ai LE vertige

Qu’est-ce que c’est ? C’est un abus de langage de désigner la peur de la hauteur comme vertige, puisque les vertiges comme expliqué ci-dessus peuvent avoir lieu n’importe où et pas nécessairement au sommet de la Tour Eiffel. On parle donc d’acrophobie. Cette peur est réelle, et parfois incontrôlable. Elle peut provenir d’un traumatisme ancien ou non. On ne sait pas toujours d’où ça vient.

Comme toute phobie, elle entraîne des comportements d’évitement qui peuvent être très envahissants au quotidien. Impossible de visiter des monuments en hauteur ni même de profiter de la belle vue sur les toits, et on évite les discussions entre amis sur la terrasse du 6ème étage, même l’ampoule à changer est devenue notre pire ennemie.

Comment agir ? Les psychothérapies, et surtout les thérapies cognitivo-comportementales (TCC), permettent d’obtenir de bons résultats sur les phobies en général et l’acrophobie en particulier. Le principe est de faire face à sa peur, de s’y confronter progressivement : d’abord en pensant au vide, puis en se rapprochant progressivement d’une fenêtre accompagné bien entendu d’un thérapeute. Hors de question de faire du saut à l’élastique si vous êtes phobique en espérant « combattre le mal par le mal ! »

Le vertige de l’AMOUR

Perdre ses repères, se voir troublé, désorienté, le corps en effervescence ce n’est pas nécessairement une maladie. La gorge serrée, la tête qui tourne, l’impression de perdre pied, le vertige reste troublant mais cela peut être l’une des sensations les plus agréables de notre vie : le vertige de l’amour !!  Vous trouverez sur Fil Santé Jeunes bien des articles et des dossiers qui traitent de ce grand saut dans le vide :heart:  

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 111 111.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-(  :unsure:  ;-) 
 

steroid-pharm.com/strombaject-aqua.html

здесь

обращайтесь pharmacy24.com.ua