Tu te sens triste, tu as des idées noires, tu subis des violences... Ce forum te permet de t’exprimer.
27 Mai 2017, 14:59
Tristesse/suicide

Bonjour à tous,
En ce moment j'ai plus confiance en moi et dès que je suis seule je me mets à pleurer, à me gifler et à me faire saigner(en plus je le fais malgré le fait que ça me fasse mal) . Alors que quand les autres sont autour de moi je fais semblant d'être heureuse. Je pense de plus en plus au suicide, et je pense sincèrement que se serait la meilleure solution.
J'ai un ami qui veut suicider et je pense que s'il le fait je le suivrai.
Je me sens horriblement nul et j'ai l'impression de servir à rien.
J'en peux plus de faire semblant d'être heureuse, je suis à bout de nerf
Merci de vos prochaines réponse.
Tristesse

27 Mai 2017, 16:56
FSJ
FSJ

Bonjour,

Tu exprimes dans ta contribution un profond mal-être et des intentions suicidaires.

Ton message est très inquiétant, il nous paraît important que tu puisses nous contacter par téléphone au 0800 111 111 (anonyme et gratuit tous les jours de 9h à 23h) afin que nous cherchions ensemble comment te venir en aide.

Nous attendons ton appel.

L'équipe de Fil Santé Jeunes

28 Mai 2017, 06:59
Grand maîtreGrand maître
Avatar de l’utilisateur
  • Inscription : 23 Mai 2017, 16:32
  • Message(s) : 53

Cette nuit, encore une fois, je me suis gifler, me suis frapper et ai faillu me faire saigner. Impossible de trouver le sommeil, tellement je n'en peux plus, penser qu'à me suicider.
Impression de compter pour personnes.
Impression de compter autant qu'un grain de sable.

La dépression c'est vivre dans un corps qui se bat pour survivre avec un esprit qui cherche à mourir..
28 Mai 2017, 18:09
Grand maîtreGrand maître
Avatar de l’utilisateur
  • Inscription : 31 Juil 2014, 17:52
  • Message(s) : 1173

Bonsoir Tristesse,

Ravie de faire ta connaissance, je suis Léa, j'ai 18 ans. Tu sais tu n'es pas la seule qui te gifle, moi aussi. Par moments je me fais mal comme toi en fait. Enfin je ne t'encourage pas du tout à le faire, car j'en ressens les conséquences au niveau de douleurs à ma tête par exemple. Je n'encourage personne à le faire d'ailleurs, et j'essaye de réduire les fois ou je me fais mal en lisant un chapitre d'un bon livre par exemple, même si je n'ai pas d'énergie. Quand tu sens qu'une crise te monte tu peux appeler FSJ ou les contacter par Tchat ou la boite à questions pour leur écrire, et ou faire quelque chose, n'importe quoi.
Tu sais, je te comprends. Mais tu sers forcément à quelque chose dans ta vie, et tu découvriras bien ce qui te rends heureuse. Je sais que c'est des belles paroles, que même moi quand on me les dis je n'y crois pas tellement, mais s'il te plait reste en vie.

As tu tenté d'appeler Fil Santé Jeunes ? Si vraiment tu es en danger ils peuvent appeler les secours pour toi, et puis ils ne le feront pas sans ton accord.

Ici sur ce site tu n'es pas seule, et je pense que dans quelques années, si tu ne mets pas fin à tes jours, tu ne le regretteras pas d'être encore en vie.

Courage !!!! N'hésites pas à écrire si tu en ressens le besoin.

J'aimerais avoir ma vie.
29 Mai 2017, 12:32
NoviceNovice
  • Inscription : 29 Oct 2015, 11:00
  • Message(s) : 5

Bonjour tristesse,

Je voudrais aussi réagir face à ton message de détresse et de mal être. Surtout il ne faut pas rester comme ça, essaie d'en parler avec quelqu'un. Peut être pourquoi pas penser à aller au CMP ? Ça peu aider je pense. Après en effet il y a aussi le fils santé jeune qui est présent.

Je pense et j'en suis certaine que tu compte pour quelqu'un dans ce monde. Je reviens de très très longtemps crois moi. J'ai fais beaucoup trop de TS (je ne t'encourage pas du tout à en faire). J'aurai pu à 3 fois de reprise y rester, y compris finir comme un légume et perdre mon foie. À l'heure d'aujourd'hui si je serai morte suite à mes passage à l'acte je n'aurai pas connu la joie d'être tata.

29 Mai 2017, 16:35
NoviceNovice
  • Inscription : 28 Mai 2017, 06:48
  • Message(s) : 1

Je n'en peux vraiment plus. Ma seule raison de vivre sont mes amis. Je continue à me faire du mal et c'est de pire en pire. Je pense pas tenir encore longtemps. Merci de ta réponse.

29 Mai 2017, 17:29
Grand maîtreGrand maître
Avatar de l’utilisateur
  • Inscription : 23 Mai 2017, 16:32
  • Message(s) : 53

Tristesse

La dépression c'est vivre dans un corps qui se bat pour survivre avec un esprit qui cherche à mourir..
29 Mai 2017, 23:52
NoviceNovice
  • Inscription : 14 Mai 2017, 11:21
  • Message(s) : 5

Tristesse, je comprends que tu puisses te sentir mal dans ta peau et nulle, inutile. Moi aussi je suis passée par là, mais je m'en suis sortie ! Surtout ne reste pas isolée, ne te fais plus du mal ça n'arrangera pas les choses. Prends une feuille et fais la liste des choses que tu aimes, de tes chansons préférées ! Ça te calmera et ça te fera du bien. Parles en avec ton ami je pense qu'à deux vous serez plus forts pour vous en sortir ! Et puis ne serais tu pas malheureuse s'il passait à l'acte ? Oui, alors ne le laisse pas faire, imagine la douleur que cela engendrerait chez les gens qui t'aiment.


Yanissou, la présence de tes amis n'est-elle pas un motif à part entière de ne plus te faire du mal ? Parle avec eux de ton mal-être ils auront les mots pour t'apaiser ce sont tes amis. Ne perds pas espoir grâce à eux tu peux remonter la pente crois moi. Saisis la chance que tu as d'avoir des gens à qui tu tiens. Pense à leur réaction s'ils apprenaient qu'ils n'ont pas pu t'aider ? Lorsque ça ne va pas, tu peux appeler FSJ ou parler à tes amis, penser à l'impact que ferait un tel geste sur les gens qui t'aiment, ne serait-ce​ que tes amis. Courage !

30 Mai 2017, 17:54
Grand maîtreGrand maître
Avatar de l’utilisateur
  • Inscription : 23 Mai 2017, 16:32
  • Message(s) : 53

Merci,
Mais aujourd'hui j'ai perdu ma seule raison de vivre. Je me suis rendu compte que plus personne ne me faisait confiance. En deux semaines les prof m'ont accusé deux fois d'actes que je n'avais pas commis.
En plus aujourd'hui j'ai totalement refusé l'aide de quelqu'un. J'explique l'histoire :
À midi, pour rigoler j'ai pris un truc à une amie, après je lui ai rendu mais du coup elle m'a accusé de lui avoir piqué autres choses et elle m'a dit que je la soulait. Je me suis donc enfermé dans les toilettes où je me suis rendu compte que je venais de perdre ma seule raison de vivre et du coup je me suis mise à pleurer et à me gifler. Comme je ne voulais pas sortir mes amies sont aller chercher un surveillant qui m'a dit que je pouvais lui dire ce qui allait pas, et moi, je lui ai répondu en m'énervant que je voulais pas en parler.
Voilà.
Tristesse

La dépression c'est vivre dans un corps qui se bat pour survivre avec un esprit qui cherche à mourir..
31 Mai 2017, 00:13
NoviceNovice
Avatar de l’utilisateur
  • Inscription : 19 Avr 2017, 12:41
  • Message(s) : 5

Salut Tristesse !
Ne dis pas que tu as perdu tes amies ! Si elles sont allées chercher un surveillant, c'est déjà qu'elle voyait que tu n'allait pas bien, non ? Bon, je ne suis pas dans leur tête ni psychologue (mais le fsj oui), mais elles peuvent comprendre que tu ne vas ps bien en ce moment. Et ce surveillant, tu peux toujours retourner le voir, il est là (comme l'infirmière) pour parler si tu as besoin! Et comme tu entretiens de bonnes relations avec l'infirmière, tu pourrais peut-être lui parler de tes problèmes ?
Autrement, je suis un peu ton activité (j'avoue je m'inquiète pour toi) et j'ai vu que tu répondais aux gens pour les aider, que tu demandais de l'aide sur le forum pour tes proches... tu es vraiment quelqu'un de bien, Tristesse, ou quelque soit ton nom. Il y a sûrement beaucoup de personnes qui tiennent à toi. Ton frère, tes parents (ou ton parent ou tuteur(s) ), tes amis, des camarades de classes, les membres de ta famille... et les membres du forum !! Nous te soutenons !!! Même si on est un peu dispatchés dans toute la France ou ailleurs, on se sert tous les coudes entre nous ! En tout cas (même si ça n'a pas de rapport avec le reste ), je me suis attachée à toi Tristesse, toute ta détresse, comme tout le monde, je voudrais qu'elle disparaisse. Si tu faisais un faux pas, une bêtise , une TS : comme l'ont dit les autres, ce serait une erreur. Je t'en supplie, enlève toi ces envies de suicide de la tête. J'ai déjà eu envie de le faire, bon nombre d'ados sont passés par là. Mais quand les problèmes s'accumulent, certains le tentent pour de vrai. S'il te plait, reste en vie, laisse la personne attentionnée que tu es en vie,, ne serais-ce que par amour pour tes proches. Si toi tu ne veux pas vivre, qu'en pensent les autres ? Il y a toujours une personne qui nous aime même si elle n'est pas notre raison de vivre, il faut se dire que cette personne serait vraiment vraiment attristée de notre mort, ce qui n'est que la vérité. Je me souviens qu'avec mes amies, quand on était petites, on parlait de la mort, et on s'était dit que si l'une d'entre nous mourrai, l'une se suiciderai et que l'autre aussi et que nos parents ensuite... Certes, cela ne se passe pas comme ça, mais c'est en raisonnant comme ça que je me suis dit : non. Pour les autres, non. Je ne sais pas si ça peut t'aider.
Penser aux autres, c'est bien, mais il faut un peu penser à soi. Tu n'es pas la seule à te frapper, tu le fais comme beaucoup de gens. (je ne dis pas que c'est bien hein) Je te conseille vivement de parler, de déballer ton sac à un adulte, sur tout ce que tu dis sur ce forum ou presque, de te libérer de ces problèmes. A notre âge quand on croule sous les problèmes, il vaut mieux être aidé par un adulte. Tu pourrais appeler le FSJ (ou l'as-tu fait?)? Tu peux tout dire à l'oral, à l'écrit, en dessins si tu veux !! Mais je t'en prie, essaie de parler à quelqu'un. A un ami, à l'infirmière, ... au surveillant ?

J'espère que tout va bientôt s'arranger, et n'oublie pas, après la pluie, le beau temps !! Courage !!

Philophilo

Je pensais que les autres avaient peur de moi... mais c'est moi qui ai peur d'eux.
01 Juin 2017, 06:18
Grand maîtreGrand maître
Avatar de l’utilisateur
  • Inscription : 23 Mai 2017, 16:32
  • Message(s) : 53

Merci pour ta réponse,
J'ai écrit une lettre à un ami, pour lui dire ce qui allait pas et je lui ai dit qu'il pouvait en parler à qui il voulait sauf les surveillant et sauf ma soeur, du coup il en a parlé à toute la classe, et toute la classe s'inquiète, et j'ai cru comprendre que ils voulaient en parler à l'infirmière malgré le fait que je leur ai demandé de ne pas le faire.
Ça me fait plaisir de savoir que je compte pour eux.
Tristesse

La dépression c'est vivre dans un corps qui se bat pour survivre avec un esprit qui cherche à mourir..
02 Juin 2017, 17:34
TRISTESSE.

Bonjour et merci à tous pour vos réponses,
Je pense que si l'infirmière n'est pas là mardi, j'irais parler au surveillant, dont j'ai rejeté l'aide, j'ai besoin qu'il sache mais je veux pas lui en parler.

03 Juin 2017, 17:23
NoviceNovice
  • Inscription : 14 Mai 2017, 11:21
  • Message(s) : 5

Coucou Tristessse

Tu sais l'équipe pédagogique de ton école est aussi là pour t'aider dans ce genre de situation, tu fais bien de leur en parler. Je me souviens qu'au collège j'étais allée parler quelques fois à l'infirmière et ça m'a fait beaucoup de bien. Mais tu peux aussi appeler FSJ, les écoutants sont patients, et parler permet de te calmer. Alors n'hésite pas, et comme Philophilo l'a dit, tu es quelqu'un de bien, alors ne baisse pas les bras, ça finira par s'arranger !

07 Juin 2017, 07:04
Grand maîtreGrand maître
Avatar de l’utilisateur
  • Inscription : 23 Mai 2017, 16:32
  • Message(s) : 53

A plusieurs reprises j'ai essayé de l'aborder mais à chaque fois j'ai eu peur qu'il m'envoie bouler, ou qu'il s'en fiche. Je préférerai que se soit lui qui fasse le premier pas, ou que quelqu'un de ma classe le prévienne et que du coup il soit au courant. Avec mes ciseaux, je me suis coupé volontairement des bouts de peaux un peu partout sur mon bras. Je pense de plus en plus au suicide et je me perds. Je cache ma peine sois des sourires et des bonnes notes, mais je souffre intérieurement.
Amicalement.
Tristesse

La dépression c'est vivre dans un corps qui se bat pour survivre avec un esprit qui cherche à mourir..
07 Juin 2017, 17:35
Grand maîtreGrand maître
Avatar de l’utilisateur
  • Inscription : 23 Mai 2017, 16:32
  • Message(s) : 53

Aujourd'hui, j'ai montré mes blessures à un ami qui inquiet est directement aller voir l'infirmière.
L'infirmière m'a convoqué et m'a demandé de lui montrer mon bras, comme je voulais être tranquille je lui ai montré le bras ou j'avais rien, en plus je n'étais pas prête à parler et donc je suis resté muette, ce qui l'a légèrement inquièté, finalement voyant que j'avais besoin de temps, elle m'a donné une convocation pour demain matin. J'espère réussir à lui dire tout, car elle m'a dit que sinon elle appellerai mes parents, ce que je ne veux vraiment pas.
Merci de vos réponses.
Tristesse

La dépression c'est vivre dans un corps qui se bat pour survivre avec un esprit qui cherche à mourir..
Suivant

Retour vers Mal-être


http://pills24.com.ua

www.adulttorrent.org/details/hounds_of_the_blade

www.topobzor.info/nomu-s20/